La start-up française ContentSquare lève 42 millions de dollars et investira dans la R&D

La start-up française ContentSquare lève 42 millions de dollars et investira dans la R&D
Actu IA
Jonathan Cherki

Fondée en 2012 par Jonathan Cherki au sein de l’incubateur de l’ESSEC, la start-up française ContentSquare a annoncé avoir levé 42 millions de dollars auprès du fonds d’investissement Canaan Partners.

Optimiser l’expérience utilisateur et la conversion

La start-up a su se développer au fil des années et est désormais présente dans plusieurs pays et secteurs. Son logiciel en SAAS permet d’analyser, de tester et de personnaliser les parcours clients. Ce faisant la solution de ContentSquare permet aux entreprises de comprendre comment les clients interagissent avec leurs sites ou app et d’augmenter leurs performance tout en optimisant l’expérience utilisateur.

La plateforme de la start-up va analyser des milliards de mouvements de souris et de clics et faire de ces données des outils pour augmenter l’engagement, réduire les coûts opérationnels et optimiser les taux de conversion. ContentSquare a basé sa solution sur les données comportementales, l’intelligence artificielle et le big data afin de fournir des recommandations automatiques à ses clients.

expérience utilisateur
ContentSquare

Une nouvelle levée de fonds

La plateforme d’expérience digitale alimentée par l’intelligence artificielle de ContentSquare a su séduire des clients prestigieux. Installée en France et aux États Unis, la start-up compte dans son portefeuille des clients prestigieux tels que L’Occitane en Provence, Promod, Le Printemps, Peugeot, Canal +, Cetelem, Unilever, Kenzo, Leroy Merlin, Peugeot fou encore Voyages SNCF.

Cette levée de fonds de 42 millions de dollars s’est effectuée auprès du fonds Canaan Partners. Elle devrait permettre à la start-up de développer son équipe en ce qui concerne la recherche et développement. Elle intervient après les deux autres importantes levées de fonds réalisées par ContentSquare auprès de Seed4Soft puis de Highland Capital Europe, où elle était parvenue à boucler un tour de table de 20 millions de dollars.