Actualité Cardiologs lève 5,3 millions d’euros pour entrer dans sa phase commerciale aux...

Pour approfondir le sujet

La start-up française Regaind aurait été acquise par Apple

D'après TechCrunch, Apple aurait acquis la start-up française Regaind plus tôt cette année. Une annonce non-confirmée mais qui serait dans la continuité de la stratégie...

Toyota annonce la formation d’un consortium sur les voitures autonomes avec Intel, Ericsson, entre autres.

Toyota vient d'annoncer ce jeudi la création d'un consortium centré sur l'essor des voitures autonomes et des capacités technologiques actuelles. Des groupes tels que...

La start-up française omicX lève 2,6 millions d’euros pour poursuivre le développement de sa plate-forme OMICtools

La startup française omicX a bouclé une nouvelle levée de fonds d'un montant de 2,6 millions d'euros. Elle est à l'origine de la création...

DeepGlobe 2018: un défi de vision artificielle pour analyser la Terre à l’aide d’images satellites

Les images prises par des satellites offrent de multiples données sur l'état de la planète et leur analyse est majoritairement confiée à des experts...

Cardiologs lève 5,3 millions d’euros pour entrer dans sa phase commerciale aux États-Unis

La start-up Cardiologs a annoncé avoir levé 5,3 millions d’euros. Conjuguant deep learning, big data et expertise médicale, elle a développé un logiciel d’assistance à l’interprétation d’électrocardiogrammes (ECG).

Deep learning, big data et expertise médicale

Co-fondée en 2014 par Yann Fleureau et Jia Li, la jeune pousse a lancé un outil de diagnostic médical automatique pour interpréter les ECG, notamment de longue durée. En mars 2014, CardioLogs avait déjà remporté le Concours Mondial d’Innovation 2030 et suscité de nombreux intérêts. Le logiciel conjuguant deep learning, big data et expertise médicale permettait en effet aux médecins de gagner un temps vital dans l’analyse de l’ECG.

Cardiologs applique les principes du deep learning en vision artificielle à la lecture des ECG grâce à des algorithmes s’appuyant sur une base de données de plus de 600.000 électrocardiogrammes. Sa plate-forme dématérialisée analyse donc les données des ECG, en temps réel. La détection de pathologies est facilitée et il s’agit d’une aide précieuse pour les médecins non-cardiologues mais également pour les spécialistes du domaine.

santé, deep learning, big data,
Cardiologs

Une levée de fonds pour poursuivre son expansion

La start-up parisienne a obtenu en juillet dernier une homologation de la FDA pour commercialiser son produit Outre-Atlantique. Son tour de table lui a permis de réunir 5,3 millions d’euros pour s’étendre davantage aux États-Unis. F3A de BpiFrance, Idinvest, ISAI, Kurma Partners et Partech Ventures ont participé à cette levée de fonds.

Le marché américain, avec ses quelques 5 millions de patients nécessitant des ECG de longue durée, est en effet très intéressant pour Cardiologs. Un très fort potentiel mais également beaucoup de concurrence dans un secteur à l’affût des applications des nouvelles technologies.

Johanna Diaz

Partager l'article

Google Meet utilise l’intelligence artificielle afin de proposer de nouvelles fonctionnalités

Un an après avoir rendu Google Meet accessible à tous, l'application de visioconférence propose plusieurs nouveautés afin d'améliorer sa plateforme. Ces changements interviendront sur...

Huawei présente l’Arcfox Alpha S : son premier modèle de voiture électrique et autonome

Lors du salon de l'automobile de Shanghai, Huawei a présenté sa voiture électrique, l'Arcfox Alpha S. La marque chinoise a devancé d'autres groupes technologiques...

Atos et Inria collaborent pour le développement de solutions innovantes dans plusieurs domaines

Après avoir annoncé l'acquisition de trois sociétés et lancé une plateforme numérique à destination des banques et des assureurs, Atos a signé un accord...

Chine : l’intelligence artificielle utilisée pour concevoir des bases de données linguistiques

Dans le cadre d'un vaste programme de protection des ressources linguistiques nationales, la Chine a lancé la seconde phase de son projet. Le pays...