Intelligence artificielle Golem.ai lève 1 million d'euros

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Ask Mona boucle une levée de 2 millions d’euros pour mettre l’IA au service des institutions culturelles

La startup Ask Mona a annoncé avoir bouclé une levée de fonds en Série A d'un montant de 2 millions d'euros. Réalisée auprès de...

Série B: UiPath lève 153 millions de dollars pour ancrer le RPA comme un impératif stratégique de l’IA

UiPath avait annoncé son installation à Paris il y a quelques semaines afin de répondre à une demande d'automatisation en forte croissance. Le leader...

Graphcore lève 50 millions de dollars pour ses puces dédiées à l’IA et au machine learning

La start-up britannique Graphcore a annoncé avoir obtenu un financement en série C de 50 millions de dollars via Sequoia Capital. Cette société d'investissements...

La start-up française omicX lève 2,6 millions d’euros pour poursuivre le développement de sa plate-forme OMICtools

La startup française omicX a bouclé une nouvelle levée de fonds d'un montant de 2,6 millions d'euros. Elle est à l'origine de la création...

Golem.ai lève 1 million d’euros

Golem.ai, qui produit et vend une IA explicable de compréhension du langage humain (NLU) vient de procéder à sa deuxième levée de fonds depuis le début de l’année : 1 000 000 € viennent compléter les 300 000 € obtenus en février 2018.

La startup propose en SaaS ou en solution embarquée une technologie destinée à la conception d’assistants personnels spécialisés, l’automatisation des centres de relation client et à la validation de documents.

Cette nouvelle levée de fonds devrait permettre à Golem.ai de poursuivre ses investissements en R&D pour proposer des solutions « clés en main » venant renforcer les offres commerciales et enrichir l’outillage technologique, notamment vocal, à destination des développeurs.

L’équipe souhaite ainsi :

– Promouvoir l’IA explicable en s’affranchissant des besoins de machine learning, afin de proposer des services de confiance, au fonctionnement compréhensible et transparent.

– Rendre sa technologie accessible à tous même aux non développeurs.

– Développer les partenariats pour proposer des solutions clés en main comme c’est déjà le cas pour le traitement vocal (assistants virtuels vocaux)

– Internationaliser sa technologie : à la demande de ses clients 8 langues sont déjà disponibles : Français, Anglais, Chinois, Espagnol, Portugais, Allemand, Italien, Turc. Golem.ai a été pensé pour fonctionner dans toutes les langues grâce à son approche basée sur les universaux linguistiques. Il est donc inutile de saisir et d’analyser tous les langages.

– Développer des services sur-mesure pour accompagner les entreprises dans l’intégration de Golem.ai dans leurs process.

“Golem.ai est à un moment charnière, de nombreux projets passent en production, avec une échelle inattendue”
commente Thomas Solignac, CEO et co-fondateur de Golem.ai

 


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
ActuIA

Partager l'article

Covid-19 : Focus sur Early Warning System (EWS) développé par BioNTech et InstaDeep pour détecter les variants à haut risque du SARS-CoV-2

En ce moment, nous entendons beaucoup parler de Delta et Omicron, les deux variants circulant le plus en France, mais on est loin d'imaginer...

La CNIL lance une consultation publique sur l’usage des caméras intelligentes dans les espaces publics

Devant la recrudescence des caméras intelligentes ou augmentées dans les espaces publics et les problèmes éthiques ou juridiques que ces dispositifs posent, la CNIL,...

Est-ce que Python est sécurisé ? Etude réalisée par Snyk

Selon une étude réalisée par Snyk, aujourd'hui, 43 % de toutes les fuites de données sont directement liées à des vulnérabilités découvertes au sein...

Bouches-du-Rhône et Var : 12 000 piscines non déclarées détectées grâce à l’Intelligence Artificielle

Il y a et il y aura toujours des fraudeurs... L'intelligence artificielle va permettre de repérer ceux qui ont «omis» de déclarer certains bâtis...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci