Intelligence artificielle Google obligé d'arrêter son service de livraison par drone à cause d'attaques...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Comment l’intelligence artificielle peut permettre de lutter contre l’extinction des éléphants d’Afrique

Les applications d'outils basés sur l'intelligence artificielle pour la biodiversité sont nombreux. Cette semaine, nous évoquions par exemple la plateforme développer par des chercheurs de l'université d'Alicante...

Neurala, l’intelligence artificielle qui, associée à des drones, aide à préserver la faune

Devant les statistiques alarmantes du braconnage sur le continent africain, la Fondation Lindbergh s'est associée à Neurala dans le cadre du programme Air Shepherd....

VivaTechnology, le salon de l’innovation et de la tech revient à Paris du 15 au 17 juin 2017

La deuxième édition du salon Viva Technology, dédié à l'innovation et à la croissance des start-up, se tiendra les 15, 16, et 17 juin...

Google élabore un modèle d’apprentissage par renforcement pour fabriquer des puces plus rapidement

En mai dernier, Google a annoncé dans son édition 2021 du Google I/O, la quatrième génération de ses puces TPU (TPUv4). Une équipe de...

Google obligé d’arrêter son service de livraison par drone à cause d’attaques de corbeaux protégeant leur nid

En 2019 et après cinq années de test, Wing, filiale d’Alphabet, possession de Google, propose aux habitants de la ville de Canberra, en Australie, un service de livraison par drone. Durant le confinement australien lié à la pandémie de Covid-19, les demandes ont augmenté, la population souhaite obtenir leurs denrées alimentaires, leurs fournitures ou leurs médicaments sans sortir de chez soi. Malgré le fait que ce service soit très pratique, il est souvent sujet à des attaques de corbeau, ce qui fait perdre leur chargement aux drones.

Le service de livraison de la firme de Google qui fonctionne à l’aide de drones

Le service commercial de livraison proposé par Wing existe depuis 2019 en Australie. La flotte comporte plusieurs dizaines de drones stockés dans un hangar à proximité de Camberra, la capitale de l’Australie. Café, denrées alimentaires, médicaments, etc. Tout ce qu’un habitant de la ville demandera au service, le drone lui apportera dans les quartiers de banlieue et du centre-ville en une quinzaine de minutes maximum.

À l’origine, Google Wing est un projet du “Labo X” de Google. C’est en 2014 que les premiers tests avaient été réalisés en Australie. Quatre ans plus tard, Wing devient une société à part, une filiale d’Alphabet dédié à la livraison par drone. Sur place, Google a réalisé près de 3 000 livraisons en 18 mois d’expérimentation ce qui a permis à la firme de mettre en place certaines restrictions : les appareils volants ne seront pas autorisés à survoler les routes principales, ni à voler la nuit ou trop près des gens.

Un service mis en péril à cause des corbeaux protégeant leurs nids de l’envahisseur

Après plus de deux ans de mise en service, les drones de Wing ont été contraints de rester à terre pour éviter de se faire attaquer par des corbeaux. Ces oiseaux n’hésitant pas à attaquer les drones ce qui leur fait perdre inéluctablement leur chargement et ruine ainsi, toute la livraison.

Ces attaques s’expliquent par un comportement territorial plus poussé pendant la période de nidification, les corbeaux souhaitant protéger leurs nids d’éventuels envahisseurs, comme les drones. L’entreprise Wing a précisé qu’elle travaillait actuellement avec des experts en ornithologie pour respecter l’environnement et avoir un impact minimal sur la vie des oiseaux dans les zones ou des livraisons par drones sont effectuées.

La société a insisté sur le fait que sur des milliers de livraisons, ce genre d’attaques avec des oiseaux est un évènement rare et que les drones étaient équipés de protections permettant de ne pas blesser l’animal en cas de contact. L’ornithologiste Neil Hermes précise que les corbeaux ont pour habitude de faire fuir les chiens qui s’approchent trop de leur nid, mais que ce phénomène avec les drones est un comportement nouveau.

En attendant, le service est indisponible dans le quartier de Harrison, où les attaques sont les plus courantes.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Le groupe Manutan investit dans la Robotic Process Automatisation pour dynamiser son département Finances

Manutan, fournisseur européen de produits et services aux entreprises et aux collectivités et spécialiste du e-commerce BtoB, investit dans la Robotic Process Automatisation (RPA)...

Spice AI veut faciliter l’intégration de l’intelligence artificielle dans les applications

Spice AI, startup basée à Seattle, a pour objectif de faciliter le travail des développeurs lors du développement d'applications intelligentes. Bien que l'IA ait...

Podcast : L’université Paris Dauphine-PSL dévoile le premier épisode de « EX MACHINA, l’ère des algorithmes »

"IA : qui sont les humains derrière la machine ?", c'est le titre du tout premier podcast d'EX MACHINE, lancé par l'université Paris Dauphine-PSL....

Les startups Manitty, PaIRe et Beyond Aero récompensées lors de la 11e édition du prix Jean-Louis Gerondeau – Safran

Manitty, PaIRe et Beyond Aero sont les startups lauréates du prix Jean-Louis Gerondeau - Safran 2021. Leurs innovations dans les domaines de l’aéronautique, des...