Santé et intelligence artificielle: General Electric annonce des partenariats avec Nvidia et Intel

Santé et intelligence artificielle: General Electric annonce des partenariats avec Nvidia et Intel
Actu IA
Couv

General Electric (GE) a annoncé deux partenariats dans le secteur de la santé. Le premier avec Nvidia et le second avec Intel. Le géant américain a expliqué qu’un hôpital moyen générait annuellement 50 téraoctets de données mais que moins de 3% de ces données étaient réellement exploitables, étiquetées ou analysées.

Accélérer l’adoption de l’intelligence artificielle dans le secteur de la santé

Devant ce constat, GE a décidé de s’associer à Nvidia pour travailler sur l’accélération de l’adoption de l’intelligence artificielle dans le secteur de la santé. Ce partenariat vise à développer l’intelligente artificielle la plus sophistiquée pour les quelques 500.000 appareils d’imagerie de GE Healthcare à travers le monde.

Le programme permettra aux médecins d’analyser les images obtenues beaucoup plus rapidement grâce à l’intelligence artificielle. Ce nouveau système CT, baptisé Revolution Frontier et équipé de la plate-forme IA de Nvidia, est en effet deux fois plus puissant que son prédécesseur. Il devrait être particulièrement utile pour la détection de lésions hépatiques et rénales en raison de sa rapidité pour le traitement des données. Cela réduira parallèlement la nécessité de suivi, permettant ainsi aux patients d’être traités plus tôt et d’éviter les examens inutiles.

Ce dimanche, à l’occasion de la convention annuelle de la Radiological Society of North America à Chicago, GE Healthcare et Nvidia ont également annoncé le développement d’autres outils basés sur la technologie Nvidia en ce qui concerne les échographies et la plate-forme d’analyse de GE Healthcare. Les deux géants estiment que leur collaboration permettra de collecter et d’analyser un nombre bien plus important de données par rapport aux 3% actuels grâce au machine learning.

Stimuler l’imagerie numérique avec Intel

Parallèlement, GE a annoncé ce dimanche un partenariat avec Intel qui vise à stimuler l’imagerie numérique et à réduire le coût de l’utilisation de solutions d’imagerie médicale digitale, via le cloud ou Edge, pour les hôpitaux et autres établissements de santé.

Cette collaboration autour de la nouvelle plate-forme Intel Xeon Scalable permettra d’apporter une meilleure performance aux professionnels tout en réduisant les risques d’une exposition prolongée ou répétitive aux rayons pour les patients. Le traitement des images, plus rapide, aura un impact fondamental sur le temps nécessaire pour établir un diagnostic. GE Healthcare estime que l’utilisation de la solution Intel permettra de réduire de 25% le coût total relatif aux appareils d’imagerie.

Ce partenariat passe également par l’investissement de GE Healthcare et Intel dans un laboratoire de développement numérique dans le centre-ville de Chicago. Le JPAL, Joint Performance Acceleration Lab, se concentrera sur le développement, les tests et à la validation de nouvelles innovations qui pourront faire partie des solutions d’imagerie matérielles et logicielles de GE Healthcare.