Intelligence artificielle Un important projet de recherche international en intelligence artificielle et Justice lancé...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

International : Le Québec et la France poursuivent leur partenariat stratégique en intelligence artificielle

Le 25 juin dernier, une première mission virtuelle a été organisée à Paris entre Nadine Girault, Ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre...

Partenariat Life & Soft et CEA en bio-informatique, génomique, intelligence artificielle et technologies d’imagerie de pointe

Ce 4 août, Life & Soft et le CEA ont présenté officiellement leur accord de collaboration. Signé en avril 2020 pour une durée de...

L’Université Grenoble Alpes et Orange inaugurent leur laboratoire commun dédié à l’IA en santé

Alors que l'OMS vient de remettre son rapport sur l'intelligence artificielle en matière de santé, Orange et l'Université Grenoble Alpes inaugurent leur laboratoire commun...

La CCI Aix Marseille-Provence lance son laboratoire d’expérimentation dédié à l’intelligence artificielle

Le "riality Lab" : C'est le nom donné au nouveau laboratoire d'expérimentation des usages liés à l'IA lancé par la chambre de commerce et...

Un important projet de recherche international en intelligence artificielle et Justice lancé à Montréal

Le Laboratoire de cyberjustice a annoncé en juin dernier le lancement de son partenariat de recherche baptisé AJC (Autonomisation des acteurs judiciaires par la cyberjustice et l’intelligence artificielle). Il aura pour objectif de mettre l’intelligence artificielle au services des acteurs judiciaires et des justiciables, afin d’accroître l’accès à la justice. Il sera dirigé par le professeur Karim Benyekhlef, directeur du Laboratoire et financé par le programme partenariat du Conseil de Recherche en Sciences Humaines du Canada (CRSH). (CP)

Le projet “AJC / Autonomisation des acteurs judiciaires par la cyberjustice et l’intelligence artificielle”

AJC réunit, pour 6 ans, une équipe multidisciplinaire et internationale composée de 45 chercheurs et de 42 partenaires représentant des centres de recherche, des institutions publiques, des professionnels du droit, des représentants de la société civile et des acteurs du secteur privé.

Bénéficiant d’une subvention de $2.5 millions du CRSH, AJC dispose également d’un apport de $4.3 millions des différents partenaires du projet pour mener à bien 16 chantiers de recherche. Le projet tirera avantage de l’infrastructure de recherche unique du Laboratoire de cyberjustice qui se compose de salles d’audiences technologiques et d’un laboratoire informatique. L’équipe AJC pourra également compter sur le soutien de partenaires, afin notamment de tester, par des simulations, des algorithmes d’intelligence artificielle pouvant se déployer dans le système de justice.

Les travaux des chercheurs vont permettre de mieux comprendre les enjeux socio-juridiques et éthiques liés à l’intégration de l’intelligence artificielle dans le système de justice. Leurs travaux porteront aussi sur la conception et la simulation d’outils technologiques visant la prévention et la résolution des conflits. Après un inventaire et une analyse des applications pratiques de l’IA dans le domaine du droit et de la justice au Canada et à l’étranger, l’équipe sera en mesure de proposer des guides de meilleures pratiques et un cadre de gouvernance qui devraient permettre aux décideurs publics d’élaborer des politiques publiques éclairées et fondées sur des travaux scientifiques de haute qualité.

Des livrables concrets seront proposés aux partenaires

  • Les ministères de la justice et les institutions publiques
  • Les principaux détenteurs de données judiciaires
  • Le secteur institutionnel
  • Le milieu de l’action sociale et communautaire
  • Le monde professionnel de la justice, l’industrie et les principaux développeurs
  • Les universités et les centres de recherches spécialisés

Plus d’informations : www.ajcact.org


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thierry Maubant

Partager l'article

Covid-19 : Focus sur Early Warning System (EWS) développé par BioNTech et InstaDeep pour détecter les variants à haut risque du SARS-CoV-2

En ce moment, nous entendons beaucoup parler de Delta et Omicron, les deux variants circulant le plus en France, mais on est loin d'imaginer...

La CNIL lance une consultation publique sur l’usage des caméras intelligentes dans les espaces publics

Devant la recrudescence des caméras intelligentes ou augmentées dans les espaces publics et les problèmes éthiques ou juridiques que ces dispositifs posent, la CNIL,...

Est-ce que Python est sécurisé ? Etude réalisée par Snyk

Selon une étude réalisée par Snyk, aujourd'hui, 43 % de toutes les fuites de données sont directement liées à des vulnérabilités découvertes au sein...

Bouches-du-Rhône et Var : 12 000 piscines non déclarées détectées grâce à l’Intelligence Artificielle

Il y a et il y aura toujours des fraudeurs... L'intelligence artificielle va permettre de repérer ceux qui ont «omis» de déclarer certains bâtis...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci