Intelligence artificielle L'IA axe majeur du nouveau plan de travail INPI-IPOS

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Julie Grollier, lauréate du Prix de la « Femme scientifique de l’année » du 20e Prix Irène Joliot-Curie

La cérémonie de remise des prix Irène Joliot-Curie, récompensant des femmes scientifiques, a mis cette année en avant cinq chercheuses au lieu de trois....

Ile de France : Heex Technologies, épaulé par Datategy, co-financé par le Pack IA dans le cadre du plan France IA 2021

L'accélération du développement de l'Intelligence Artificielle est un défi mondial. Les Etats-Unis, la Chine en sont les leaders mais la France n'entend pas rester...

Vivoka officialise son partenariat avec NXP Semiconductors

Vivoka, société lorraine leader français de la reconnaissance vocale avec le Voice Development Kit, a annoncé début janvier sa participation au programme de partenariat...

Forum de l’évaluation de l’intelligence artificielle : Créer la confiance et valider les performances, ou comment définir un environnement favorable au développement de...

Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) organise le premier forum d'évaluation de l'intelligence artificielle (IA). Cet événement sera l'occasion d'échanger autour du développement de...

L’IA axe majeur du nouveau plan de travail INPI-IPOS

Début janvier 2022, Pascal Faure, directeur général de l’INPI et Madame Rena Lee, son homologue de l’office de propriété intellectuelle à Singapour (IPOS) ont signé un nouveau plan de travail pour 2022-2023, qui succède au plan du 21 octobre 2020 autour de la promotion et de la commercialisation de la PI en soutien aux entreprises. Plusieurs échanges de bonnes pratiques sur la thématique de l’intelligence artificielle (IA) y sont notamment prévus.

L’INPI et l’IPOS collaborent depuis septembre 2008 notamment dans les domaines de la commercialisation et la valorisation des actifs de PI, de l’accompagnement des entreprises. En 2018, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, s’est rendue à Singapour pour lancer l’Année de l’innovation France-Singapour initiée pour renforcer la collaboration entre les écosystèmes d’innovation français et singapourien et encourager la tenue d’événements et d’activités en France et à Singapour.

A l’occasion de la signature du plan 2022-2023, l’INPI et l’IPOS ont d’abord souligné le bilan positif du premier plan de travail pour la période 2020/2021, qui incluait notamment un axe dédié au soutien aux entreprises impliquant en particulier une participation des deux offices à des événements phares de leur pays : Viva Technology 2021 à Paris (qui a pour vocation de rassembler les principaux acteurs de la tech en Europe) et IP Week@SG 2021 à Singapour (grand salon réunissant des leaders d’opinion en matière de PI, des experts juridiques et des entreprises innovantes pendant une semaine.)

Echange sur les actualités respectives de PI

L’IPOS a mis en avant le «plan stratégique de Singapour en matière de PI à horizon 2030», lancé le 26 avril 2021 («Singapore IP Strategy 2030») et la nouvelle loi sur le droit d’auteur entrée en vigueur le 21 novembre 2021. L’INPI, de son côté, a évoqué la réussite dans la mise en œuvre de la loi Pacte sur le volet PI, renforçant considérablement la confiance des partenaires des entreprises françaises à l’international…

L’IA à Singapour

Singapour est un acteur international de poids dans le domaine de l’IA, comme nous l’avons vu dans le dossier consacré à l’IA à Singapour paru dans le n°6 du magazine ActuIA disponible en kiosques et sur abonnement.

Le pays s’est donné pour objectif de devenir leader dans le développement et le déploiement de solutions d’IA dans les secteurs stratégiques. Pour atteindre ce but, il a investi 91,5 millions de dollars sur 5 ans dans le programme AI Singapore lancé en 2017. Le Docteur Yaacob Ibrahim, alors ministre de l’information et de la communication, déclarait :

«AI.SG va permettre trois choses fondamentales: Tout d’abord, relever les défis majeurs qui touchent la société et l’industrie. Ensuite, investir en recherche pour être présent dans la prochaine vague d’innovation scientifique. Et enfin, développer l’innovation en intelligence artificielle et son intégration par les entreprises. Nous avons identifié trois domaines d’application privilégiés pour AI.SG: la finance, les solutions de gestion de la ville et la santé.»

L’axe recherche d’AI SG se focalise sur la prochaine génération d’algorithmes d’IA et l’optimisation de la consommation d’énergie. Elle se donne comme objectif primordial de développer des systèmes éthiques et transparents, une gouvernance et un cadre de responsabilité pour le bien public.

Ce nouveau plan de travail pour les deux années à venir, va permettre à INPI et IPOS de poursuivre leur partage d’expérience notamment en matière d’intelligence artificielle.

L’IA axe prioritaire du plan 2022-2023

Le partage d’expérience autour de l’intelligence artificielle va s’organiser autour des thématiques suivantes :

  • «L’Intelligence artificielle dans les opérations de PI» : cette activité ayant pour but de continuer à partager les expériences sur les projets d’IA développés par l’INPI et IPOS, aux entreprises ou aux offices de PI eux-mêmes. Une première réunion fructueuse sur ce sujet avait eu lieu entre les experts de l’IPOS et du Lab INPI sur l’IA le 22 octobre 2021.
  • «Les activités liées aux brevets» : aura pour objectif de partager les expériences sur l’Intelligence Artificielle, les bonnes pratiques et politiques en matière de brevets à l’INPI et à IPOS au fil du temps.
    Un groupe de travail a récemment été créé au sein de la division des brevets de l’INPI pour étudier la brevetabilité des inventions issues de l’intelligence artificielle, et plus particulièrement l’octroi de brevets pour les inventions développées par l’intelligence artificielle.
    Les experts du département des brevets des deux pays échangeront sur les défis de la propriété intellectuelle auxquels ils ont été confrontés et/ou sur la politique mise en œuvre ainsi que sur les outils usités.
  • «l’IA et la politique de PI» donneront lieu à d’autres échanges dans la perspective de mettre en avant l’impact de l’Intelligence Artificielle sur le droit d’auteur et les industries créatives.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

La finale de « Ma thèse en 180 secondes » aura lieu à Lyon le 31 mai prochain

« Ma thèse en 180 secondes » concours qui s'inspire de « Three minute Thesis », conçu à l'Université du Queensland, en Australie, est...

CentraleSupélec et SystemX lancent l’Alliance CircularIT pour mettre le numérique au service de l’économie circulaire

Le 10 mai dernier, CentraleSupélec et l’IRT SystemX ont annoncé la création d'« Alliance CircularIT » afin de « mettre la puissance du numérique...

Le Val de Marne mise sur l’intelligence artificielle pour améliorer son réseau d’assainissement

En novembre 2020, l’agence de l’eau Seine-Normandie lançait l'appel à projets innovation pour la gestion de l’eau, « Transition numérique et économie circulaire »...

RAFAEL vise à devenir la plateforme dédiée au post-Covid de référence en francophonie

La Haute Autorité de Santé, à la date du 19 novembre 2021, déclarait que 10% des malades du Covid-19 développent un covid long, syndrome...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci