Intelligence artificielle FairFair, start-up biterroise, lève 400 000 euros pour sa plateforme intelligente multimétiers

Pour approfondir le sujet

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...

FairFair, start-up biterroise, lève 400 000 euros pour sa plateforme intelligente multimétiers

FairFair, marque commerciale du groupe QuiOuvre, a levé près de 400 000 euros de la part de Mines Alès Angels et MELIES Business Angels. Cet investissement devrait permettre à la start-up d’accélérer l’activité de son réseau des professionnels en dépannage d’urgence. La plateforme intelligente multimétiers souhaite, grâce à cette levée de fonds, devenir la référence nationale des services à l’habitat et développer ses solutions en Europe.

Une plateforme numérique pour les dépannages d’urgence grâce à l’intelligence artificielle

En 2015, Jérémy Simonin et Yves Gilet ont fondé QuiOuvre, un service de dépannage d’urgence de l’habitat. La marque s’intéresse par exemple sur la serrurerie, en mettant en relation des artisans et des entreprises avec des professionnels dont ils jugent les pratiques éthiques. Cinq ans plus tard, ils ont lancé FairFair, une plateforme numérique de mise en relation entre assurés et dépanneurs qualifiés, comme l’explique Yves Gilet, président de FairFair :

“Nous créons des communautés de dépanneurs éthiques accompagnées par l’innovation numérique. FairFair représente le fondement du monde du dépannage de demain qui s’inscrit en 3.0. Mais l’humain est primordial : nous répondons aux appels entrants, nous menons nos enquêtes de satisfaction client via des entretiens téléphoniques individuels.”

FairFair propose un hub de transformation de l’écosystème du dépannage multimétiers. Sa plateforme utilise l’IA pour répondre à toute heure du jour ou de la nuit, aux besoins des assurés qui auraient besoin de dépanneurs professionnels.

Une levée de fonds de 400 000 euros pour se développer à l’international

FairFair a obtenu un financement à hauteur de 400 000 euros de la part de Mines Alès Angels et MELIES Business Angels. Gilles Roche, président de MELIES Business Angels, explique les raisons de l’implication de son fonds d’investissement :

“FairFair nous a séduits à plus d’un titre. D’une part parce qu’elle réunit à la fois des talents de la haute technologie et des métiers du dépannage, cas de figure atypique pour une start-up. D’autre part, cette société en croissance rapide dispose d’un management de grande qualité. Nous comptons sur le dynamisme et le talent de toute l’équipe pour imposer FairFair en France puis à l’international.”

Jérôme André, président de Mines Alès Angels, ajoute :

FairFair s’appuie à la fois sur “une expertise numérique prouvée et une démarche qualité client ambitieuse. La dimension éthique professionnelle forte de FairFair dans la gestion de son réseau est un véritable enjeu dans les services à l’habitat.”

Grâce à ce financement, la start-up souhaite :

  • Fidéliser ses artisans, TPE et PME partenaires grâce à l’amélioration de la réactivité de paiement
  • Consolider sa masse salariale : la firme possède 15 collaborateurs.
  • Se développer à l’international, plus précisément dans les pays européens limitrophes à la France.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...