Intelligence artificielle Toyota annonce la formation d'un consortium sur les voitures autonomes avec Intel,...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Toyota AI Ventures lance Fund II doté de 100 millions de dollars prévus pour la robotique et les véhicules autonomes

Toyota AI Ventures a lancé un nouveau fonds, baptisé Fund II, qui sera doté de 100 millions de dollars. Il sera destiné à l'investissement...

Aux Jeux paralympiques de Tokyo, un véhicule autonome de Toyota percute un athlète malvoyant

Un athlète s'est fait renverser par un bus autonome conçu par le constructeur automobile japonais Toyota durant les Jeux paralympiques de Tokyo 2020 qui...

Intel présente ses nouveaux processeurs de troisième génération développés grâce à sa plateforme de data centers

Les nouveaux processeurs Intel Xeon Scalable de troisième génération ont été récemment présentés. Ils offrent en moyenne 46% de performances supplémentaires par rapport à...

Vague de démission surprenante chez Apple au sein des équipes intelligence artificielle, santé et iCloud

Dans sa newsletter hebdomadaire proposée dans Bloomberg, Mark Gurman  affirme que des employés d'Apple travaillant sur la santé, l'IA et iCloud auraient récemment décidé...

Toyota annonce la formation d’un consortium sur les voitures autonomes avec Intel, Ericsson, entre autres.

Toyota vient d’annoncer ce jeudi la création d’un consortium centré sur l’essor des voitures autonomes et des capacités technologiques actuelles. Des groupes tels que Ericsson, Intel ou encore NTT Docomo en feront partie.

Le développement d’une infrastructure pour les voitures autonomes

Le marché des voitures autonomes est un défi majeur pour les constructeurs automobiles, les développeurs et certains fabricants d’électronique. Le géant de l’automobile japonais a indiqué dans son communiqué de presse:

“L’objectif est de développer une infrastructure afin que les véhicules connectés puissent utiliser de nouveaux services tels que la conduite intelligente, la création de plans avec des données en temps réel et l’assistance à la conduite, le tout basé sur des services en ligne (cloud computing)”.

Les services cloud vont devenir une partie centrale dans le développement des voitures autonomes et il est fondamental de s’y intéresser dès à présent.

Développer de nouvelles architectures de réseaux et informatiques

Toyota estime que le volume de données échangées entre les serveurs et les véhicules:

“devrait atteindre 10 exaoctets par mois aux alentours de 2025, soit 10.000 fois plus qu’actuellement”.

C’est en cela que le consortium annoncé par Toyota et d’autres grands groupes sera intéressant pour l’avenir. Il devrait répondre à la nécessité de créer de nouvelles architectures de réseaux et informatiques.

Cette annonce intervient à un moment où le groupe Toyota cherche à se renforcer face à la concurrence internationale. Le mois dernier, le géant japonais avait notamment doté son laboratoire de recherche, le Toyota Research Institute, d’un fonds d’investissement de 100 millions d’euros pour le financement de start-up IA.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Laurent Félix devient Directeur Général France d’Ekimetrics

Ekimetrics, spécialiste européen en data science et intelligence artificielle au service des entreprises, a annoncé cette semaine la nomination de Laurent Félix au poste...

Forum de l’évaluation de l’intelligence artificielle : Créer la confiance et valider les performances, ou comment définir un environnement favorable au développement de...

Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) organise le premier forum d'évaluation de l'intelligence artificielle (IA). Cet événement sera l'occasion d'échanger autour du développement de...

Zoom sur l’automatisation des rapports COVID-19 de Santé Publique France par Dynacentrix

L'agence Santé publique France, en charge de la surveillance épidémiologique du covid-19, pilote le système national de veille et d’alerte et de surveillance sanitaire...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre....