Un album composé par des technologies IA avec la collaboration de Stromae pour une première mondiale

Spotify a annoncé ce vendredi la sortie prochaine d’un album composé à l’aide d’outils d’intelligence artificielle. Plus artistes y collaborent dont l’artiste belge Stromae.

Une première mondiale

Intitulé Hello World, ce disque est selon Spotify une première mondiale du fait de la façon dont il a été créé. Il s’agit de l’aboutissement de “Flow Machines“, un projet de recherche lancé par François Pachet au sein du Computer science laboratory (CSL) de Sony et de l’Université Pierre et Marie Curie à Paris. Leur objectif était de “développer des technologies d’intelligence pour comprendre la notion de style dans des œuvres”.

L’équipe a ensuite proposé leurs outils à des artistes, ce qui a notamment donné le titre Daddy’s Car, mis en ligne l’an dernier. François Pachet, ancien directeur du CSL, a également rejoint le Creator Technology Research Lab de Spotify que l’idée de réaliser un album entier grâce à la créativité de l’intelligence artificielle a séduit.

Un album entier de titres de différents styles musicaux mainstream grâce une telle technologie est une première mondiale. Le premier single, Hello Shadow, composé par Stromae et interprété par Kiesza, a été mis en ligne ce vendredi.

Des technologies au service des artistes

Les outils développés par François Pachet et son équipe permettent aux artistes de générer des mélodies mais également des harmonies et des voix en se basant sur les sources musicales (morceaux ou extraits) soumises aux logiciels. Les pistes créées pouvaient ensuite être utilisées, modifiées ou mises de côté selon l’orientation qu’ils souhaitaient donner au morceau.

L’album est composé de morceaux originaux auxquels ont participé des artistes professionnels. Comme l’a indiqué François Pachet à l’AFP: “de la même manière que le synthétiseur a révolutionné la musique dans les années 80, (l’IA) est la prochaine étape dans l’évolution des outils d’aide à la création musicale, et va produire des environnements très nouveaux et stimulants».

Ce n’est pas la première fois que la plate-forme suédoise met en avant son intérêt pour les nouvelles technologies. En mai dernier, Spotify officialisait en effet le rachat de Niland, la start-up française de Damien Tardieu, Johan Pagès et Christophe Charbuillet spécialisée en machine learning et en recommandation par intelligence artificielle.