Balderton Capital lève 316 millions d’euros pour soutenir une trentaine de start-ups européennes, notamment IA

Balderton Capital lève 316 millions d’euros pour soutenir une trentaine de start-ups européennes, nota
Actu IA
Couv

Balderton Capital, société de capital risque britannique, a annoncé avoir bouclé son fonds 6, de 316 millions d’euros. Il sera destiné à soutenir le premier tour de table de start-ups européennes.

Investir dans l’écosystème européen de l’innovation

Considéré comme l’un des plus grands fonds européens, Balderton Capital, souhaite poursuivre ses investissements dans la high tech européenne.

Ce sont près de 30 investisseurs qui ont participé à ce nouveau fonds qui devrait permettre de financer des start-ups. Bernard Liautaud, directeur général de Balderton Capital a déclaré:

“Le secteur technologique européen a déjà produit des startups leaders dans leur domaine et dotées d’une portée mondiale, mais on attend toujours le premier géant européen comme Google, Amazon ou Facebook (…) Maintenant que les start-ups européennes se développent plus vite, Nous sommes persuadés que cela va changer.”

Financer des start-ups en série A, voire en série B

Depuis sa création en 2000, ce fonds d’investissement a su lever 2,2 milliards d’euros et dénicher des start-ups innovantes telles que Magic Pony ou encore Talend. Ce fonds n°6 a commencé à financer des jeunes pousses en série A ou, pour certaines, en série B.

Avec des investissements compris entre 5 et 10 millions d’euros, Balderton Capital s’intéresse à tous les domaines de la high tech et notamment à l’intelligence artificielle. Le fonds d’investissement britannique financera bien évidemment des start-ups anglaises mais pas seulement. Le groupe a d’ores et déjà investi dans 10 jeunes pousses dans différents secteurs dont l’IA et le machine learning, le logiciel ou encore la robotique.

“De l’IA au gaming, en passant par la musique et les services de messagerie, l’Europe a construit un réservoir d’expertises de niveau mondial qui a inspiré toute une génération d’entrepreneurs avec encore plus d’ambition qu’il y a 10 ans.”

La France fait partie des pays qui intéressent Balderton Capital.