Après la victoire d’AlphaGo, DeepMind se concentrera sur d’autres problématiques

Après la victoire d’AlphaGo, DeepMind se concentrera sur d’autres problématiques
Actu IA
Couv

La semaine dernière se tenait en Chine le Future of Go Summit qui restera à coup sûr dans l’histoire du go mais également dans celle de l’intelligence artificielle. Il y a un an, AlphaGo, développé par Google DeepMind, se mesurait à Lee Sedol, un des meilleurs joueurs de go au monde. Le programme remporta la victoire, 4 à 1, laissant penser qu’il n’était pas totalement infaillible.

Un an d’apprentissage par renforcement

Durant un an, DeepMind a donc travaillé sur AlphaGo pour l’améliorer. Grâce à l’apprentissage par renforcement, l’intelligence artificielle a atteint un niveau d’excellence. Inscrit incognito sur des services de go en ligne, le programme a remporté ses matchs et il ne lui restait donc qu’un seul adversaire possible: le champion actuel de la discipline, le chinois Ke Jie.

A seulement 19 ans, ce dernier s’est mesuré au programme au cours d’un match en trois manches retransmis en live sur Youtube. AlphaGo a remporté la victoire par 3 à 0, en dépit du talent indéniable du prodige chinois.

« C’était comme si je jouais contre une divinité du go. Il était vraiment brillant ».

Une mise à la retraite méritée

DeepMind a profité de cette victoire pour annoncer la mise à la retraite d’AlphaGo. Symbole des avancées considérables de l’intelligence artificielle, le programme va devenir un coach d’entrainement pour les joueurs de go. Cela va également permettre à DeepMind de pouvoir se concentrer sur d’autres problématiques.