Intelligence artificielle Irlande : Comment le gouvernement utilise l'intelligence artificielle pour faciliter des tâches...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Baker McKenzie renforce son partenariat avec SparkBeyond pour accélérer sa transformation numérique

Le cabinet d'avocats international Baker McKenzie a décidé de créer une équipe consacrée à l'exploitation du machine learning et des sciences de l'information au...

Reclaim Your Face : l’initiative citoyenne européenne contre la surveillance des données biométriques

Les 3 et 4 juin 2021 s'est tenue la dixième journée de l'initiative citoyenne européenne, un évènement totalement digital cette année. Organisée par le...

L’intelligence artificielle dans le service client des entreprises : l’enquête d’Axys Consultants

Dans sa seconde édition du baromètre pour mieux saisir l'impact de l'IA et de la digitalisation sur le service client, Axys Consultants a interrogé...

Un artiste numérique utilise le machine learning pour identifier les politiciens distraits par leur smartphone

Au sein des deux hémicycles parlementaires français, l'Assemblée nationale et le Sénat, les représentants font et défont les lois de la France. Deux tâches,...

Irlande : Comment le gouvernement utilise l’intelligence artificielle pour faciliter des tâches administratives

Le ministère irlandais de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Marine (DAFM) est l’organisme chargé de développer et de réglementer le secteur agroalimentaire en Irlande. Pour mener à bien sa mission et gérer le milliard d’euros de paiement qu’ils ont à réaliser chaque année auprès de 120 000 agriculteurs, le DAFM mise notamment sur l’intelligence artificielle. Une plateforme vient d’être lancée afin de répondre à ces exigences dans ce pays qui est l’un de ceux où les entreprises utilisent le plus l’IA comme l’indiquent les données publiées par Eurostat.

Trouver une solution automatique pour pallier aux exigences des agriculteurs

Le Basic Payment System (BPS) est une plateforme traitant de nombreuses informations personnelles et sensibles afin d’accorder ou non, un paiement à un agriculteur. Malheureusement, cette plateforme n’est pas automatisée : le processus est manuel, jugé assez lent et peu opérationnel. Dans le cadre d’une transition numérique, le DAFM s’est doté d’une infrastructure efficace, rapide et facile d’utilisation.

Gareth Sheeran, architecte technique pour le DAFM, a mis toute son équipe à contribution pour créer une plateforme de machine learning permettant aux agriculteurs de faire une demande de subvention et d’accélérer les processus de paiement. Avec la collaboration de Red Hat et Version 1, la solution Smart Text a été développée.

Une plateforme de machine learning

Smart Text est une solution de machine learning d’automatisation des processus de demande de subvention en accord avec la réglementation RGPD. La plateforme utilise la reconnaissance de caractères, l’analyse de texte et le NLP pour numériser des documents et des images ou encore rechercher des informations confidentielles. Ces dernières ne sont délivrées qu’aux personnes autorisées par le DAFM qui peuvent ainsi, examiner leur contenu et prendre les mesures adéquates.

Les agriculteurs peuvent désormais télécharger facilement des documents comme des attestations et vérifier le statut de leur demande de subvention. Gareth Sheeran s’est exprimé sur la capacité de son équipe à pouvoir développer une application telle que Smart Text :

“Nous avons été en mesure de développer des applications et des fonctionnalités incroyablement rapidement par rapport à ce que nous étions en mesure d’offrir avant l’introduction de la plateforme, ce qui signifie que nous contribuons à garantir que les travaux du DAFM puissent servir les agriculteurs irlandais pendant de nombreuses années.”

Développer les solutions d’IA au sein de l’administration irlandaise

La création de cette plateforme a inspiré le gouvernement irlandais qui a également opté pour l’utilisation de systèmes à IA intégrée afin d’améliorer ses tâches administratives. La plateforme de contenus en ligne Red Hat OpenShift a été conçue afin d’optimiser le centre de données du gouvernement. Le logiciel Red Hat 3Scale API Management permet de développer des plateformes et d’accélérer certains processus de gestion tout en améliorant l’expérience utilisateur.

 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Etude du Centre Hubertine Auclert sur « Les freins à l’accès des filles aux filières informatiques et numériques »

De nombreuses études sont menées tout au long de la scolarité des élèves, certaines se rapportent à la réussite scolaire des filles et leurs...

Le Conseil de l’UE invite les Etats Membres à poursuivre leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme

Début juin, le Conseil de l'UE a adopté des conclusions sur les actions accomplies et les prochaines étapes à franchir pour assurer la protection...

Village by CA Paris dévoile les duos lauréats des « Village Awards 2022 »

Le 30 juin dernier, le Village by CA Paris a organisé la cinquième édition des Village Awards en collaboration avec Les Echos Entrepreneurs et...

Focus sur les recommandations de la CNCDH visant à promouvoir un encadrement juridique ambitieux de l’IA

Le 21 avril 2021, la Commission Européenne présentait son projet de réglementation de l'IA. Plus récemment, en décembre dernier, la Slovénie qui assurait alors...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci