Prochain numéro du magazine ActuIA le 15 octobre
Actualité Baidu veut devenir une référence pour les acteurs de l’industrie automobile

Pour approfondir le sujet

Focus sur le livre blanc d’Inria sur les Véhicules Autonomes et Connectés

En mai dernier, Inria publiait un nouveau livre blanc sur une thématique des plus actuelles : la conduite autonome et connectée. Disponible sur le...

IBM lance en open source sa boite à outils Adversarial Robustness pour améliorer la sécurité de l’IA

Les performances de l'intelligence artificielle ne cessent de progresser, il est toutefois encore très facile de l'induire volontairement en erreur, au moyen de ce...

Les annonces de Facebook sur l’intelligence artificielle lors de la conférence F8

Les 1er et 2 mai 2018 s'est tenue la conférence annuelle de Facebook destinée aux développeurs : F8. Cette conférence se tenait dans un...

Si l’histoire de la synthèse vocale m’était contée

La synthèse vocale est une discipline dont l'objectif est de produire de façon artificielle (mécanique ou électronique) des effets sonores imitant la voix humaine....

Baidu veut devenir une référence pour les acteurs de l’industrie automobile

Baidu, l’une des plus grandes entreprises technologiques chinoises, vient d’annoncer le lancement d’Apollo, son projet de plate-forme logicielle et matérielle pour véhicule autonome, en libre accès et donc disponible pour les ingénieurs externes.

La technologie de navigation très prochainement disponible et ouverte aux développeurs.

Le logiciel sera opérationnel à partir de juillet prochain et permettra à des concepteurs externes d’avoir accès à certaines informations et innovations notamment sur les systèmes d’exploitation, la planification des trajectoires, la perception des obstacles mais également le contrôle des véhicules.

La société passe donc à une nouvelle étape après avoir finalisé ses tests de voitures autonomes sur routes en 2015 et des opérations d’essai fin 2016. Pour Qi Lu, directeur général d’exploitation de Baidu, cette annonce est logique:

« Nous avons pris l’initiative d’ouvrir notre technologie de conduite autonome à l’industrie afin d’encourager une plus grande innovation et des opportunités, afin de mieux utiliser notre technologie pour stimuler l’évolution de l’ensemble de l’industrie. Un écosystème d’industrie ouvert et novateur permettra d’accélérer le développement de la conduite autonome aux Etats-Unis et sur d’autres marchés automobiles développés ».

« l’intelligence artificielle possède un potentiel considérable pour stimuler le développement social et l’une des plus grandes opportunités de l’intelligence artificielle, ce sont justement les véhicules intelligents ».

« La Chine est le marché mondial de la vente et de la production automobile. Il y a beaucoup de marques de voiture et un environnement ouvert qui est mûr pour la collaboration ».

Pour ce géant d’internet, la recherche en intelligence artificielle est fondamentale et Baidu souhaite se positionner comme un pionner dans le domaine. C’est en ce sens qu’en mars dernier, la société chinoise a ouvert un laboratoire de technologie de deep learning à Beijing

Une mise en circulation des voitures autonomes reposant sur Baidu en 2018

Baidu annonce également que, selon leurs prévisions, des voitures autonomes pourront être utilisées sur routes urbaines pour 2018, sur autoroutes et nationales pour 2020. L’entreprise indique que d’ici 2021, une production de masse de ce type de véhicule sera totalement envisageable.

C’est donc un nouvel acteur qui rejoint le marché très concurrentiel des véhicules autonomes sur lequel Google, Tesla, Uber ou récemment Daimler-Benz sont très actifs. A suivre donc, même si la société chinoise a déjà connu des difficultés par le passé après une collaboration avortée avec BMW ou encore le départ de son principal expert en intelligence artificielle, Andrew Ng.

Johanna Diaz

Partager l'article

8 startups et PME françaises lauréates de l’appel à projets EUREKA – Challenge international COVID-19

Bpifrance a annoncé ce jour les lauréats du Challenge international Covid-19. Suite à l'appel à projets ouvert du 15 avril au 15 mai 2020,...

Une approche européenne de l’intelligence artificielle : EIT Digital fait part de ses recommandations

EIT Digital a présenté son troisième rapport de sa série Policy Perspective. Il aborde la manière dont l'Europe devrait gérer l'intelligence artificielle et fournit...

Replay – Conférence 1re Pierre : Cité de l’Intelligence Artificielle organisée par le département des Alpes-Maritimes et l’Institut EuropIA

Le lundi 14 septembre 2020 s'est déroulé le troisième #IADATES organisé par le département des Alpes-Maritimes et l’Institut EuropIA. Intitulée "1re Pierre : Cité...

reciTAL, spécialiste du TAL, lève 3,5 M€ auprès de Breega

Paris, le 10 septembre 2020 - reciTAL, start-up IA spécialisée dans les solutions de Document Intelligence, effectue une première levée de fonds de 3,5 M€...