Actualité Après la victoire d'AlphaGo, DeepMind se concentrera sur d'autres problématiques

Pour approfondir le sujet

Mystère : qu’est-ce qui se cache derrière le projet deeplearning.ai d’Andrew Ng ?

En mars dernier Andrew Ng annonçait son départ de Baidu. Il avait notamment indiqué vouloir soutenir la communauté IA dans le futur. Il semble...

DeepMind de Google créé son premier centre de recherche international au Canada

Acquise par Google en 2014, l'entreprise britannique DeepMind a annoncé ce mercredi la création de son premier centre de recherche hors du Royaume-Uni. Il...

“À la recherche du temps futur” – Conférence-débat sur l’Intelligence artificielle les 8 et 9 mars 2018 à Cabourg

Pour ses 40 ans, l’association ADELI fait les choses en grand et invite le public à participer à un événement des plus intéressants au Grand...

Détourer des images rapidement sur Adobe Photoshop grâce à l’intelligence artificielle c’est possible

L'an dernier, Adobe Photoshop avait annoncé l'arrivée d'une nouvelle fonctionnalité : Select Subject. Présentée notamment dans la vidéo ci-dessus, elle permettait de détourer rapidement,...

Après la victoire d’AlphaGo, DeepMind se concentrera sur d’autres problématiques

La semaine dernière se tenait en Chine le Future of Go Summit qui restera à coup sûr dans l’histoire du go mais également dans celle de l’intelligence artificielle. Il y a un an, AlphaGo, développé par Google DeepMind, se mesurait à Lee Sedol, un des meilleurs joueurs de go au monde. Le programme remporta la victoire, 4 à 1, laissant penser qu’il n’était pas totalement infaillible.

Un an d’apprentissage par renforcement

Durant un an, DeepMind a donc travaillé sur AlphaGo pour l’améliorer. Grâce à l’apprentissage par renforcement, l’intelligence artificielle a atteint un niveau d’excellence. Inscrit incognito sur des services de go en ligne, le programme a remporté ses matchs et il ne lui restait donc qu’un seul adversaire possible: le champion actuel de la discipline, le chinois Ke Jie.

A seulement 19 ans, ce dernier s’est mesuré au programme au cours d’un match en trois manches retransmis en live sur Youtube. AlphaGo a remporté la victoire par 3 à 0, en dépit du talent indéniable du prodige chinois.

« C’était comme si je jouais contre une divinité du go. Il était vraiment brillant ».

Une mise à la retraite méritée

DeepMind a profité de cette victoire pour annoncer la mise à la retraite d’AlphaGo. Symbole des avancées considérables de l’intelligence artificielle, le programme va devenir un coach d’entrainement pour les joueurs de go. Cela va également permettre à DeepMind de pouvoir se concentrer sur d’autres problématiques.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Espagne : un projet de centre européen pour l’intelligence artificielle pour rivaliser avec les infrastructures européennes

En Espagne, un projet ambitieux autour de l'IA tend à se mettre en place. Un groupe d'investisseurs privés, dirigé par les propriétaires du téléopérateur...

L’apprentissage supervisé et par renforcement pour aider les robots à s’adapter à tout type d’environnement

A travers Rapid Motor Adaptation (RMA), Facebook progresse dans l'adaptation des robots à leur environnement, afin de développer leur motricité. Adapter les robots à un...

Cinéma et Deepfake : zoom sur la synchronisation des lèvres avec le doublage en langue étrangère

Le deepfake est une technique reposant sur l'intelligence artificielle qui permet de superposer des fichiers audio ou vidéos sur d'autres fichiers déjà existants pour...

IA et Géopolitique : le comité AIDA du parlement européen propose son approche innovante sur le sujet

Le comité Artificial Intelligence in a Digital Age (AIDA) lié au parlement européen propose une étude sur l'intelligence artificielle et la diplomatie européenne. Intitulé...