Intelligence artificielle Une équipe française remporte le premier prix du hackathon #GirlsInAI2021 avec un...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Retour sur le hackathon #GirlsinAI organisé par Teens in AI sur le thème de l’égalité des sexes

Entre le 6 mars et le 13 mars denier, #GirlsinAI, un hackathon 100% digital a été organisé par Teens in AI avec le soutien...

Retour sur le lancement du programme pilote “Women TechEU” pour les start-up dirigées par des femmes

La Commission européenne a lancé le mois dernier "Women Tech EU", un programme de l'Union européenne soutenant les start-up deep tech dirigées par des...

Appel à candidatures pour la septième édition du programme d’accélération de HPE France

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a officiellement lancé en ce mois d'avril la septième édition de son programme d'accélération de start-up. L'appel à candidatures est...

Projet Cap’FALC : l’outil numérique au service d’une société inclusive d’Inria, Facebook Artificial Intelligence Research et l’Unapei

Face à la crise sanitaire et économique actuelle, il est important que pouvoir transmettre à tous les citoyens les informations leur permettant de comprendre...

Une équipe française remporte le premier prix du hackathon #GirlsInAI2021 avec un projet d’aide aux malentendants

Le hackathon international #GirlsInAI2021 par Teens in AI s’est déroulé en présence de 83 équipes composées de plus de 950 participants venant de 23 pays différents. Le premier prix a été remporté par une équipe française, composée de trois adolescentes âgées de 16 à 17 ans. Elles ont conçu  Hear-Me, une application basée sur l’intelligence artificielle à destination des personnes malentendantes.

Une application pour aider les personnes malentendantes durant la crise sanitaire

L’application Hear-Me est un outil basé sur l’IA combiné à un appareil qui vise à améliorer la communication et l’interaction des personnes malentendantes dans des situations de face-à-face. La plateforme a pour objectif de venir en aide aux malentendants dans des contextes particuliers, comme celui qui oblige le port du masque pendant la crise du Covid-19. La compréhension des échanges est dans ces situations, beaucoup plus compliquées : l’application vise à faciliter le dialogue.

Hear-Me doit être combiné à un appareil afin de fonctionner. Le principe est le suivant : l’accessoire physique, un tour de cou avec des capteurs par exemple, est couplé au téléphone et aux prothèses auditives. L’utilisation de l’IA permettrait de transcrire des paroles, de localiser des sources sonores, d’identifier ou de contextualiser des bruits. Le concept est en lien direct avec les Objectifs du Développement durable (ODD) des Nations Unies et notamment l’ODD 10 qui cible la réduction des inégalités.

Le projet a concouru pendant le Hackathon #GirlsInAI organisé par Teens in AI. Anne-Laure Thieullent, Vice-Présidente Intelligence artificielle chez Capgemini et juré du hackathon international #GirlsInAI s’est exprimée sur l’ensemble des projets :

“Les projets présentés par des jeunes des quatre coins du monde ont été incroyablement inspirants. Il était impressionnant de voir comment chaque équipe a approché des problèmes sociétaux qui leur sont proches grâce à l’intelligence artificielle. Des sujets comme l’éducation, la charité, l’éthique, la gestion des déchets et de l’environnement ont largement été traités. Ces actions démontrent clairement l’impact positif que nous pouvons faire dans le monde grâce aux technologies. Je suis très heureuse de soutenir cette initiative avec nos équipes de data et d’intelligence artificielle et très contente de les aider à construire le futur qu’ils souhaitent voir avec l’intelligence artificielle.”

Un projet récompensé lors du hackathon #GirlsinAI

En neuf jours, l’équipe française a été capable de proposer ce projet innovant dans le cadre de cet évènement virtuel qui avait été organisé à l’occasion de la journée internationale des droits de la Femme. Leur idée a reçu le premier prix octroyé par un jury international composé de dirigeantes et de dirigeants de Mastercard, IQVIA, Redhat, Sage, Accenture, Capgemini et Société Générale. Hear-Me a séduit les jurés car en particulier car le projet s’inscrivait parfaitement dans l’approche AI for Good.

Marina Repina, Directrice Teens in AI France, s’est exprimée quant à l’attribution de ce premier prix à l’équipe française :

“Je suis fière de voir l’équipe française récompensée. Je leur souhaite plein de succès dans la poursuite de ce projet innovateur et espère qu’il donnera lieu à encore une belle innovation née en France. Ce prix est également une vraie récompense pour nos mentors et équipes. Nous préparons déjà la 3e édition qui aura lieu au mois d’octobre 2021 autour des enjeux de l’environnement.”

Les gagnantes se sont vu offrir 1000$ et l’opportunité de présenter ce projet à la direction de Mastercard. La participation au programme “Accélérateur” de Teens in AI cet été en Angleterre leur est offerte pour poursuivre leur projet accompagné par des experts afin d’élaborer et développer un potentiel prototype de leur concept.

La fondatrice et Directrice générale de Teens in AI, Elena Sinel, a évoqué l’organisation de cet hackathon et les possibilités qu’offre l’évènement quant à la formation de jeunes autour de l’IA :

“En référence au thème de la Journée internationale des droits des femmes cette année ‘Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19’, notre objectif est d’inspirer la prochaine génération de chercheurs, entrepreneurs et leaders à adopter l’intelligence artificielle avec une approche éthique pour construire le monde de demain. Nous croyons que pour créer du changement et de l’innovation, l’industrie a besoin d’une plus grande diversité. Nous avons besoin d’entendre des idées de personnes expérimentées et de motiver de plus en plus de femmes à explorer l’intelligence artificielle, le machine learning et la science des données.”


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Générer des structures de benzénoïdes grâce à l’intelligence artificielle

Les benzénoïdes sont une sous-famille d’hydrocarbures (molécules composées uniquement d’atomes d’hydrogène et de carbone) dont les atomes de carbone forment des hexagones. Les propriétés...

5 questions à Julien Chiaroni et Arno Pons sur le rapport sur l’IA de confiance de Digital New Deal

Comment mieux encadrer l'intelligence artificielle, lutter contre les biais et les dérives et œuvrer pour la mise en place d'une IA de confiance basée...

Ce modèle de machine learning détecte les contaminations microbiennes dans les cultures cellulaires

Les chercheurs de l’Alliance Singapour-MIT pour la Recherche et la Technologie (SMART) à Singapour, ont développé un modèle de détection d’anomalies qui utilise le...

Etude du Centre Hubertine Auclert sur « Les freins à l’accès des filles aux filières informatiques et numériques »

De nombreuses études sont menées tout au long de la scolarité des élèves, certaines se rapportent à la réussite scolaire des filles et leurs...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci