France 2030 : Lancement du programme de recherche “Réseaux du futur” et création de la plateforme “France 6G”

C’est au Campus de l’Institut Mines Télécom (IMT) à Palaiseau que Sylvie Retailleau, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, et Jean-Noël Barrot, Ministre délégué auprès du ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, chargé de la Transition numérique et des Télécommunications ont lancé le 10 juillet dernier le PEPR “Réseaux du futur”. Il sera copiloté par le CEA, le CNRS et l’IMT qui auront également pour mission de proposer la plateforme “France 6G” afin de préparer au mieux l’arrivée de la sixième génération des réseaux.

L’Etat consacre 3 milliards d’euros de France 2030 pour la recherche à travers des programmes de recherche ambitieux : les PEPR. Portés par les institutions de recherche, ils visent à consolider le leadership français dans des domaines clés, liés ou susceptibles d’être liés à une transformation technologique, économique, sociétale, sanitaire ou environnementale, qui sont considérés comme prioritaires au niveau national ou européen.

La 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications ont été identifiées comme un marché cible à fort potentiel de croissance sur lequel la France dispose de réelles capacités. L’État a lancé en juillet 2021 une stratégie d’accélération dédiée, pilotée par la Direction générale des Entreprises (DGE) avec la Direction Générale de la recherche et de l’innovation (DGRI) sous l’égide du Secrétariat général pour l’Investissement (SGPI).

C’est dans ce cadre que le Gouvernement a décidé de soutenir l’activité de R&D à travers le programme de recherche “Réseaux du futur”.

Le PEPR “Réseaux du futur”

Doté de 65 millions d’euros de France 2030, ce programme repose sur quatre axes principaux : le développement des usages de la 5G pour renforcer la compétitivité de l’économie française, le développement de solutions souveraines, la consolidation de la recherche et du développement sur les futures générations de réseaux, et le renforcement de l’offre de formation pour attirer des talents internationaux.

Dix projets ciblés et 3 vagues d’appel à projets et de manifestations d’intérêt seront lancés. Les projets opérés par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), se concentreront sur les architectures de réseaux et de services, les systèmes de bout en bout, les briques technologiques, ainsi que les plateformes et démonstrateurs sur les réseaux du futur.

Les équipes de recherche intégreront tout le potentiel de la 5G et travailleront à la convergence des réseaux (communication, calcul, contrôle, localisation, capteurs, IoT) et à l’efficience des usages (sécurisés et adaptés selon les besoins) et la création de nouveaux usages. Elles s’intéresseront également aux réseaux NTN (non-terrestres) associant mobiles 5G et satellites pour fournir une connectivité de qualité à Internet aux sites industriels isolés ou aux zones non desservies par les réseaux  terrestres (en mer, en montagne…).

A l’international, des investissements ont déjà été entrepris pour mettre en place une couverture globale transformant en profondeur le secteur Télécom où la France aura sa voix grâce à ses futurs brevets sur la 5G.

La future plateforme “France 6G”

Dans la continuité de la 5G, la 6G répondra à un besoin de communication en tout lieu en offrant de la connectivité NTN, elle sera nativement multiservices et adaptée à de nouvelles applications telles que la robotique interactive, la réalité immersive, les jumeaux numériques…

Avec des débits jusqu’à 100 fois supérieurs à ceux de la 5G, son arrivée pose des défis environnementaux et énergétiques qui nécessitent de définir les objectifs du futur standard de cette sixième génération de réseaux.

La plateforme “France 6G” coordonnera les acteurs français de la R&D industrielle et académique qui seront impliqués dans la standardisation 6G à venir. Elle favorisera le partage des connaissances, des ressources et des meilleures pratiques, permettant ainsi une coopération étroite pour relever les défis liés à la 6G.

Elle aura également pour mission de veiller à ce que les valeurs environnementales et sociétales françaises et européennes soient intégrées dans les travaux de standardisation de la 6G.

La plateforme “France 6G” visera d’autre part un renforcement de la coopération européenne et internationale, agira comme un centre de valorisation des actifs de propriété intellectuelle et travaillera à l’adoption de standards internationaux conscients des enjeux environnementaux et sociétaux.

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.