Perspectives optimistes pour NVIDIA qui annonce d’excellents résultats financiers

Boosté par une demande accrue pour ses puces pour centre de données, NVIDIA poursuit son envolée. La société annonce pour le second trimestre clos le 31 juillet dernier un chiffre d’affaires record de 13,51 milliards de dollars, en hausse de 88 % par rapport au premier trimestre, et d’un peu plus du double (101 %) par rapport à l’année précédente.

L’arrivée de ChatGPT a très vite suscité un engouement pour l’IA générative. Paradoxalement, OpenAI connaît des difficultés financières à cause du succès de son chatbot alors que NVIDIA enregistre des résultats historiques : 6,2 milliards de bénéfice net (+843%).

Son fondateur et PDG, Jensen Huang, déclarait lors de l’annonce des résultats :

“Une nouvelle ère informatique a commencé. Les entreprises du monde entier passent de l’informatique polyvalente à l’informatique accélérée et à l’IA générative”.

Avant d’ajouter :

“Au cours du trimestre, les principaux fournisseurs de services cloud ont annoncé des infrastructures d’IA NVIDIA H100 massives. Les principaux fournisseurs de systèmes informatiques et de logiciels d’entreprise ont annoncé des partenariats pour apporter NVIDIA AI à tous les secteurs. La course est lancée pour adopter l’IA générative”.

Le CA du trimestre dernier, de 7,19 milliards de dollars, bien qu’en baisse de 13% par rapport à l’année précédente, dépassait largement les prévisions des analystes. Nvidia prévoyait d’engranger environ 11 milliards de dollars pour ce second trimestre : objectif plus qu’atteint avec 13,51 milliards de dollars, déjouant une nouvelle fois les prévisions plus pessimistes des analystes.

Une demande accrue des GPU Nvidia

Ce résultat record est principalement du aux ventes des GPU pour centre de données. Cependant, les ventes pour le gaming ont rapporté 2,49 milliards de dollars, en hausse de 11 % par rapport au trimestre précédent et de 22 % par rapport à l’année précédente.

Le chiffre d’affaires du deuxième trimestre pour les datacenters a ainsi atteint un record de 10,32 milliards de dollars, en hausse de 141% par rapport au trimestre précédent et de 171% par rapport à l’année précédente. Le NVIDIA Hopper H100 est le GPU le plus vendu pour les centres de données, son prix est passé de 35 000 § l’an passé à environ 40 000 cette année. Lorsqu’on pense au nombre de GPU nécessaires pour entraîner un LLM, on comprend l’optimisme affiché par Jensen Huang pour le prochain trimestre de l’exercice : il table sur un chiffre d’affaires de 16 milliards de dollars.

Il est peu probable que NVIDIA s’arrête sur sa lancée même si AMD a annoncé la commercialisation de son GPU Instinct MI300X pour la fin 2023. D’autant plus que NVIDIA a annoncé la mise en production du Grace Hopper GH 200 nouvelle génération doté d’une mémoire HBM3e, en début 2024.

Le marché des accélérateurs d’IA est estimé à 150 milliards de dollars d’ici 2027 par AMD, il devrait même rester une place pour INTEL qui cherche à rattraper son retard et a revu l’architecture de ses puces Falcon Shores afin les adapter à l’IA générative avant de les commercialiser en 2025.

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
NeuroSpell par cubAIx

Neurospell est le premier auto-correcteur basé sur une technologie deep learning, disponible dans plus de 30 langues. . découvrez en plus sur cette so...

 
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.