Intelligence artificielle PariSanté Campus dévoile les soixante start-ups de sa première promotion

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Loamics et MyDataModels vont collecter, traiter et analyser les données médicales pour améliorer le parcours de santé des patients

Les départements d’enseignement et de recherche générale des Universités Côte d’Azur et de Rouen en partenariat avec le Département d’Enseignement et de Recherche en...

Canada : Un nouveau fonds dédié à l’intelligence artificielle pour accélérer la capacité de recherche appliquée

La Fondation de l'Innovation du Nouveau-Brunswick, province canadienne, (FNIB) est une société de financement indépendante. En janvier dernier, Jeff White, son PDG, Ginette Petitpas...

Meta dévoile comment elle entend construire le métavers grâce à l’Intelligence Artificielle

Le 20 janvier dernier, Meta présentait "data2vec", le premier algorithme auto-supervisé hautes performances pour la parole, la vision et le texte. Quatre jours plus...

SingHealth, le National Supercomputing Center Singapore et NVIDIA annoncent un partenariat pour améliorer les soins de santé grâce à l’Intelligence Artificielle

Co-organisée par des centres HPC de Singapour, du Japon, d'Australie, SupercomputingAsia (SCA) 2022 est une conférence annuelle qui englobe un ensemble d'événements notables de...

PariSanté Campus dévoile les soixante start-ups de sa première promotion

Le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le Ministère des Solidarités et de la Santé, l’Inserm, l’Université PSL (Paris Sciences et Lettres), Inria, l’Agence du Numérique en Santé, et le Health Data Hub, l’ensemble des acteurs d’Ile-de-France de la formation, de la recherche et du soin, ont travaillé à la création d’un Campus de recherche et d’innovation en santé numérique, PariSanté Campus. Le début mars, la première promotion de start-ups PariSanté Campus a été officialisée en présence de Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, et de Clara Chappaz, Directrice de la French Tech.

Emmanuel Macron a présenté le 29 juin dernier un plan, fondé sur les travaux du Conseil stratégique des industriels de santé (CSIS), destiné à faire de la France « la première nation européenne innovante et souveraine en santé ». Ce plan, « Innovation Santé 2030 » doté de 7,5Md€, vise à « innover, inventer, fabriquer et vendre au monde entier les produits et les solutions de santé de demain. » C’est dans cet objectif que PariSanté Campus a été créé. Cédric O explique :

« Afin d’atteindre cet objectif ambitieux, le Gouvernement a notamment mis en place deux piliers dans le domaine de la santé numérique : une stratégie d’accélération “Santé numérique” pour faire émerger les champions de demain dans la santé numérique et un lieu symbole de cette ambition, PariSanté Campus,qui accueille aujourd’hui sa première promotion de startups et déploie progressivement son offre de services. »

PariSanté Campus a été inauguré le 14 décembre dernier par le Premier Ministre Jean Castex. Installé sur un site de 20 000 m² à Issy-Les Moulineaux, aux portes de Paris, le Centre regroupe les membres fondateurs qui ont été rejoints par quatre instituts de recherche : PRAIRIE (intelligence artificielle et ses usages en santé), le centre Q-Bio (biologie quantitative pour la modélisation et la prédiction des systèmes vivants), IPM (imagerie innovante par ultrasons) et ISNuS (enjeux éthiques, sociologiques, économiques et philosophiques des données en santé). 3 000 personnes vont y travailler.

Le campus met à ainsi la disposition des start-ups et des entreprises des locaux, compétences, expertises et bases de données afin d’accélérer leur développement.

Depuis sa création, il a lancé deux appels à candidatures et un comité a sélectionné
60 startups parmi les centaines de candidatures.

La 1ère promotion de PariSanté Campus

Ce sont donc 60 startups qui pouvoir accéder à l’ensemble de l’écosystème de la santé numérique de PariSanté Campus. Antoine Tesniere, Directeur général de PariSanté Campus, a déclaré :

« PariSanté Campus est particulièrement heureux de dévoiler aujourd’hui les 60 startups qui intègrent la1ere promotion au sein de cet ensemble exceptionnel. Que ce soit dans les dispositifs médicaux, les thérapies digitales, l’intelligence artificielle, les données, les plateformes patients, ou les parcours de soins, elles proposent toutes des solutions qui vont transformer la santé de demain, en utilisant la donnée comme élément essentiel de création de valeur et d’impact. »

Les start-ups  sélectionnées dans la catégorie intelligence artificielle sont :

  • CAERUS MEDICAL se donne pour mission d’apporter aux soignants des solutions numériques pour la colonne vertébrale pour des parcours patients optimaux.

Dans ce but, la start-up développe une plateforme d’aide au diagnostic des lombalgies qui intègre l’intelligence artificielle (IA) et l’IRM provenant de la prise en charge conventionnelle des Patients. C’est un outil de grade médical à destination des radiologues généralistes favorisant un diagnostic fiable et exhaustif en seulement quelques clics. Les algorithmes d’IA propriétaires sont entrainés par un comité d’experts cliniques internationaux dans les domaines de la chirurgie du Rachis et la radiologie

musculosquelettique. L’équipe CAERUS MEDICAL ambitionne d’améliorer la prise en charge des Patients pour un enjeu majeur de santé publique : le Mal du Dos. Les pathologies sous-jacentes causent un impact socio-économique considérable. Le diagnostic de ces pathologies est particulièrement complexe et donne lieu à une variabilité de diagnostic qui peut impliquer une perte d’efficacité dans le parcours patient.

  • CIBILTECH vise à démontrer que la France est capable de créer des startups en santé numérique en réussissant le transfert de technologies algorithmiques de renommée mondiale.

Cibiltech édite des solutions logicielles de santé prédictive qui permettent notamment d’évaluer les risques de perte des greffons chez les patients greffés. Les médecins peuvent être ainsi alertés agir pour la survie des greffons et permettre aux patients de vivre mieux. Par ailleurs, la start-up développe une technologie capable d’accélérer le développement de nouveaux médicaments immunosuppresseurs.

  • CLINITYX est une société technologique spécialiste des RWD et SNDS : épidémiologie, collecte, structuration, analyse et machine learning. Pour les industries pharmaceutiques et medtech, en partenariat avec les académiques, Clinityx développe une plateforme RWE innovante, sécurisée et souveraine : entrepôt de données de santé apparié, portail de transparence patient et datavisualisation RWD/SNDS. Nicolas Glatt, son CEO, déclare :

« En regroupant une multitude d’expertises complémentaires sur un lieu unique, PariSanté Campus nous permettra de renforcer nos synergies avec les acteurs de l’écosystème de la santé numérique et la pertinence de nos travaux. Nous espérons pouvoir y partager notre énergie et y développer nos collaborations. »

  • KEENTURTLE crée les nouveaux standards de la sécurité médicamenteuse.

Qu’ils soient pris seuls ou en association, les médicaments peuvent avoir des effets indésirables plus ou moins graves sur l’état de santé de la personne. Ce risque est appelé appelé iatrogénie médicamenteuse.

Keenturtle a développé PharmaClass®, système d’Aide à la décision clinique personnalisée et contextualisée qui permet une détection des alertes vraiment pertinentes, une hiérarchisation des risques parmi les patients, avec la perspective de réduire significativement les chiffres de la iatrogénie, avec les acteurs de la e-Santé et les professionnels de santé.

Cette solution a déjà fait ses preuves et été adoptée dans différents CHU : Lille, Amiens, Paris, Nancy, Marseille, Bruxelles, Neuchâtel et Lausanne. Lors d’un passage à BFMTV, François Versini Fondateur et CEO de Keenturtle avait déclaré :

« Il ne faut pas penser que ce soit un problème de compétence du médecin, ou que le pharmacien a un manque d’expertise, loin de là. Nous avons une compétence extraordinaire en France. C’est l’informatisation qui a été trop cloisonnée et a trop reproduit des processus historiques. C’est avec une nouvelle digitalisation que nous pouvons changer la donne. »

  • MAGIC LEMP, entreprise spécialisée dans la recherche et développement en Intelligence Artificielle de confiance, a placé la santé au cœur de ses activités.
    Son projet CaPrICoRN a été lauréat du Challenge AI for Health 2021 portait sur la classification des cancers broncho-pulmonaires à partir de données multimodales.

Raphaël-David Lasseri, président et fondateur de Magic LEMP, avait alors déclaré :

« Un an après avoir été lauréat du Challenge IA4Curie, nous sommes ravis de cette nouvelle reconnaissance de notre projet CaPrICoRN  visant à mieux prédire la réponse au traitement par immunothérapie des patients atteints d’un cancer bronchique grâce à l’IA. »

Aujourd’hui, il se félicite de l’intégration de sa start-up à PariSanté Campus :

« PariSanté Campus est l’occasion pour Magic LEMP de bénéficier d’un écosystème stimulant tout en apportant son expertise de pointe en IA explicable via du conseil ou de la formation. »

  • MINDPULSE est actuellement le seul test qui permet d’évaluer la balance décisionnelle vitesse/précision/variabilité des fonctions attentionnelles et exécutives.

Grâce à ses algorithmes complexes analysant les données capturées lors d’un test de 15 minutes, MindPulse fournit un aperçu complet et précis des fonctions attentionnelles et exécutives avec 16 indicateurs. Trois minutes après la fin du test, le clinicien accède à un rapport détaillé avec une synthèse visuelle traduisant l’équilibre de la prise de décision fondamentale.

Ce test numérique à destination des professionnels de la cognition (brevet conjoint CNRS / Université Paris-Saclay / IT’S BRAIN) permet un suivi régulier, possible en téléconsultation. Un programme d’essais cliniques et de recherche en cours démontrera le potentiel en clinique (dépression, COVID long…) et permettra avec l’IA de cerner des profils diagnostiques (troubles neurodéveloppementaux, maladies dégénératives…) et d’avancer vers une santé mentale de précision.

Guillaume Simon, Directeur Général, CEO de MINDPULSE, déclare:

« Parisanté Campus correspond à un vrai besoin de faciliter les échanges entre acteurs de la e-santé et les interactions avec les institutionnels. »

  • RAIDIUM est une startup MEDTECH d’intelligence artificielle en imagerie médicale, composée de deux ex-employés de la Licorne Owkin.

Tous deux cherchent à construire une plateforme transversale d’aide au workflow en imagerie médicale, basée sur la rencontre entre un viewer interopérable de nouvelle
génération qui épaule une panoplie d’algorithmes d’IA/deep learning appliqués à l’imagerie 3D. Paul Hérent, CEO de Raidium, déclare :

« Avec Raidium, notre startup de Medtech, nous sommes très heureux d’avoir été sélectionnés pour participer à l’aventure PariSanté Campus afin d’accomplir notre mission : mettre l’intelligence artificielle au service de l’imagerie médicale. Pouvoir évoluer dans un écosystème orienté santé nous semble stratégique à nos différents stades de développement. »

Dans la catégorie « découverte de médicaments » :

  • Aqemia
  • One Biosciences.

Dans la catégorie « dispositifs médicaux et objets connectés » :

  • Apneal
  • Avatar Medical
  • Baracoda
  • Dtectio
  • Emyosound
  • Endodiag
  • E-takescare
  • H4D
  • Let it care
  • Medisanté
  • Présage
  • Quantiq
  • Sonup.

La catégorie « données responsables » :

  • Adlin
  • DrData
  • Ethik-IA
  • Netis AI
  • Skezi.

La catégorie « essais cliniques » :

  • Klineo
  • Medexprim.

La catégorie « formation » :

  • Doctoclass
  • Fast4
  • Invivox
  • Simforhealth.

La catégorie « innovation organisationnelle » :

  • BotDesign
  • Conex Santé
  • Hopia
  • H24 Care
  • MediaInterface
  • Medtrucks
  • Nomad
  • Posos
  • Team’doc
  • Téléophtalmo
  • Urgences Chrono.

La catégorie « plateforme des données » :

  • Cortexx Medical Intelligence
  • Hoopigo
  • Komunity
  • Lipster
  • Medicalib.

La catégorie « service » :

  • Akimed.

La catégorie « thérapies numériques » :

  • Lucine
  • GutyCare
  • ResilEyes
  • Tech2heal
  • WeFight.

La catégorie « acteurs qui participent à l’accélérateur » :

  • Clin’s MD
  • Corexalys
  • Doshas Consulting
  • La Forge
  • Lerins & BCW
  • Métropolo Advisory
  • Okantis (ex SILPC)
  • Skepsos
  • YouTechCare.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thierry Maubant

Partager l'article

Enquête Premier emploi 2022 de Telecom Paris : des ingénieurs recherchés et bien rémunérés

Télécom Paris, école de l'Institut Mines-Télécom et membre fondateur de l'Institut Polytechnique de Paris, forme des ingénieurs généralistes du numérique. Elle a récemment publié...

Canada : l’utilisation de l’intelligence artificielle reste faible au sein des entreprises selon les RH

Les ressources humaines (RH) ont un rôle important au sein des entreprises. Au Canada, l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CHRA) a mené...

Focus sur le projet de recherche européen HosmartAI « Hospital Smart development based on AI »

Le projet de recherche européen HosmartAI a pour objectif de doter l'Europe d'un système de santé fort, efficient, durable et résilient, bénéficiant des capacités...

Prédire la mortalité et la durée du séjour en unité de soins intensifs grâce au machine learning

Les unités de soins intensifs (USI) assurent une continuité des soins et une surveillance continue aux patients atteints de maladies graves. Une équipe de...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci