Intelligence artificielle TALia : le laboratoire de recherche de onepoint et Télécom Paris autour...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

NAVER et l’Université nationale de Séoul collaborent pour créer un modèle NLP

L'Université nationale de Séoul et l'entreprise informatique NAVER ont signé un partenariat afin de développer une intelligence artificielle de grande envergure dans le domaine...

Un appel à projets va être lancé autour de l’intelligence artificielle en complément du programme ASTRID

L'Agence nationale de la recherche (ANR) et l'Agence de l'Innovation de la Défense (AID) lanceront à partir de la mi-juin, un appel à projets...

Google I/O : annonce de la technologie d’intelligence artificielle MUM, plus puissante que BERT

Cette édition 2021 de Google I/O qui se déroule en streaming du 18 au 20 mai est, comme nous pouvions nous y attendre, l'occasion...

Chronopost et ILLUIN Technology : l’intelligence artificielle au service des livraisons

La société Chronopost a annoncé son entrée au capital d'ILLUIN Technology, concepteur de projets innovants autour de l'intelligence artificielle. Cette prise de participation à...

TALia : le laboratoire de recherche de onepoint et Télécom Paris autour du traitement du langage naturel

Télécom Paris, école d’ingénieur spécialisée dans le numérique, et onepoint, une entreprise française spécialisée dans la transformation numérique, vont lancer ensemble un laboratoire de recherche. Du nom de TALia, il sera dédié au traitement du langage naturel dans le but d’humaniser les relations avec les machines. Le laboratoire sera inauguré à la fin du mois de juin.

Un partenariat pour créer un laboratoire de recherche autour du traitement du langage naturel

Grâce à un partenariat, Télécom Paris et onepoint créeront ensemble TALia qui a pour vocation d’associer les expertises métiers et scientifiques des collaborateurs de onepoint avec les compétences de recherche de Télécom Paris dans le traitement automatique du langage naturel (NLP). Ce laboratoire axera ses travaux autour de trois enjeux :

  • Mettre l’Humain au centre de l’IA : le langage est le propre de l’Homme et a permis de faire civilisation. Aujourd’hui, interagir avec les machines par le langage est un défi majeur pour l’IA et porte à terme une immense ambition : humaniser nos relations avec les machines.
  • Conserver la souveraineté linguistique : l’enjeu est d’avoir l’autorité et la maitrise des jeux de données utilisés pour entraîner les modèles de traitement automatique du langage. Conserver la souveraineté assure la maitrise de notre chaine numérique et la défense de la langue française.
  • Transmettre des savoirs : la responsabilisation d’une société passe par celle de ses individus et par leur formation. Contribuer à la transmission d’un savoir contemporain comme celui du traitement automatique du langage permettra à Télécom Paris et onepoint d’être, à leur échelle, des acteurs de la démocratie.

Gontran Peubez, Partner, et Pirmin Lemberger, directeur scientifique chez onepoint, font référence au partenariat entre les deux institutions :

“Le partenariat avec Télécom Paris permettra à onepoint de développer une activité de recherche de haut niveau dans le domaine du TAL, à l’intersection des enjeux industriels et scientifiques : combinaison du Deep Learning, de la théorie des graphes, de l’IA symbolique, et de la linguistique. Nous serons ainsi en mesure de former les étudiants des filières scientifiques et techniques aux dernières avancées du TAL et d’apporter des réponses pragmatiques à nos clients soucieux de tirer parti de ces technologies émergentes, et ce dans la langue de Molière.”

Le laboratoire TALia sera inauguré le 30 juin prochain

Capitaliser sur les avancées scientifiques générées par la création de propriétés intellectuelles et le transfert de technologies : c’est l’ambition de ce nouveau laboratoire qui sera inauguré le 30 juin prochain, à 17 heures 30, dans les locaux de onepoint, mais également en direct sur YouTube.

Sylvain Lamblot, Directeur du Développement et des Partenariats de Télécom Paris, évoque la création du laboratoire :

“Le laboratoire commun est une des formes les plus abouties de collaboration entre Télécom Paris et ses partenaires. Onepoint a compris que la recherche était le carburant de l’innovation et ose investir sur des temporalités longues et notamment dans la recherche.”

Muriel Touaty, Partner éducation et innovation, et Renaud Mignerey, pilote de programme R&D de l’institut onepoint précisent :

“TALia est une collaboration d’autant plus ambitieuse qu’elle est co-construite et co-dirigée par Télécom Paris et onepoint autour d’un sujet de recherche avec des ressources humaines, matérielles et budgétaires partagées. Onepoint étant déjà parrain de la promotion 2023 de Télécom Paris, TALia est l’occasion de renforcer nos liens et positionner nos activités comme trait d’union entre la recherche, l’innovation et l’éducation.”

Le laboratoire programmera ses travaux sur un cycle de cinq ans et ambitionne d’accompagner quatre à cinq thèses autour du NLP.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Laurent Félix devient Directeur Général France d’Ekimetrics

Ekimetrics, spécialiste européen en data science et intelligence artificielle au service des entreprises, a annoncé cette semaine la nomination de Laurent Félix au poste...

Forum de l’évaluation de l’intelligence artificielle : Créer la confiance et valider les performances, ou comment définir un environnement favorable au développement de...

Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) organise le premier forum d'évaluation de l'intelligence artificielle (IA). Cet événement sera l'occasion d'échanger autour du développement de...

Zoom sur l’automatisation des rapports COVID-19 de Santé Publique France par Dynacentrix

L'agence Santé publique France, en charge de la surveillance épidémiologique du covid-19, pilote le système national de veille et d’alerte et de surveillance sanitaire...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre....