Intelligence artificielle Le deep learning, l’un des grands enjeux économiques des années 2030 selon...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Le programme Confiance.ai dévoile de premiers résultats significatifs avec 6 cas d’usage pratiques

Lancé en janvier 2021, le programme Confiance.ai est un pilier technologique du Grand Défi « sécuriser, certifier et fiabiliser les systèmes fondés sur l'intelligence...

International : Le Québec et la France poursuivent leur partenariat stratégique en intelligence artificielle

Le 25 juin dernier, une première mission virtuelle a été organisée à Paris entre Nadine Girault, Ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre...

Des chercheurs du MIT et de Harvard développent une molécule antibiotique grâce à un algorithme d’intelligence artificielle

Halicin, la nouvelle molécule antibiotique développée par des chercheurs du MIT et d'Harvard est capable d'éliminer les bactéries résistantes aux autres antibiotiques traditionnellement utilisés....

Replay Podcast : L’Europe et l’intelligence artificielle dans Géopolitique, le débat sur RFI

ÉCOUTER LE PODCAST Alors que le livre blanc sur l'intelligence artificielle et la stratégie européenne en matière de données a été présenté par la Commission...

Le deep learning, l’un des grands enjeux économiques des années 2030 selon un rapport d’ARK Invest

Selon la société américaine de gestions d’actifs ARK Invest, le deep learning sera l’un des enjeux économiques majeurs d’ici une à deux décennies. Une analyse qui intervient dans le cadre de son rapport “Big Ideas 2021” qui aborde également des sujets comme le Bitcoin ou l’impression 3D. Selon l’entreprise, le deep learning pourrait d’ici 15 à 20 ans, générer jusqu’à 30 000 milliards de dollars.

Le rapport d’ARK Invest indique qu’Internet engendre une économie atteignant 13 000 milliards de dollars. Le deep learning lui générerait à l’heure actuelle environ 2 000 milliards de dollars mais d’ici 15 à 20 ans, ce chiffre pourrait aller jusqu’à 30 000 milliards de dollars, soit 2,5 fois plus qu’internet actuellement. Au vue de la manne financière non négligeable que pourrait potentiellement rapporter le deep learning, nombreuses sont les entreprises et les investisseurs voulant mettre en place des nouveautés technologiques favorisant les techniques et systèmes de deep learning.

Cela explique la multiplication des recherches autour de la création de data-center next-gen et de nouveaux processeurs plus performants, moins gourmands en énergie et moins chers à la production. Les microprocesseurs x86 sont, en 2021, les plus utilisés dans l’architecture des data centers à hauteur de 92% mais l’arrivée de l’architecture ARM et RISC-V dans le marché des processeurs à haut niveau de performances devrait totalement changer la donne.

Toujours selon ARK Invest, les processeurs ARM et RISC-V seront utilisés dans 71% des data centers à l’horizon 2030, reléguant les processeurs x86 a seulement 27% du marché. Les processeurs ARM et RISC-V pourraient atteindre 19 milliards de revenus d’ici 2030 et les dépenses des centres de données en processeurs d’IA être multipliées par plus de quatre au cours des cinq prochaines années, c’est à dire passant de 5 milliards de dollars par an aujourd’hui à 22 milliards de dollars dans quatre ans.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

La France et l’Allemagne débloquent 17,5 millions d’euros pour financer les cinq projets lauréats de leur APP commun

Dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, la Direction générale des Entreprises (DGE) organise, avec le soutien du Hub...

La start-up marseillaise Telaqua annonce une levée de fonds de 4 millions d’euros

Telaqua, startup marseillaise spécialisée dans la gestion des systèmes d’irrigation agricoles et viticoles, a annoncé le 11 mai dernier une levée de fonds de...

L’accélérateur de start-ups Future4care inaugure officiellement ses locaux et sa plateforme numérique

Le 10 juin 2021, Sanofi, Capgemini, Generali et Orange annonçaient la création de Future4care qui a pour ambition d’accélérer le développement de solutions européennes...

Hewlett Packard Enterprise annonce la construction de sa première usine dédiée au HPC et à l’IA en Europe

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a annoncé, le 18 mai, la construction de sa première usine en Europe destinée à soutenir le développement de supercalculateurs...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci