Intelligence artificielle Le marché des services automatisés pour les entrepôts devrait doubler à l'horizon...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Enquête : focus sur le marché mondial du machine learning sur la période 2020-2027

Verified Market Research, une agence spécialisée dans les études de marché, a publié son enquête sur le marché du machine learning ainsi que son...

L’intelligence artificielle dans le service client des entreprises : l’enquête d’Axys Consultants

Dans sa seconde édition du baromètre pour mieux saisir l'impact de l'IA et de la digitalisation sur le service client, Axys Consultants a interrogé...

Comment les start-up se sont adaptées à la baisse des investissements dans le monde de l’intelligence artificielle ?

Selon la société mondiale de conseil spécialisée dans le marché des technologies, ABI Research, le financement dans l'IA par capital-risque a chuté de 33,9...

Marché de l’intelligence artificielle en 2026 : les prévisions de ResearchAndMarkets

ResearchAndMarkets, un groupe irlandais spécialisé dans les études de marché, propose depuis le 24 mai dernier un rapport autour de l'intelligence artificielle. Le document...

Le marché des services automatisés pour les entrepôts devrait doubler à l’horizon 2025

Interact Analysis, une structure spécialisée dans la réalisation d’études de marché autour des procédés d’automatisation, a publié un rapport autour des entreprises spécialisées dans la maintenance et la mise en place d’équipements automatisés en entrepôt. L’étude montre que les entrepôts tendent à s’automatiser de plus en plus et que le marché des contrats de services permettant la mise en place de ce processus s’élèvera à 8,7 milliards de dollars d’ici 2025, contre 4,3 milliards en 2020. La complexité croissante des équipements et la volonté d’éviter les temps d’arrêt pour les machines sont deux des raisons qui font que les systémiers et fabricants d’équipement d’origine sont de plus en plus sollicités. 

Le marché des équipements automatisés en plein essor

Dans le cadre d’une étude publiée durant le mois de mai, Interact Analysis s’est intéressé au marché des services automatisés dans les entrepôts. En 2020, les revenus mondiaux générés par ce marché atteignaient 19,6 milliards de dollars, dont 4,3 milliards alloués aux fabricants d’équipement d’origine (OEM) et aux systémiers grâce aux différents contrats de service qu’ils ont pu signer. L’enquête prédit que le marché mondial dans ce domaine connaitra une forte croissance jusqu’en 2025 pour atteindre la somme de 8,7 milliards de dollars.

À l’heure actuelle, nombreuses sont les entreprises qui assurent la maintenance de leurs équipements en interne. L’étude réalisée montre que la tendance va s’inverser et que les OEM et assembleurs seront de plus en plus sollicités pour l’entretien des systèmes automatisés, et verront la demande s’accentuer d’ici 2025. Cette nouvelle volonté des entreprises est l’une des raisons de l’augmentation des revenus dans le marché des équipements automatisés. Toutefois, certaines entreprises considèrent encore qu’il est rentable de laisser leurs machines sans entretien.

Les recherches effectuées par Interact Analysis montrent que les revenus potentiels générés par l’offre d’un contrat de service longue durée peuvent doubler le revenu initial généré par la vente des machines. L’enquête montre qu’il existe des temps forts et des temps faibles en ce qui concerne le cycle de vie des équipements automatisés : cela correspondrait aux moments où les pièces doivent être probablement remplacées et où les ordinateurs ainsi que les tableaux de contrôle doivent être mis à jour. Comme une sinusoïde, les moments forts se situent environ tous les 5 ans.

La situation financière des OEM et des systémiers en 2020

Selon l’étude :

  • 40 % du chiffre d’affaires des entreprises spécialisées en services automatisés était induit des visites sur site pour identifier et réparer des problèmes sur les équipements, des visites de maintenances ou préventives et du déploiement par les OEM ou les systémiers de techniciens à temps plein ou à temps partiel.
  • 22 % des revenus correspondent aux services de mise à niveau des structures automatisés : modernisation, modification des systèmes existants, etc.
  • 19 % des revenus sont associés aux services à distance, par téléphone par exemple. Par ailleurs, ce chiffre montre bien qu’environ 80 % des clients des OEM ou systémiers n’utilisent pas forcément les systèmes d’assistance téléphonique dès qu’ils ont un problème.

Jason dePreaux, analyste principal pour Interact Analysis, s’est exprimé autour de cette enquête et a apporté des éléments supplémentaires, notamment en ce qui concerne les spécificités régionales du marché des services automatisés :

“En 2020, 80% du chiffre d’affaires des contrats de service de machines automatisés ont été générés dans les Amériques et dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). Historiquement, le taux d’adoption des accords de service a toujours été beaucoup plus élevé dans ces deux régions que dans la région Asie-Pacifique (APAC) en raison de la baisse des coûts de main-d’œuvre en Asie, des attentes pour la maintenance à inclure dans la vente du projet, et des capacités de services internes robustes par les grandes entreprises de commerce électronique. Mais cette situation est appelée à changer. Alors que les attentes des travailleurs augmentent et que les salaires augmentent dans la région APAC, et que d’autres facteurs entrent en jeu, tels que les expériences récentes de distanciation sociale et de pandémie, nous nous attendons à ce que la région donne le rythme en ce qui concerne les installations d’automatisation des entrepôts. En effet, nous prévoyons que, d’ici 2024, le taux de croissance du marché des services dans la zone APAC sera plus rapide que dans les Amériques ou dans la zone EMEA.”


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Covid-19 : Focus sur Early Warning System (EWS) développé par BioNTech et InstaDeep pour détecter les variants à haut risque du SARS-CoV-2

En ce moment, nous entendons beaucoup parler de Delta et Omicron, les deux variants circulant le plus en France, mais on est loin d'imaginer...

La CNIL lance une consultation publique sur l’usage des caméras intelligentes dans les espaces publics

Devant la recrudescence des caméras intelligentes ou augmentées dans les espaces publics et les problèmes éthiques ou juridiques que ces dispositifs posent, la CNIL,...

Est-ce que Python est sécurisé ? Etude réalisée par Snyk

Selon une étude réalisée par Snyk, aujourd'hui, 43 % de toutes les fuites de données sont directement liées à des vulnérabilités découvertes au sein...

Bouches-du-Rhône et Var : 12 000 piscines non déclarées détectées grâce à l’Intelligence Artificielle

Il y a et il y aura toujours des fraudeurs... L'intelligence artificielle va permettre de repérer ceux qui ont «omis» de déclarer certains bâtis...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci