Honda et sa stratégie Vision 2030, un pas de plus vers le véhicule autonome

Honda et sa stratégie Vision 2030, un pas de plus vers le véhicule autonome
Actu IA
Couv

Honda a annoncé un plan ambitieux sur 13 ans. ‘Vision 2030’ doit permettre au constructeur japonais de se développer en ce qui concerne les véhicules autonomes et électriques.

Une industrie en pleine mutation avec l’arrivée du véhicule autonome

Conscient que l’industrie automobile connait une grande mutation, Honda Motor a décidé d’évoluer rapidement afin de pouvoir rivaliser avec ses concurrents. De nombreux constructeurs annoncent en effet la commercialisation de véhicules autonomes dans les 3 à 5 années à venir.

Le président de Honda Motor, Takahiro Hachigo a dévoilé les projets de son groupe concernant sa gamme de véhicules autonomes. Lors de sa conférence de presse du 8 juin dernier, il a annoncé une mise en circulation d’une voiture de niveau 4 en ville d’ici 2025, et sur autoroute d’ici 2020.

Vision 2030, une stratégie à moyen terme ambitieuse

« Nous allons donner la priorité absolue à l’électrification et aux technologies de sécurité avancées à l’avenir.»

Le groupe japonais a également indiqué que le développement de nouvelles technologies de conduite, de la robotique, des services basés sur l’intelligence artificielle, ainsi que de nouvelles solutions énergétiques constitueront des priorités de premier plan pour Honda dans les années à venir.

Le constructeur investit depuis l’an dernier très fortement en Recherche & Développement. Avec Vision 2030, le constructeur automobile japonais souhaite développer sa gamme de véhicules sur le marché. Honda se focalisera également sur les véhicules hybrides et électriques et sur les piles à combustible.

L’objectif est d’aller au-delà des véhicules conventionnels. Il est en effet impératif de se positionner le plus tôt possible parmi la future offre de voitures autonomes et hybrides.

Une forte concurrence dans le véhicule autonome en ville

Plusieurs autres constructeurs souhaitent se positionner sur le marché des véhicules sans conducteur en ville et sur route. Nissan Motor espère par exemple commercialiser sa voiture urbaine autonome d’ici 2020. BMW vise la mise sur le marché d’une voiture de niveau 5, pour la route, d’ici 2021, tout comme Ford.

Afin de faire face à cette concurrence, Honda a investi plus de 6 milliards d’euros l’an dernier dans la recherche et le développement. Le groupe travaille d’ores et déjà sur sa future intelligence artificielle, ses lidar, capteurs et caméras de détection.