Arsenal, un assistant photo intelligent lève près de 2 millions de dollars

Arsenal, un assistant photo intelligent lève près de 2 millions de dollars
Actu IA

Les projets intégrant des systèmes intelligents intéressent plus que jamais. Les investisseurs sont de plus en plus nombreux tout comme les levées de fonds, notamment sur les sites de crowdfunding.

D’un simple loisir à une start-up

Ryan Scout, fondateur de la start-up Arsenal, est en train de le démontrer avec son projet d’assistant photo intelligent. Cet ingénieur et photographe amateur, a souhaité automatisé ses techniques de prise de vue. Après avoir montré ses avancées à d’autres photographes, il s’est rendu compte qu’il était possible de développer davantage son projet et d’en faire un assistant photo intelligent.

Il a donc monté sa start-up et, avec son équipe de développement, a commencé à travailler sur un assistant doté d’une intelligence artificielle. Celui-ci doit pouvoir déterminer les meilleurs réglages pour la prise de vue, en fonction de l’environnement et du matériel.

Un assistant basé sur l’intelligence artificielle

Arsenal dispose d’un algorithme se basant sur une banque de données d’images. Afin de proposer les réglages, il prend en compte 18 facteurs ainsi que les performances du capteur et des optiques. L’assistant peut ainsi vous assurer la meilleure qualité d’image.

Arsenal se présente sous la forme d’un petit boîtier pouvant se connecter par USB à l’appareil photo. L’équipe a également développé une application spécifique pour smartphone et tablette afin de gérer l’ensemble.

Un projet ayant déjà levé près de 2 millions de dollars

Le projet Arsenal a été mis sur le site de crowdfunding Kickstarter afin de récolter les 50.000$ nécessaires à son développement. Plus de 11.650 personnes ont pour l’instant contribué et la cagnotte atteint quasiment les 2 millions de dollars.

Les premières livraisons sont prévues pour janvier 2018 et les intérêts sont très nombreux. Arsenal ne sera pour l’instant disponible que sur les modèles d’appareils photo les plus courants. En effet, l’intelligence artificielle doit avoir une parfaite connaissance du matériel afin de pouvoir proposer des réglages optimaux.