Toyota annonce la formation d’un consortium sur les voitures autonomes avec Intel, Ericsson, entre autres.

Toyota annonce la formation d’un consortium sur les voitures autonomes avec Intel, Ericsson, entre autre
Actu IA
Couv

Toyota vient d’annoncer ce jeudi la création d’un consortium centré sur l’essor des voitures autonomes et des capacités technologiques actuelles. Des groupes tels que Ericsson, Intel ou encore NTT Docomo en feront partie.

Le développement d’une infrastructure pour les voitures autonomes

Le marché des voitures autonomes est un défi majeur pour les constructeurs automobiles, les développeurs et certains fabricants d’électronique. Le géant de l’automobile japonais a indiqué dans son communiqué de presse:

“L’objectif est de développer une infrastructure afin que les véhicules connectés puissent utiliser de nouveaux services tels que la conduite intelligente, la création de plans avec des données en temps réel et l’assistance à la conduite, le tout basé sur des services en ligne (cloud computing)”.

Les services cloud vont devenir une partie centrale dans le développement des voitures autonomes et il est fondamental de s’y intéresser dès à présent.

Développer de nouvelles architectures de réseaux et informatiques

Toyota estime que le volume de données échangées entre les serveurs et les véhicules:

“devrait atteindre 10 exaoctets par mois aux alentours de 2025, soit 10.000 fois plus qu’actuellement”.

C’est en cela que le consortium annoncé par Toyota et d’autres grands groupes sera intéressant pour l’avenir. Il devrait répondre à la nécessité de créer de nouvelles architectures de réseaux et informatiques.

Cette annonce intervient à un moment où le groupe Toyota cherche à se renforcer face à la concurrence internationale. Le mois dernier, le géant japonais avait notamment doté son laboratoire de recherche, le Toyota Research Institute, d’un fonds d’investissement de 100 millions d’euros pour le financement de start-up IA.