Intelligence artificielle LaborIA : Matrice lance une enquête sur l'impact de l'intelligence artificielle sur...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Découvrez ActuIA n°8, le nouveau numéro du magazine de l’intelligence artificielle

L’été est bien là et c’est déjà l’heure du nouveau numéro d’ActuIA, votre magazine de l’intelligence artificielle ! Pour ce n°8 d’ActuIA, disponible dès...

Les consommateurs se déclarent de plus en plus confiants dans les solutions d’IA pour la gestion de leurs sinistres automobiles

Solera, fournisseur de logiciels, de données et de services intégrés pour la gestion du cycle de vie des véhicules et des parcs automobiles, a...

Évènement : Un Symposium sur l’IA est organisé les 12 et 13 juillet à l’occasion des 20 ans du fonds MIT-France

Un Symposium sur l'intelligence artificielle est organisé les 12 et 13 juillet 2022 à Paris en l'honneur du 20e anniversaire du fonds MIT-France. Ce fonds...

Focus sur les projets ICT49 visant à faciliter la mise en œuvre de solutions d’IA au sein des PME

Le 10 janvier 2019, La Commission Européenne lançait le projet AI4EU (Intelligence Artificielle pour l’Union Européenne) visant à booster la capacité technologique et industrielle...

LaborIA : Matrice lance une enquête sur l’impact de l’intelligence artificielle sur le travail en septembre prochain

Lancé le 19 novembre dernier, d’une durée de 5 ans, le programme LaborIA est une initiative du Ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion et d’Inria (Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique) ayant pour objectif de « mieux cerner l’intelligence artificielle et ses effets sur le travail, l’emploi, les compétences et le dialogue social afin de faire évoluer les pratiques des entreprises comme l’action publique ».

La première zone d’expérimentation de ce programme, visant à analyser l’impact de l’intelligence artificielle sur le travail, est opérée par Matrice, institut d’innovation technologique et sociale. En septembre prochain, Matrice débutera une enquête pour mieux mesurer l’impact de L’IA au sein de 250 entreprises ainsi que des investigations terrain.

Le LaborIA s’inscrit dans le cadre de l’initiative PMIA, qui vise à combler le fossé entre la théorie et la pratique sur l’IA en soutenant la recherche de pointe et les activités appliquées sur les priorités liées à l’IA. L’un des groupes de travail de cette initiative est consacré à la thématique « Avenir du travail », il est affilié au Centre d’expertise du PMIA de Paris et hébergé par Inria et mène, entre autres, des analyses sur la manière dont l’IA affecte et affectera les travailleurs et leur environnement. La création du LaborIA répond aux recommandations du groupe consacré à l’avenir du travail et entre dans le cadre de la Stratégie nationale pour l’IA

Anticiper l’impact de l’IA dans les entreprises

D’après l’OCDE, 32% des emplois seront impactés par l’automatisation au cours des vingt prochaines années. Pour accompagner ces transformations et y préparer les entreprises et les salariés, le Ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion et l’Inria se sont associés pour créer un centre de ressources et d’expérimentations sur l’IA dans le milieu professionnel : le LaborIA

Elisabeth Borne avait alors déclaré :

« Les transformations que connait notre société, comme les transitions numérique et écologique, ont un impact qui s’observe concrètement dans notre vie quotidienne. Le monde du travail ne fait pas exception et cela va s’amplifier dans les prochaines années avec l’essor, par exemple, de l’intelligence artificielle. Elle modifiera profondément la manière de produire, de recruter et même d’organiser le dialogue social. Nous lançons aujourd’hui ce programme de recherche inédit, en partenariat avec Inria et l’Institut Matrice, pour appréhender ces changements et y préparer au mieux les entreprises et les travailleurs. »

Le programme LaborIA

Le programme LaborIA doit d’abord envisager le rapport des entreprises et des acteurs publics à l’IA, puis, dans un second temps, déployer des expérimentations concrètes, sur le lieu de travail, concernant des thématiques diverses: conditions de travail, évolution des compétences, recrutement, dialogue social technologique…

Il vise également à créer un lieu de débats et d’échanges entre tous les acteurs de la société civile, partenaires sociaux et décideurs publics.

Le premier projet du programme

Le premier projet de ce programme de recherche est opéré par Matrice, un institut d’innovation technologique et sociale fondé en 2016, qui est à la fois organisme de formation, incubateur, centre de recherche, laboratoire d’innovation et lieu de création artistique.

Le premier volet est consacré à la conduite d’une enquête sur l’IA au travail. Dans ce but, Matrice va interroger 250 décideurs de différents services d’entreprises à partir de septembre prochain.

Jean Condé, Directeur stratégique et scientifique chez Matrice, déclare :

« Nous travaillons avec un institut de sondage. Des entretiens téléphoniques d’une quinzaine de minutes seront menés avec environ 250 décideurs de différents services dans les organisations qui ont un projet en cours ou finalisé : les directions d’innovation, DSI, DRH… »

Il ajoute :

« Nous continuerons ensuite avec une dizaine de décideurs dans le cadre d’une étude ” longitudinale ” en trois temps, dont l’idée est d’interroger les organisations à différents stades du déploiement de leur projet d’IA. »

Matrice conduira également des investigations terrain de septembre prochain à juin 2023 afin d’appréhender les mécanismes en jeu dans le processus d’appropriation des systèmes d’IA par les salariés. Il est d’ailleurs possible pour les entreprises de participer aux investigations en contactant Matrice.

Jean Condé explique :

« Il nous faut trouver des décideurs qui acceptent que l’on vienne faire des observations dans leur entreprise sur les postes de travail, ainsi que des cas d’usages intéressants par rapport à la problématique de l’influence de l’IA sur le travail et à la manière dont elle peut “percuter” les travailleurs. »

D’autre part, Matrice organise différents séminaires, au sein de ses locaux ou dans les locaux des entreprises participantes, ouverts à toute entreprise qui envisage d’introduire des systèmes d’IA. Le prochain aura lieu au mois de novembre, le tarif est de 500€ par participant pour une journée de séminaire.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

IA et Santé : levée de fonds de 27 millions d’euros pour Incepto, spécialiste de la santé digitale

Incepto, plateforme de solutions d’IA appliquées à l’imagerie médicale, a annoncé le 19 septembre dernier, avoir levé 27 Ms€ lors d’un tour de table...

Supply Chain : l’IMT Mines Albi et Scalian dressent le bilan de leurs travaux de recherche au sein de leur laboratoire commun SCAN

Le 2 septembre 2019, Scalian, groupe à dimension internationale spécialisé dans le conseil et l'ingénierie, et l'école d'ingénieurs IMT Mines Albi signaient un partenariat...

Région Occitanie : ANITI et Ekitia lancent une consultation régionale sur le rapport des citoyens à l’IA

Dans le cadre de sa stratégie de diffusion des connaissances en lien avec l’IA, l’Institut Interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle de Toulouse (ANITI) et Ekitia (ex...

Les Galeries Lafayette lancent « Tailored Insights », une plateforme de retail media

Pour les entreprises, la compréhension et l’amélioration continue de l’expérience client sont devenues aussi importantes que le développement de produits, l’innovation ou le marketing....
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci