Intelligence artificielle Hacklathon CO2 Industry : le groupe Renault dévoile les quatre projets de...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Partenariat : Bureau Veritas et Envision Digital associés dans le développement de solutions liées au Net Zéro

Envision Digital International PTE Ltd (Envision Digital) et Bureau Veritas ont annoncé leur partenariat pour développer des innovations liés au Net Zéro pour la...

Le défi de Safety Line et d’Inria : un outil numérique afin d’économiser du carburant pour les avions

Dans le cadre d'un partenariat entre la start-up Safety Line et Inria, des chercheurs de l'institut national de recherche en informatique et en automatique...

Le centre Inria Sophia Antipolis – Méditerranée organise la seconde édition du hackAtech

Le centre Inria Sophia Antipolis - Méditerranée organisera prochainement son hackathon. Du 24 au 26 septembre 2021, le hackAtech sera tourné vers l'innovation en...

Recevez le numéro 4 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle !

Le numéro 4 d'ActuIA, le magazine de l'intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 18 mai 2021 ! Recevez-le directement chez...

Hacklathon CO2 Industry : le groupe Renault dévoile les quatre projets de décarbonation industrielle retenus

Dans le cadre de son plan Climat visant la neutralité carbone de ses usines en Europe d’ici 2030, Renault Group a dévoilé fin novembre les quatre projets sélectionnés à l’issue de l'”Hackathon CO2″. Cet événement avait été organisé pour accélérer le développement et le déploiement de solutions bas carbone qui rendront l’industrie métallurgique de demain plus propre.

C’est à Flins, sur le site de la Refactory, qu’une centaine de candidats issus du monde de l’éducation, de l’énergie, de l’industrie et du digital se sont réunis autour de ce défi collaboratif de décarbonation, du 23 au 25 novembre. Entourés d’experts du groupe Renault, de Google Cloud et accompagnés par Startup Inside, les 13 équipes projet ont mené leur réflexion autour de cinq thématiques :

  • Réduire la consommation d’énergie des installations industrielles ;
  • Améliorer la performance thermique des bâtiments ;
  • Augmenter la production de chaleur à faible teneur en carbone ;
  • Accélérer la transformation numérique pour accroître la performance énergétique ;
  • Imaginer de nouveaux modèles industriels plus durables.

Les équipes ont séjourné au Centre d’innovation de l’Industrie du groupe à Flins qui rassemble les activités de prototypage, d’impression 3D, et de maintenance des moyens de production; elles ont présenté leurs projets au terme de l’exercice sous forme de “pitch” et ont ensuite répondu aux questions du jury composé de dirigeants du groupe et de représentants de Google Cloud.

Les projets qui seront déployés à partir de 2022 au sein de Renault Group :

  • 1er prix : Equipe n°3 – Projet “KAIROS” : Développement d’une plateforme numérique pour optimiser les cycles de démarrage et les périodes d’arrêt des tunnels de cuisson de la peinture. Cette solution générerait un gain d’électricité estimé pour l’usine de Douai à 230 K euros par an. Ce projet pourra être étendu à d’autres installations.
  • 2e prix : Equipe n°11 – Projet “CO2 Advisor” : Création d’un outil de mesure en temps réel des émissions de CO2 des activités de production. L’application permettrait aux opérateurs d’avoir de la visibilité sur les consommations de leurs ateliers.
  • 3e prix ex aequo :

Equipe n° 4 – Projet “Adjust’Air” : Élaboration d’une solution technique pour optimiser les systèmes de ventilation et de filtration de l’air sur les sites de production. L’outil permettrait de diviser par trois la consommation d’énergie consacrée à l’extraction d’air.

Equipe n° 6 – Projet “Sieren” : Mise en place d’un tableau de bord de modélisation et de suivi de la consommation électrique pour les usines, avec intégration des paramètres météorologiques et des consommations d’énergie dans la programmation des usines.

José Vicente de los Mozos, Directeur Industrie Renault Group, a déclaré :

“D’ici 2030, sur le périmètre industriel du groupe, nous visons la neutralité carbone de nos usines en Europe et la réduction de moitié des émissions de CO2 de nos sites dans le monde. Dans l’esprit de la Renaulution qui nous engage dans une transformation profonde de notre modèle d’entreprise, nous avons souhaité innover dans nos méthodes de travail. L’organisation d’un hackathon en usine pour traiter des enjeux de la décarbonation industrielle est une première pour le secteur. L’objectif est de faire émerger de nouvelles idées par le biais de l’intelligence collective pour transformer durablement notre écosystème industriel.”

Jacqueline  Pynadath, Directrice Développement durable et Innovation, Google Cloud EMEA, a ajouté :

“Google est profondément engagé en faveur du développement durable et applique depuis longtemps les technologies à l’action climatique. Renault Group et Google Cloud ont une perspective commune de conduite du développement durable et nous sommes fiers d’encourager le développement de projets innovants et ambitieux pour aider à décarboner notre avenir.”


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Marie-Claude Benoit

Partager l'article

Le groupe RATP lance la 3ème édition de son accélérateur de start-ups

Le groupe RATP a annoncé, le 10 janvier 2022, le lancement de la 3e édition de son accélérateur de start-up dédié aux nouvelles mobilités...

INRIA et l’Université de Rennes 1 annoncent la création du «Centre Inria de l’Université de Rennes»

INRIA et l'Université de Rennes 1 collaborent depuis 1980, année où le Centre Rennes-Bretagne Atlantique a été créé. Mercredi 19 janvier dernier, les deux...

Une équipe du MIT s’attaque aux problèmes de calcul difficiles

Les mathématiques sont souvent considérées comme une science exacte et pour la plupart d'entre nous, elles permettent de résoudre tous les problèmes de calcul....

Covid-19 : Focus sur Early Warning System (EWS) développé par BioNTech et InstaDeep pour détecter les variants à haut risque du SARS-CoV-2

En ce moment, nous entendons beaucoup parler de Delta et Omicron, les deux variants circulant le plus en France, mais on est loin d'imaginer...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci