Intelligence artificielle Projet de certification des produits d’intelligence artificielle à la lumière des principes...

Pour approfondir le sujet

Un important projet de recherche international en intelligence artificielle et Justice lancé à Montréal

Le Laboratoire de cyberjustice a annoncé en juin dernier le lancement de son partenariat de recherche baptisé AJC (Autonomisation des acteurs judiciaires par la cyberjustice...

Quelles utilisations pour l’IA dans les systèmes judiciaires européens ? – Les recommandations de la CEPEJ

Le Conseil de l’Europe a annoncé ce jour l'adoption de la Charte éthique européenne sur l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les systèmes judiciaires. Prenant...

L’Europe se dote de sa première Charte éthique d’utilisation de l’IA dans les systèmes judiciaires

Alors que sera lancée aujourd'hui la Déclaration de Montréal IA responsable, la Commission européenne pour l’efficacité de la justice (CEPEJ) du Conseil de l’Europe...

Des chercheurs de l’Université d’Aix-Marseille lancent Juri’Predis, un moteur de recherche jurisprudentielle basé sur l’intelligence artificielle

Des chercheurs de l’Université d’Aix-Marseille, certains en Droit, d’autres en Intelligence Artificielle appliquée, ont conçu Juri’Predis. Ce moteur de recherche jurisprudentielle doté d’intelligence artificielle...

Projet de certification des produits d’intelligence artificielle à la lumière des principes de la Charte éthique européenne de la CEPEJ

En décembre 2018, la Commission Européenne pour l’Efficacité de la Justice (CEPEJ) a adopté 5 principes fondamentaux appelés « Charte éthique européenne d’utilisation de l’IA dans les systèmes judiciaires et leur environnement ». Depuis, la CEPEJ explore la faisabilité d’un mécanisme de certification des produits d’IA utilisés dans les systèmes judiciaires au regard de la Charte.

Ce 23 septembre, les experts de la CEPEJ, « Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens » et l’Institut universitaire européen se sont réunis à Athènes pour une réunion présidée par Merethe Eckhardt, membre de la CEPEJ-GT-QUAL. Ils ont lancé un travail qui s’adressera aux décideurs publics, qui pourront ainsi s’appuyer sur des critères précis d’évaluation les outils et services d’IA, ainsi qu’au secteur privé, actuellement chef de file dans l’élaboration d’outils et de services d’IA, qui bénéficierait ainsi de conseils méthodologiques et opérationnels sur la façon dont chaque principe de la Charte devrait être appliqué.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...