Actualité Espagne : création du consortium IndesIA pour promouvoir l'intelligence artificielle dans l'industrie

Pour approfondir le sujet

Automatisation robotisée des processus et machine learning : le pari des hôtels pour relancer le tourisme

UiPath, une entreprise spécialisée dans l'automatisation robotisée de processus, a exploité sa technologie pour développer plusieurs processus d'automatisation au service de l'industrie du tourisme....

Atos et Graphcore annoncent leur partenariat pour concevoir des solutions de calcul haute performance

D'un côté, Atos, un spécialiste français de la transformation numérique, qui a présenté en début de mois sa nouvelle plateforme de computer vision, mais...

DeepMind et EMBL : une avancée majeure dans l’analyse du protéome humain grâce à l’intelligence artificielle

DeepMind, société technologique et filiale de Google, a annoncé sa collaboration avec le laboratoire européen de biologique moléculaire (EMBL) dans l'objectif de proposer une...

Grâce au deep learning, une application pourrait aider à diagnostiquer le VIH plus facilement

Une équipe de recherche composée d'experts de l'Africa Health Research Institute (AHRI) et de l'University College de Londres (UCL) a exploité l'intelligence artificielle pour...

Espagne : création du consortium IndesIA pour promouvoir l’intelligence artificielle dans l’industrie

Six grands groupes espagnols ou bien implantés en Espagne viennent de lancer IndesIA : un consortium stratégique national. Ce projet a été établi pour promouvoir l’utilisation des données et de l’IA dans les entreprises industrielles espagnoles grâce au soutien d’organisations pionnières dans le domaine comme le centre basque d’intelligence artificielle (BAIC). Une centaine de petites et moyennes entreprises (PME) sont déjà intéressées pour rejoindre IndesIA dans l’optique d’accélérer leurs processus de numérisation, leur productivité et leur pérennité dans le secteur.

IndesIA : un consortium lancé par six groupes pour promouvoir l’intelligence artificielle et la data

Telefónica, Repsol, Microsoft, Navantia, Técnicas Reunidas et Gestamp sont les six membres fondateurs d’IndesIA : un consortium d’économie des données et d’intelligence artificielle dans le secteur industriel en Espagne qui a une vocation européenne et une volonté d’intégrer d’autres entreprises et secteurs.

IndesIA se veut être un projet moteur, né dans le but de positionner l’Espagne comme une référence dans l’utilisation des données et de l’intelligence artificielle dans le domaine industriel et de promouvoir le développement d’une nouvelle économie génératrice de croissance économique dans le pays.

Ce consortium bénéficie du soutien et de l’expérience d’organisations spécialisées dans l’intelligence artificielle comme le BAIC et travaillera également pour essayer de stimuler l’employabilité, en réduisant l’écart de formation existant dans les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques.

Plusieurs axes de travail privilégiés par le consortium

Pour atteindre ses objectifs, le projet tracteur s’articule autour des axes suivants :

  • Créer des mécanismes d’accélération qui rationaliseront le processus de développement de solutions basées sur les mégadonnées et l’intelligence artificielle, en facilitant l’accès aux ressources techniques et financières nécessaires pour les mettre en œuvre.
  • Générer un écosystème de start-ups, de centres technologiques et d’universités spécialisées dans la recherche et le développement de solutions d’intelligence artificielle appliquées au domaine industriel qui permettront le partage et l’application des connaissances et des solutions les plus efficaces.
  • Promouvoir la création d’une grande plateforme de données industrielles interopérable qui favorise le développement et la consommation de solutions d’intelligence artificielle.
  • Conclure des accords pour faciliter l’accès aux technologies de pointe (IoT, 5G, cloud, super-informatique, quantique, edge computing…) qui permettront le développement de cas.
  • Créer une école de données et d’intelligence artificielle pour pouvoir impliquer et former des professionnels du secteur industriel à l’utilisation et à l’analyse des données à travers des itinéraires de formation appropriés, qui mettent également l’accent sur la promotion de la diversité, de l’égalité des genres et de l’engagement envers les profils scientifiques.

Une soixantaine de cas d’usages, la création d’une bibliothèque de cas industriels et d’un écosystème adapté

IndesIA a d’ores et déjà identifié une soixantaine de cas d’usages basés sur l’intelligence artificielle qui permettront d’animer les chaines de valeurs de cinq domaines industriels : l’ingénierie, le naval, les télécommunications, l’énergie et l’automobile. Tous les processus du domaine industriel visent à être améliorés grâce à la data et à l’intelligence artificielle.

Le consortium envisage la génération d’une bibliothèque de cas industriels transversaux et fonctionnels, dûment documentés et avec accès aux données qui ont permis de les résoudre, ce qui réduira les barrières à l’entrée de l’intelligence artificielle pour les entreprises et pour plus la centaine de PME qui sont déjà en train de rejoindre le consortium.

Pour développer ces cas d’usage, un écosystème d’entreprises, de start-ups, de centres technologiques et d’universités spécialisés dans l’application de l’intelligence artificielle dans le domaine industriel devrait être constitué prochainement. Ce réseau collaboratif permettra de diffuser rapidement les connaissances et pratiques les plus efficaces, ainsi que de les adapter aux besoins particuliers de chaque secteur.

Plusieurs parcours de formation seront définis pour couvrir à la fois les connaissances généralisées que les salariés du secteur industriel doivent acquérir pour mieux comprendre comment ces solutions peuvent les aider dans leur quotidien, ainsi que les spécialiser pour se reconvertir et former en interne de nouveaux profils tels que les data scientists et les data ingénieurs.

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Automatisation robotisée des processus et machine learning : le pari des hôtels pour relancer le tourisme

UiPath, une entreprise spécialisée dans l'automatisation robotisée de processus, a exploité sa technologie pour développer plusieurs processus d'automatisation au service de l'industrie du tourisme....

Atos et Graphcore annoncent leur partenariat pour concevoir des solutions de calcul haute performance

D'un côté, Atos, un spécialiste français de la transformation numérique, qui a présenté en début de mois sa nouvelle plateforme de computer vision, mais...

DeepMind et EMBL : une avancée majeure dans l’analyse du protéome humain grâce à l’intelligence artificielle

DeepMind, société technologique et filiale de Google, a annoncé sa collaboration avec le laboratoire européen de biologique moléculaire (EMBL) dans l'objectif de proposer une...

Grâce au deep learning, une application pourrait aider à diagnostiquer le VIH plus facilement

Une équipe de recherche composée d'experts de l'Africa Health Research Institute (AHRI) et de l'University College de Londres (UCL) a exploité l'intelligence artificielle pour...