Quatre nouveaux pays rejoignent le Partenariat mondial pour l’Intelligence artificielle

GPAI 2020

Les 3 et 4 décembre dernier se tenait à Montréal, le premier sommet du Partenariat mondial pour l’Intelligence artificielle (PMIA). À cette occasion, l’initiative franco-canadienne PMIA s’est élargie à 4 nouveaux États membres, l’Espagne, les Pays-Bas, la Pologne et le Brésil.

Lancé officiellement le 15 juin 2020, le PMIA comprend 15 membres fondateurs : la France, le Canada, l’Allemagne, l’Australie, la République de Corée, les États-Unis, l’Italie, l’Inde, le Japon, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, Singapour, la Slovénie et l’Union européenne. Le but de cette initiative internationale et multipartite est de promouvoir une utilisation responsable de l’IA, dans un esprit de respect des droits de la personne, d’inclusion, de diversité, d’innovation et de croissance économique. Pour atteindre ces objectifs, les pays membres s’emploient au travers du PMIA à jeter des ponts entre la théorie et la pratique, à soutenir des activités de recherche ou de mise en application d’une intelligence artificielle de confiance.

Les valeurs démocratiques, les droits humains, la responsabilité, la transparence, la diversité, l’inclusion et la protection de la vie privée, sont au cœur des valeurs du PMIA et de ses travaux.

À l’occasion de ce premier sommet, les instances du PMIA (comité directeur et conseil) ont été officiellement installées et les premiers travaux engagés par les chercheurs ont été présentés en séance plénière. Les experts sont notamment appuyés par deux centres d’expertise situés à Paris, hébergés par l’Inria, et à Montréal, hébergés par le Centre d’expertise international de Montréal pour l’avancement de l’intelligence artificielle (CEIMIA). Des groupes de travail se concentrent sur 4 thèmes principaux « Future of Work » et « Innovation & Commercialisation » à Paris, et « Responsible AI » et « Data Governance » à Montréal. Un groupe additionnel consacré au Covid-19 a été lancé en 2020 pour aider à lutter contre la crise sanitaire mondiale.

Cette session a également confirmé la dynamique que suscite l’initiative. L’Espagne, les Pays-Bas, la Pologne et le Brésil ont en effet rejoint l’initiative, portant à 19 le nombre d’États membres du PMIA. Les membres du comité directeur nouvellement élus comprennent 5 États (France, Canada, États-Unis, Italie et Japon) et 6 experts en IA (voir liste ci-dessous).

La France, qui a été désignée comme vice-présidence montante, exercera la présidence en 2022. Le Canada exercera la présidence jusqu’à l’automne 2021. Le prochain sommet du PMIA aura lieu à Paris.

Liste des experts siégeant au Comité Directeur du PMIA :

  • Baroness Joanna Shields (Chair of the Multistakeholder Experts Group Plenary)
  • Ashley J. Llorens (Science)
  • Francesca Rossi (Industrie)
  • Carly Kind (Société civile)
  • Christina J.Colclough (Travail / partenaires sociaux)
  • Association for the Advancement of AI (AAAI) (organisation internationale)

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
DataEcriture par demain.ai

Dataecriture est l’offre dédiée de demain.ai dans le traitement du langage. nous transformons vos données en langage naturel. nos équipes vous propose...

 

Profitez de l'offre Cyber Monday :
1 an d'abonnement électronique pour 15€

Partager l'article
Abonnez-vous à ActuIA, la revue professionnelle de l'intelligence artificielle magazine intelligence artificielle Découvrez la revue professionnelle de l'intelligence artificielle
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.