Actualité Le Royaume-Uni cherche à se doter d'une représentation officielle en matière d'IA

Pour approfondir le sujet

Le gouvernement britannique annonce un investissement majeur dans une IA pour la recherche médicale

Le Premier ministre britannique, Theresa May, a annoncé la mise en place d'un ambitieux plan visant à utiliser l'intelligence artificielle pour la détection de...

Comment l’intelligence artificielle va booster les économies. Le cas du Royaume-Uni

Le marché de l'intelligence artificielle et des domaines qui y sont liés est en pleine croissance. De nombreux pays ont d'ores et déjà annoncé...

La France et le Royaume-Uni renforcent leurs liens en matière d’intelligence artificielle et de données

Ce jeudi se tient le Colloque Digital France-Royaume Uni au cours duquel les ministres Mounir Mahjoubi et Matt Hancock ont fait plusieurs annonces d'importance concernant...

Le gouvernement britannique dévoile un important plan IA

Selon un nouveau rapport, les technologies d'intelligence artificielle pourraient rapporter 630 milliards de Livres Sterling (plus de 708 millions d'Euros) à l'économie britannique. Dans...

Le Royaume-Uni cherche à se doter d’une représentation officielle en matière d’IA

À l’heure où plusieurs pays, dont les Émirats Arabes Unis, se dotent d’entités publiques spécialisées en IA, le gouvernement britannique a lancé la création d’un Bureau de l’Intelligence Artificielle (Office for Artificial Intelligence – OAI) et ouvert un processus de recrutement.

L’OAI sera développé et dirigé conjointement par les départements “Numérique, Culture, Médias et Sport” et “Business, Énergie et Stratégies industrielle”. Ces deux entités ont annoncé l’ouverture d’un processus de recrutement afin de doter ce nouveau Bureau d’un directeur, le nouveau “visage de l’IA” britannique.

Il s’agira d’un contrat initial de deux ans, à durée déterminée, avec une “possibilité d’extension ou de permanence” pour un salaire annuel de 80.000£. Le gouvernement britannique a précisé lors de son annonce :

“Ce poste consistera à définir la vision, à fournir un leadership stratégique et à diriger un programme d’élaboration et de prestation de politiques pour cette nouvelle équipe intergouvernementale. Il s’agira de représenter publiquement l’IA dans le cadre de ce poste. “

Placé sous la direction directe du département “Numérique, Culture, Médias et Sport”, il répondra aux deux ministères concernés. Il aura notamment pour mission le recrutement d’experts afin que le Bureau puisse élaborer des politiques, en réponse aux questions entourant le développement de l’IA, mais également de nouer des partenariats avec des entreprises, universités et laboratoires de recherche du domaine. En tant que représentant de l’IA britannique, le directeur de l’OAI sera en charge de la promotion de “l’adoption des technologies de l’IA dans les secteurs public et privé” et de l’application du AI Sector Deal, qui doit contribuer à faire du Royaume-Uni l’un des leaders mondiaux du secteur.

“Les nouvelles ambitions du gouvernement en matière d’IA ont été présentées lors du plan sur le budget et la stratégie industriel de 2017. Il s’agit d’un grand défi en matière d’intelligence artificielle et de technologies sur les données, visant à transformer l’IA au Royaume-Uni et à permettre au Royaume-Uni de maximiser ses avantages économiques et sociétaux. Le Bureau pour l’IA est en train d’être créé pour développer et permettre de remporter ce grand défi”, a déclaré le gouvernement anglais.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Espagne : un projet de centre européen pour l’intelligence artificielle pour rivaliser avec les infrastructures européennes

En Espagne, un projet ambitieux autour de l'IA tend à se mettre en place. Un groupe d'investisseurs privés, dirigé par les propriétaires du téléopérateur...

L’apprentissage supervisé et par renforcement pour aider les robots à s’adapter à tout type d’environnement

A travers Rapid Motor Adaptation (RMA), Facebook progresse dans l'adaptation des robots à leur environnement, afin de développer leur motricité. Adapter les robots à un...

Cinéma et Deepfake : zoom sur la synchronisation des lèvres avec le doublage en langue étrangère

Le deepfake est une technique reposant sur l'intelligence artificielle qui permet de superposer des fichiers audio ou vidéos sur d'autres fichiers déjà existants pour...

IA et Géopolitique : le comité AIDA du parlement européen propose son approche innovante sur le sujet

Le comité Artificial Intelligence in a Digital Age (AIDA) lié au parlement européen propose une étude sur l'intelligence artificielle et la diplomatie européenne. Intitulé...