Aux Jeux paralympiques de Tokyo, un véhicule autonome de Toyota percute un athlète malvoyant

Toyota e-Palette bus véhicule autonome accident

Un athlète s’est fait renverser par un bus autonome conçu par le constructeur automobile japonais Toyota durant les Jeux paralympiques de Tokyo 2020 qui se déroulent du 24 août au 5 septembre 2021. La firme s’est excusée de la “confiance excessive” qui a conduit le bus à occasionner ce terrible accident. Le service de transport qui exploitait ce véhicule a été suspendu temporairement afin de savoir ce qui a pu réellement se passer, mais vient de reprendre depuis le 30 août.

Un accident entre un athlète malvoyant et un véhicule autonome

L’athlète japonais Aramitsu Kitazono a été percuté à une vitesse de 1 à 2 km/h par l’un des bus autonomes fournis par Toyota dans le Village Olympique alors qu’il traversait un passage piéton. À cause de cet évènement, le judoka malvoyant s’est retiré de la compétition alors qu’il devait participer à sa troisième édition des Jeux paralympiques.

L’athlète a subi plusieurs blessures et contusions au niveau de la tête et des jambes. Son entraîneur, Yoshiyasu Endo, a précisé toutefois au journal Japan Times qu’il “se remettait bien” de ses blessures.

Dévoilé pour la première fois en 2018 lors du CES de Las Vegas, l’e-Palette est le bus autonome conçu par Toyota déployé dans le cadre des jeux olympiques et paralymiques de Tokyo. Les Jeux paralympiques et son village olympique étaient l’occasion et le lieu parfait selon le constructeur japonais pour réaliser une expérimentation grandeur nature de son véhicule qui a pour but de fluidifier le trafic.

Toyota s’excuse, la police japonaise ouvre une enquête pour connaitre les circonstances de l’accident

Quelque temps après l’accident, Le CEO de Toyota, Akio Toyoda, a présenté ses excuses à l’athlète japonais et a annoncé que le service de conduite autonome était temporairement suspendu. Il a ajouté :

“Il existe un excès de confiance dans la capacité de conduite autonome de l’e-Palette […] Cela montre que les véhicules autonomes ne sont pas encore une option réaliste pour circuler sur les routes normales.”

À noter que le bus autonome de Toyota a une autonome de niveau 4 SAE, ce qui signifie qu’aucune assistance de la part du conducteur n’est demandée dans des conditions normales de circulation. Un niveau d’autonomie qui, normalement, aurait dû s’adapter à la présence de Aramitsu Kitazono.

Selon Toyota, le capteur du véhicule aurait détecté le passage piéton et aurait activé le frein automatique, mais le véhicule et le piéton sont entrés en contact avant qu’il ne s’arrête complètement. L’e-Palette était sous le contrôle de deux opérateurs de sécurité à son bord qui ont été interrogés par la police tokyoïte, qui enquête sur l’accident. Les deux conducteurs ont expliqué avoir vu la victime, mais pensaient qu’elle s’arrêterait au passage piéton ne sachant pas que l’athlète était malvoyant.

Une enquête policière a donc été ouverte pour connaitre les circonstances et les causes de cet accident. Aux États-Unis, c’est l’Autopilot de Tesla qui est pointé du doigt et sous le joug d’une enquête fédérale.

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
SCOP - Plateforme d'optimisation de la supply chain par EURODECISION

La plateforme scop regroupe plusieurs modules en optimisation de la supply chain : - module de network design, pour l’optimisation de la localisation...

 
Partager l'article
Abonnez-vous à ActuIA, la revue professionnelle de l'intelligence artificielle magazine intelligence artificielle Découvrez la revue professionnelle de l'intelligence artificielle
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.