Intelligence artificielle Intelligence artificielle : Inria annonce le lancement de l'initiative scikit-learn

Pour approfondir le sujet

IA et Neurosciences : Rencontre avec Alexandre Gramfort, chercheur INRIA Saclay et membre de l’équipe-projet Parietal

Alexandre Gramfort est un chercheur spécialisé dans l'application du machine learning aux neurosciences à INRIA Saclay et membre de l’équipe-projet Parietal. À l'occasion de...

Apprentissage statistique et analyse prédictive en Python avec scikit-learn par Alexandre Gramfort

À l'occasion de l'événement BlendWebMix 2017, Alexandre Gramfort est intervenu sur la thématique "Apprentissage statistique et analyse prédictive en Python avec scikit-learn". "Avec plus de...

Scikit-learn : interview de Gaël Varoquaux

Nous avons eu le plaisir d'interviewer Gaël Varoquaux, chercheur Inria en charge du projet Scikit-learn dans le cadre du lancement de l'initiative scikit-learn. Nous...

Intelligence artificielle : Inria annonce le lancement de l’initiative scikit-learn

Inria et ses partenaires industriels ont annoncé ce 17 septembre au sein de Station F le lancement de l’initiative scikit-Learn, visant à intensifier le développement de la célèbre bibliothèque de machine learning open source.

Une bibliothèque de Machine Learning très utilisée.

Scikit-learn propose une grande variété d’algorithmes d’apprentissage supervisé et non supervisé. Elle permet d’extraire la structure de données complexes et de les classifier en utilisant des techniques correspondant à l’état de l’art. Son point fort est sa généricité, qui lui assure une grande polyvalence et des domaines d’application divers et variés. Les acteurs de l’industrie l’utilisent aujourd’hui dans des tâches aussi diverses que la lutte contre la fraude et le spam, le ciblage marketing, la prévision des comportements des utilisateurs ou encore l’optimisation des processus industriels et logistiques.

10 ans de développement par une large communauté

Son développement a été initié en 2007 en tant que projet Google Summer of Code par David Cournapeau. D’autres membres de la communauté scientifique Python l’ont ensuite rejoint. L’équipe Parietal d’Inria a su voir le potentiel de la bibliothèque dans le cadre de ses travaux de recherche sur l’imagerie fonctionnelle du cerveau et s’est investie dans son développement. Deux ans plus tard, Fabian Pedregosa, Gael Varoquaux, Alexandre Gramfort, Vincent Michel ont naturellement pris le leadership du projet, peu avant de proposer la première version publique de scikit-learn le 1er février 2010 et de publier “Scikit-learn : Machine Learning in Python” dans le Journal of Machine Learning Research.

Les objectifs de l’équipe de développement ont toujours été ambitieux et reposaient dès le départ sur une volonté de qualité, de compatibilité multi-plateforme et d’ouverture du code.

Une communauté internationale de développeurs s’est constituée au fil des années autour de scikit-learn. Le projet bénéficie maintenant du soutien d’une équipe importante de développeurs basés à Paris, mais aussi à New-York, Sydney et un peu partout dans le monde. Il est dans le top 3 des logiciels de machine learning les plus populaires sur GitHub.

Le lancement de l’initiative scikit-learn vise à intensifier les efforts

Aujourd’hui, Inria et ses partenaires annoncent la création d’une fondation et du consortium scikit-learn né de la volonté d’intensifier le développement de la bibliothèque.

L’objectif est de permettre à une équipe centrale de travailler à plein temps sur le projet. Le consortium regroupant des mécènes a été créé avec le soutien de la Fondation Inria. Il doit ainsi permettre aux ingénieurs de développement d’assurer la qualité du projet et l’intégration de nouvelles contributions, ainsi que l’ajout de nouvelles fonctionnalités ambitieuses. Le tout en lien et au bénéfice de sa vaste communauté d’utilisateurs et de développeurs.

Les membres du consortium et les partenaires de l’initiative sont associés en tant que soutiens et mécènes à la définition des priorités de développement et à la visibilité du projet. Les membres du consortium scikit-learn sont :

  • AXA
  • BCG-Gamma
  • BNP PARIBAS CARDIF
  • DATAIKU
  • INTEL
  • MICROSOFT
  • NVIDIA

Pour en savoir plus sur scikit-learn, nous vous invitons à lire notre interview de Gaël Varoquaux, qui est chercheur Inria et l’un des principaux développeurs du projet.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
ActuIA

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...