Intelligence artificielle Systancia créé Neomia, filiale spécialisée dans la conception de produits dédiés à...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Le Cigref et CISPE souhaitent mettre un terme aux pratiques des contrôleurs d’accès logiciels

Alors qu’un nombre croissant d’entreprises, de start-up ou de grandes institutions migrent vers le cloud, le Cigref, association de grandes entreprises et organisations publiques...

Cybersécurité : La start-up HarfangLab lève 5 millions d’euros pour développer et commercialiser son logiciel EDR

La start-up HarfangLab, spécialisée dans la cybersécurité, a annoncé avoir levé 5 millions d'euros, dont 3,5 millions auprès d'Elaia. L'entreprise française est connue pour...

Le groupe Casino s’allie à Accenture et Google Cloud pour accélérer sa transition numérique

Dans le but d'accélérer sa transition numérique et de s'adapter au contexte de transformation rapide du marché de la grande distribution, le groupe Casino...

Appel à candidatures pour la septième édition du programme d’accélération de HPE France

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a officiellement lancé en ce mois d'avril la septième édition de son programme d'accélération de start-up. L'appel à candidatures est...

Systancia créé Neomia, filiale spécialisée dans la conception de produits dédiés à l’IA

Neomia est la toute nouvelle filiale de l’éditeur français spécialisé dans la cybersécurité, Systancia. Elle œuvrera à la conception de produits dédiés à l’IA en lien ou non avec les activités de l’éditeur. L’objectif est d’aider les entreprises à accélérer l’adoption de l’IA au sein de leurs applications et de leurs métiers.

La création de Neomia s’ancre pour Systancia dans une volonté réelle d’accompagner les entreprises vers une transition numérique. Yannick Boehman, directeur général de Neomia, précise :

“Les études du Gartner montrent que les entreprises, peu importe leur domaine d’activité, devront impérativement embarquer de l’IA dans leurs solutions et dans leurs circuits décisionnels pour gagner en efficacité et rester compétitives”

Cette nouvelle filiale s’articulera autour de trois enjeux majeurs afin de proposer des solutions et produits d’intelligence artificielle.

  • Le premier enjeu concerne la qualité des outils : les logiciels et les interfaces devront être simples d’utilisation.
  • Ensuite, l’entreprise souhaite proposer des modèles qui soient en mesure de répondre aux exigences des entreprises tout en rendant l’IA opérationnelle.
  • Le dernier enjeu concerne les données et toute l’importance de disposer d’informations fiables et structurées.

L’entreprise s’engage à garantir une méthodologie originale et graduelle. Ainsi, les entreprises pourront percevoir les enjeux de l’IA et les bénéfices tirés de son utilisation.

 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

La France et l’Allemagne débloquent 17,5 millions d’euros pour financer les cinq projets lauréats de leur APP commun

Dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, la Direction générale des Entreprises (DGE) organise, avec le soutien du Hub...

La start-up marseillaise Telaqua annonce une levée de fonds de 4 millions d’euros

Telaqua, startup marseillaise spécialisée dans la gestion des systèmes d’irrigation agricoles et viticoles, a annoncé le 11 mai dernier une levée de fonds de...

L’accélérateur de start-ups Future4care inaugure officiellement ses locaux et sa plateforme numérique

Le 10 juin 2021, Sanofi, Capgemini, Generali et Orange annonçaient la création de Future4care qui a pour ambition d’accélérer le développement de solutions européennes...

Hewlett Packard Enterprise annonce la construction de sa première usine dédiée au HPC et à l’IA en Europe

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a annoncé, le 18 mai, la construction de sa première usine en Europe destinée à soutenir le développement de supercalculateurs...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci