Intelligence artificielle Belgique : nouvelle levée de fonds de 4,2 millions d'euros pour la...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Edge Computing : Ekinops vient de s’offrir la start-up suisse SixSq, spécialiste en SaaS

Le groupe Ekinops de Lannion, fournisseur leader de solutions dédiées aux opérateurs de télécommunications et aux entreprises vient d'annoncer l'acquisition de SixSq, start-up basée...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

Les finalistes des Trophées INPI ont été présentés avec notamment Exotec et Archeon en lice

L'Institut national de la propriété industrielle (INPI) est un organisme public placé sous la tutelle du ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique...

Levée de fonds de 2,5 millions d’euros réalisée par AI Verse, start-up spécialiste du Deep Learning, auprès d’Innovacom et de Bpifrance

Basée à Sophia Antipolis, AI Verse développe une nouvelle technologie afin d'aider les entreprises à former de manière efficace leurs réseaux de Deep Learning...

Belgique : nouvelle levée de fonds de 4,2 millions d’euros pour la start-up Deltaray

Deltaray, spin-off d’un laboratoire de l’Institut flamand de microélectronique et composants (Imec) et de l’Université d’Anvers, a annoncé une nouvelle levée de fonds de 4,2 millions d’euros auprès du fonds d’investissement Industrya, de la société d’investissement flamande historique LRM ainsi que d’investisseurs privés. En janvier 2021, elle avait levé 1,3 millions d’euros auprès de LRM, de l’Imec, de l’université d’Anvers et d ‘investisseurs privés. Auparavant, l’entreprise avait intégré le programme d’accélération d’imec.istart et reçu des subventions de Vlaio, Agence Innovation et Entrepreunariat du gouvernement Flamand.

Deltaray, start-up technologique belge fondée en 2019, a pour ambition de devenir le leader du marché de l’inspection Qualité 4.0 et intervient dans le domaine de contrôle qualité sur les lignes de production. Elle se trouve sur le site de Greenville à Houthalen-Helchteren, un incubateur de LRM, et dispose d’un brevet mondial d’exclusivité pour sa technologie 3DAX en vue d’applications dans l’inspection industrielle. Tom Aerts, responsable des investissements chez LRM, déclare :

“En tant que société d’investissement, LRM recherche activement des entreprises innovantes depuis plusieurs années”

La technologie “3D Accelerated Xray” (3DAX) de Deltaray

La technologie de Deltaray permet de numériser des objets avec des rayons X et d’analyser ces numérisations en 3D à l’aide de l’intelligence artificielle (IA). Le produit est contrôlé sous toutes ses faces, intérieur comme extérieur, à très grande vitesse, la production se poursuit sans être impactée. Dirk Hamelinck, CEO et cofondateur explique :

« Les rayons X sont déjà utilisés aujourd’hui pour le contrôle aléatoire de la qualité,mais ce qui rend Deltaray si unique, c’est la vitesse à laquelle notre technologie peut le faire. Elle est en effet cent fois plus rapide que les autres solutions disponibles sur le marché. Nous scannons littéralement chaque produit de manière entièrement automatique sur le site de production et à une vitesse de production normale. De cette façon, les erreurs inattendues deviennent immédiatement visibles. »

Lancement en 2022

Le contrôle visuel d’un produit ne peut renseigner sur les parties non visibles de celui-ci. Par contre, la tomograhie (CT) à rayons x permet d’obtenir une description en 3D des structures internes d’un objet à partir d’une série de radiographies à 2 dimensions mais ce procédé est très long vu la quantité d’images à traiter. Deltaray effectue un scanning non invasif et fournit une analyse des défauts en 3D généralement 100 fois plus rapide que le CT. La société offre déjà à ses clients des systèmes d’inspection entièrement automatisés en tant que solution globale et présentera bientôt sa nouvelle solution de kit d’imagerie 3DAX aux constructeurs de machines et aux acteurs de l’automatisation industrielle. Le kit d’imagerie 3DAX sera disponible en Europe à partir de septembre 2022 et sera lancé dans le monde entier à la fin de l’année.

Cette nouvelle levée de fonds monte le total des investissements de Deltaray à 5,7 millions d’euros. L’entreprise utilisera cet argent pour poursuivre le développement de sa technologie et des kits 3DAX. Tom Aerts, LRM’s Head of Investments, a souligné:

« La technologie intelligente de Deltaray repousse toutes les limites existantes et répond parfaitement à la tendance de l’industrie 4.0, où la production flexible, connectée et pilotée par les données devient la norme, et où les données et le contrôle revêtent toujours plus d’importance. En combinaison avec l’équipe de gestion expérimentée, le lien étroit avec les institutions de la connaissance imec et l’Université d’Anvers et la confiance d’Industrya, nous croyons beaucoup à la poursuite de la croissance de Deltaray. »

Alexandre Braconnier, Chief Investissement Officer d’Industrya a déclaré :

« Nous avons été impressionnés par les solutions élaborées par Deltaray pour améliorer et numériser le contrôle de la qualité dans les environnements de production. Deltaray a été alimentée par un écosystème puissant dans la province du Limbourg et est maintenant prête à jouer ses cartes à l’international. Avec la direction et tous les co-investisseurs, Industrya se réjouit de soutenir le développement international de Deltaray. »

 
Thomas Calvi

Partager l'article

I-Stem, Généthon et Kantify découvrent une thérapie prometteuse contre les maladies génétiques

Les équipes d’I-Stem et de Généthon, laboratoires de l’Association Française contre les Myopathies (AFM-Téléthon), ont collaboré avec la start-up belge Kantify, spécialisée dans le...

La finale de « Ma thèse en 180 secondes » aura lieu à Lyon le 31 mai prochain

« Ma thèse en 180 secondes » concours qui s'inspire de « Three minute Thesis », conçu à l'Université du Queensland, en Australie, est...

CentraleSupélec et SystemX lancent l’Alliance CircularIT pour mettre le numérique au service de l’économie circulaire

Le 10 mai dernier, CentraleSupélec et l’IRT SystemX ont annoncé la création d'« Alliance CircularIT » afin de « mettre la puissance du numérique...

Le Val de Marne mise sur l’intelligence artificielle pour améliorer son réseau d’assainissement

En novembre 2020, l’agence de l’eau Seine-Normandie lançait l'appel à projets innovation pour la gestion de l’eau, « Transition numérique et économie circulaire »...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci