Intelligence artificielle Samsung, IBM, Nvidia, Google : l'intelligence artificielle dans le processus de conception...

Pour approfondir le sujet

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...

Samsung, IBM, Nvidia, Google : l’intelligence artificielle dans le processus de conception des composants électroniques

Alors que la pénurie des composants électroniques fait rage partout dans le monde, cela n’empêche pas certains grands groupes technologiques d’innover et d’explorer de nouveaux modes de conception. C’est le cas de Samsung qui a annoncé avoir intégré le module d’intelligence artificielle DSO.ai pour accélérer le processus de conception de ses processeurs Exynos. Selon de nombreux experts, l’IA est un outil idéal pour la conception de puces toujours plus performantes.

Du Design Space Exploration au Design Space Optimization

La conception de puces électroniques est un travail d’optimisation minutieux puisque chaque millimètre de puce comporte des millions de transistors ainsi que de complexes connexions entre les composants. Traditionnellement, les techniques employées par les experts en conception de puces peuvent mettre plusieurs mois à aboutir. L’approche traditionnelle employée par les ingénieurs repose sur l’exploration de l’espace de conception (DSE pour Design Space Exploration) , qui les oblige à balayer manuellement de très grands espaces et champs de possibilités pour concevoir des puces efficaces.

L’approche plus récente de l’optimisation de l’espace de conception (DSO pour Design Space Optimization) exploitée par la société Synopsys consiste à exploiter l’apprentissage par renforcement pour rechercher automatiquement des espaces de conception, et ainsi, trouver des solutions optimales.

schéma DSO conception performante puces
Schéma synthétique d’un agent DSO

Nombreux sont les experts qui estiment que l’utilisation de l’intelligence artificielle et plus précisément celle de l’apprentissage par renforcement est un outil intéressant si ce n’est le bon outil pour accélérer le processus de conception des puces, mais également pour proposer de nouveaux designs pour des puces qui peuvent être de plus en plus petites comme l’atteste l’annonce d’IBM sur ses futures puces gravées sur 2nm.

Samsung accueille l’IA dans ses chaines de production avec l’outil DSO.ai

Samsung annonce avoir déjà intégré le module d’IA DSO.ai de Synopsys au logiciel spécialisé qui les aide à concevoir les processeurs Exynos. À noter que l’utilisation de l’IA reste quelque chose de relativement coûteux, mais permettrait d’obtenir en quelques semaines des résultats comparables à ceux obtenus en plusieurs mois de recherche par des équipes d’ingénieurs.

La multinationale coréenne n’a pas précisé si les puces conçues par l’IA sont déjà entrées en production. D’autres sociétés s’intéressent à l’apprentissage par renforcement pour accélérer la conception de semi-conductions, c’est le cas d’IBM, mais également de Nvidia. Google a également travaillé sur le développement d’une IA relativement similaire dernièrement, la firme de Mountain View précise :

“Notre IA génère automatiquement des plans de puce qui sont supérieurs ou comparables à ceux produits par les humains dans toutes les mesures clés, y compris en matière de consommation d’énergie, de performances et au niveau de la surface de la puce.”


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...