Intelligence artificielle Atos et AFNOR Certification annoncent la création d'un label dédié à la...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Atos et Inria collaborent pour le développement de solutions innovantes dans plusieurs domaines

Après avoir annoncé l'acquisition de trois sociétés et lancé une plateforme numérique à destination des banques et des assureurs, Atos a signé un accord...

Une cyberattaque pourrait bien faire grimper la consommation d’électricité des systèmes d’intelligence artificielle

Ces dernières années, des efforts ont été réalisés pour réduire la demande énergétique des systèmes d'IA, ce qui a conduit à une restructuration des...

Atos et DreamQuark lancent une plateforme numérique destinée aux assureurs et aux banques

Après son acquisition de trois sociétés annoncée cette semaine afin de développer son portefeuille technologique dans plusieurs domaines, Atos a dévoilé une plateforme digitale...

Atos lance “Think AI”, une solution pour développer des applications d’IA haute performance

ThinkAI, c'est le nom de la nouvelle solution de bout en bout sécurisée lancée par Atos à la fin du mois de juin. Elle...

Atos et AFNOR Certification annoncent la création d’un label dédié à la sécurité des solutions IoT

Atos, spécialiste français de la transformation numérique, annonce la signature d’un partenariat avec AFNOR Certification pour la promotion et le développement du label IQS – IoT Qualified as Secured. Il permettra aux acteurs de l’Internet des Objets (IoT) de vérifier la sécurité d’une solution mettant en œuvre des objets connectés. Ce nouveau label à tous les secteurs parmi lesquels la santé, la silver economy ou encore l’industrie 4.0.

Un partenariat entre Atos et AFNOR Certification pour la création d’un label

C’est dans le cadre du forum international de la sécurité (FIC) qui s’est déroulé à Lille, les 7, 8 et 9 septembre qu’Atos et AFNOR ont signé un partenariat stratégique pour promouvoir le label IQS dédié à la sécurité de l’IoT. Créé par Atos Digital Security, ce label se veut un indicateur fiable pour les utilisateurs (professionnels et particuliers), concepteurs et industriels.

Atos, un des spécialistes des services de cybersécurité en Europe, et AFNOR Certification, acteur de référence de la certification en France et à l’international, conjuguent ainsi leurs expertises pour participer activement à la transformation numérique de la société au travers d’évaluation, d’audit de gestion et de la mise en œuvre de solutions sécurisées.

Jean-Claude Tapia, Directeur des services de cybersécurité, Atos France explique certains des enjeux du partenariat :

“La sécurité des objets connectés est devenue un enjeu prioritaire. Nous répondons à une réelle attente et sommes fiers de ce partenariat qui associe deux acteurs de référence.”

Julien Nizri, Directeur d’AFNOR Certification, ajoute :

“Le bénéfice technologique de l’Internet des objets n’est plus à démontrer. Cependant les risques associés à leur déploiement sont encore sous-estimés et peuvent être la source de vulnérabilités. Avec le label IQS, nous souhaitons proposer une solution à la hauteur des enjeux.”

Le label IQS attribuée aux solutions IoT respectant des exigences en matière de sécurité

Le label IQS s’adresse à tous les secteurs parmi lesquels la santé, la silver economy et l’industrie 4.0. Il repose sur un référentiel intégrant à la fois les standards nationaux et internationaux de sécurité, les bonnes pratiques dites « d’hygiène de sécurité », et les exigences issues de retours d’expérience de clients.

Il existe deux niveaux de labellisation :

  • IQS Standard porte sur 25 exigences de sécurité permettant à toute solution IoT d’atteindre un 1er niveau de résistance aux attaques.
  • IQS Advanced s’adresse aux solutions IoT nécessitant davantage de protection, en élevant le niveau de sécurité atteint par le biais d’exigences complémentaires.

Afin qu’une solution soit labellisée, celle-ci doit passer plusieurs étapes : après que l’entreprise ait posé sa demande de label, une étude de recevabilité est menée, suivie de plusieurs évaluations de sécurité. Suite à cela, la décision de labellisation est prise ou non. Si l’avis du comité de labellisation est positif, le label est délivré, sinon, il y a une levée des contestations pour essayer de montrer les aspects manquants qui font que la solution n’a pas été labélisée.

Le comité de labellisation est composé des membres suivants :

  • Christophe Labourdette, ingénieur CNRS au CMLA
  • Marc Olanie, journaliste scientifique et technique
  • Jean-Loup Richet, professeur associé à l’IAE Paris

Pour l’instant, les premières solutions sont en cours de qualification et les deux firmes espèrent bientôt pouvoir rendre publiques leurs premières attestations de labellisation IQS.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Le groupe Manutan investit dans la Robotic Process Automatisation pour dynamiser son département Finances

Manutan, fournisseur européen de produits et services aux entreprises et aux collectivités et spécialiste du e-commerce BtoB, investit dans la Robotic Process Automatisation (RPA)...

Spice AI veut faciliter l’intégration de l’intelligence artificielle dans les applications

Spice AI, startup basée à Seattle, a pour objectif de faciliter le travail des développeurs lors du développement d'applications intelligentes. Bien que l'IA ait...

Podcast : L’université Paris Dauphine-PSL dévoile le premier épisode de « EX MACHINA, l’ère des algorithmes »

"IA : qui sont les humains derrière la machine ?", c'est le titre du tout premier podcast d'EX MACHINE, lancé par l'université Paris Dauphine-PSL....

Les startups Manitty, PaIRe et Beyond Aero récompensées lors de la 11e édition du prix Jean-Louis Gerondeau – Safran

Manitty, PaIRe et Beyond Aero sont les startups lauréates du prix Jean-Louis Gerondeau - Safran 2021. Leurs innovations dans les domaines de l’aéronautique, des...