Apprendre à construire son intelligence artificielle, un concept attractif sur les sites de financement participatif

Apprendre à construire son intelligence artificielle, un concept attractif sur les sites de financement parti
Actu IA
Couv1

Plusieurs MOOC proposent des cours en ligne, gratuits ou non, concernant l’intelligence artificielle ou l’étude de certaines de ses branches. Coursera, l’un des leaders en la matière, a été créé par Daphne Koller et Andrew Ng, deux spécialistes en intelligence artificielle de Stanford. Andrew Ng avait par la suite rejoint Baidu en 2014, avant de quitter le groupe en mars dernier pour se replonger davantage dans ce qu’il pense être la « nouvelle électricité »: l’intelligence artificielle.

Le domaine attire de plus en plus de personnes ayant compris que la prochaine révolution technologique était en cours et que l’intelligence artificielle aurait un impact certain dans nos sociétés. De ce fait, les formations online se multiplient et les universités tentent également de proposer des cours et des spécialisations sur le sujet. On le note également sur les sites de financement participatif tels que Kickstarter.

Ce leader en matière de crowdfunding a permis à plusieurs projets sur l’intelligence artificielle de voir le jour, notamment Deep Learning AZ™ Kickstarter. Ce cours online avait été financé bien au-delà de l’objectif annoncé et est devenu à certain moment le 6e projet le plus soutenu au monde.

Ces créateurs, Kirill Eremenko et Hadelin de Ponteves, ont donc lancé un nouveau projet sur le site de crowdfunding: Artificial Intelligence A-Z™.

A ce jour, 1149 personnes ont soutenu le projet pour avoir accès à ce cours qui permettra à toute personne, quelque soit son niveau, de créer son propre programme d’intelligence artificielle, de A jusqu’à Z. En utilisant OpenAI Gym, soutenu notamment par Elon Musk, Amazon et Microsoft, le système intelligent créé grâce aux différents modules du cours pourra apprendre de lui-même à jouer, et à gagner, à des jeux vidéos comme Doom ou Breakout.

Bien évidemment, étant donné qu’il s’agit d’un projet à financement participatif, le montant de la contribution conditionne le nombre de modules et de bonus auxquels les contributeurs auront accès. L’objectif de 10.000 AU$ est dépassé depuis plusieurs jours et le montant de la cagnotte atteint déjà plus de 62.000 AU$.

Il est possible de contribuer jusqu’au 23 mai prochain. Les modules seront accessibles dès fin juin- début juillet 2017.