Actualité La police prédictive - La méthode scientifique (Podcast)

Pour approfondir le sujet

Les hôpitaux de Lyon testent l’intelligence artificielle dans leurs usages avec l’aide de Microsoft

Les nouvelles technologies et notamment l'intelligence artificielle proposent différents outils au service de la santé. Aide au diagnostic, gestion des patients, analyse prédictive, nombreuses...

Un système de prédiction de la dengue basé sur l’intelligence artificielle à l’essai en Asie et en Amérique latine

Un système d'intelligence artificielle ayant pour objectif de prédire les épidémies de dengue jusqu'à trois mois à l'avance a été déployé en Malaisie. Plusieurs...

Microsoft crée une division “santé” basée sur un programme d’intelligence artificielle

Microsoft installera un nouveau département consacré à la santé au sein de son centre de recherche de Cambridge. Il aura pour objectif de développer...

« Comment les machines peuvent-elle apprendre aussi efficacement que les animaux et les hommes? » Yann LeCun, Brown University

Dans le cadre des Brown Statistics, NESS Seminar and Charles K. Colver Lectureship Series, l'Université Brown a accueilli le 27 novembre dernier Yann LeCun...

La police prédictive – La méthode scientifique (Podcast)

Alors que nous nous penchions ce 5 décembre sur la justice prédictive, l’émission La méthode scientifique diffusée sur France Culture était, elle, consacrée à la police prédictive:

Hier encore sujet de science-fiction à la base du scénario du film Minority Report, la police prédictive devient une réalité. Entre intérêt réel des algorithmes prédictifs pour la prévention de crimes et délits et problèmes juridiques et éthiques occasionnés, Nicolas Martin y consacre, entouré de ses invités Bilel Benbouzid, Anne-Sophie Chavent-Leclère et Philippe Besse, cette émission du 5 décembre de la méthode Scientifique.

 

Pour aller plus loin :

Les travaux de Cathy O’Neil sur le sujet son intéressants. Elle rappelle notamment que les algorithmes ne font que répéter le Statu quo.

Une étude menée par ProPublica aux Etats-Unis a mis en avant une surévaluation des risques de récidives par des citoyens afro-américains.

Les biais, notamment ethniques, peuvent s’expliquer du fait que certaines populations sont plus contrôlées que d’autres par les policiers. Le nombre d’infractions constatées est donc supérieur. Les algorithmes utilisés en matière de police prédictive, comme tout algorithme prédictif, tentent de s’appuyer sur les données passées et présentes pour prédire les événements à venir. La surreprésentation des crimes et délits recensés auprès de ces populations pousse donc les algorithmes à surestimer automatiquement les risques de nouveaux incidents.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
ActuIA

Partager l'article

Pénurie des semi-conducteurs : Intel évoque ses prévisions et présente sa stratégie pour limiter les dégâts

À l'heure actuelle, l'industrie de l'informatique traverse une crise particulière : une pénurie de semi-conducteurs, essentiels dans la production de certains composants ou au...

Espagne : un projet de centre européen pour l’intelligence artificielle pour rivaliser avec les infrastructures européennes

En Espagne, un projet ambitieux autour de l'IA tend à se mettre en place. Un groupe d'investisseurs privés, dirigé par les propriétaires du téléopérateur...

L’apprentissage supervisé et par renforcement pour aider les robots à s’adapter à tout type d’environnement

A travers Rapid Motor Adaptation (RMA), Facebook progresse dans l'adaptation des robots à leur environnement, afin de développer leur motricité. Adapter les robots à un...

Cinéma et Deepfake : zoom sur la synchronisation des lèvres avec le doublage en langue étrangère

Le deepfake est une technique reposant sur l'intelligence artificielle qui permet de superposer des fichiers audio ou vidéos sur d'autres fichiers déjà existants pour...