Actualité STMicroelectronics acquiert Cartesiam, éditeur spécialisé dans le machine learning pour l'IoT

Pour approfondir le sujet

Automatisation robotisée des processus et machine learning : le pari des hôtels pour relancer le tourisme

UiPath, une entreprise spécialisée dans l'automatisation robotisée de processus, a exploité sa technologie pour développer plusieurs processus d'automatisation au service de l'industrie du tourisme....

Atos et Graphcore annoncent leur partenariat pour concevoir des solutions de calcul haute performance

D'un côté, Atos, un spécialiste français de la transformation numérique, qui a présenté en début de mois sa nouvelle plateforme de computer vision, mais...

DeepMind et EMBL : une avancée majeure dans l’analyse du protéome humain grâce à l’intelligence artificielle

DeepMind, société technologique et filiale de Google, a annoncé sa collaboration avec le laboratoire européen de biologique moléculaire (EMBL) dans l'objectif de proposer une...

Grâce au deep learning, une application pourrait aider à diagnostiquer le VIH plus facilement

Une équipe de recherche composée d'experts de l'Africa Health Research Institute (AHRI) et de l'University College de Londres (UCL) a exploité l'intelligence artificielle pour...

STMicroelectronics acquiert Cartesiam, éditeur spécialisé dans le machine learning pour l’IoT

La multinationale franco-italienne STMicroelectronics souhaite s’impliquer dans le monde de l’intelligence artificielle, comme en atteste sa présence dans le Conseil Industriel sur la recherche en intelligence artificielle (ICAIR) ou son implication dans la conception de la “Software république”. Le 19 mai dernier, le groupe a annoncé l’acquisition de Cartesiam, un éditeur de logiciel toulonnais spécialisé dans l’intelligence artificielle. La firme espère ainsi, renforcer son portefeuille technologique et rentrer un peu plus dans le marché de l’IA.

Cartesiam, un éditeur de logiciel spécialisé dans le machine learning

Fondée en 2016, la société Cartesiam conçoit des outils exploitant le machine learning sur les microcontrôleurs ARM, grâce auxquels, énormément de machines fonctionnent. L’une de ses solutions phares est NanoEdge AI Studio : elle permet aux concepteurs de systèmes embarqués, parfois non initiés à l’IA, de développer des bibliothèques spécialisées intégrant des algorithmes de machine learning dans de nombreuses applications.

Plusieurs appareils utilisant la technologie de Cartesiam sont actuellement produits : appareils connectés, machines industrielles, appareils électroménagers, etc. L’élaboration de ces innovations est possible grâce à son équipe composée d’experts dans le traitement du signal embarqué et de data scientists qui travaillent en collaboration pour essayer de fournir des solutions personnalisées.

Une acquisition pour renforcer la stratégie de STMicroelectronics en matière d’intelligence artificielle

La multinationale STMicroelectronics a récemment acquis Cartesiam. Cette action est une des initiatives prises par la firme pour renforcer sa stratégie en matière d’intelligence artificielle comme l’indique Claude Dardanne, président du groupe microcontrôleurs et circuits intégrés numériques chez STMicroelectronics :

“Utiliser l’intelligence artificielle pour créer des solutions toujours plus intelligentes est l’une des priorités de nos clients, quel que soit leur taille ou leur secteur d’activité.”

Cette acquisition permet à la marque de renforcer son portefeuille technologique afin de répondre à l’ensemble de ses besoins en matière de machine learning. Selon STMicroelectronics, la solution NanoEdge AI Studio de l’entreprise toulonnaise est complémentaire avec sa gamme d’outils STM32Cube.AI. C’est ce que précise Claude Dardanne :

“Avec STM32Cube.AI, STMicroelectronics offre déjà la possibilité de cartographier et d’exécuter des réseaux de neurones artificiels préformés sur notre large gamme de microcontrôleurs STM32. L’ajout de la technologie de machine learning de Cartesiam aux solutions existantes de STMicroelectronics fournira le meilleur portefeuille de solutions d’IA en périphérie sur le marché pour tout client souhaitant apporter une innovation supplémentaire à son offre.”

La firme franco-italienne souhaite, grâce à cette transaction, offrir à ses clients une flexibilité supplémentaire dans l’intégration du machine learning dans leurs solutions. À l’heure actuelle, bien que cette acquisition soit actée, ses modalités n’ont pas été divulguées.

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Automatisation robotisée des processus et machine learning : le pari des hôtels pour relancer le tourisme

UiPath, une entreprise spécialisée dans l'automatisation robotisée de processus, a exploité sa technologie pour développer plusieurs processus d'automatisation au service de l'industrie du tourisme....

Atos et Graphcore annoncent leur partenariat pour concevoir des solutions de calcul haute performance

D'un côté, Atos, un spécialiste français de la transformation numérique, qui a présenté en début de mois sa nouvelle plateforme de computer vision, mais...

DeepMind et EMBL : une avancée majeure dans l’analyse du protéome humain grâce à l’intelligence artificielle

DeepMind, société technologique et filiale de Google, a annoncé sa collaboration avec le laboratoire européen de biologique moléculaire (EMBL) dans l'objectif de proposer une...

Grâce au deep learning, une application pourrait aider à diagnostiquer le VIH plus facilement

Une équipe de recherche composée d'experts de l'Africa Health Research Institute (AHRI) et de l'University College de Londres (UCL) a exploité l'intelligence artificielle pour...