Smart Cities : comment Hyundai veut allier IA, robotique et mobilité

L’an passé, lors du Sommet mondial des villes 2022 à Singapour, Hyundai Motor Group avait présenté son modèle de ville intelligente, « centrée sur l’humain, coexistant avec la nature et embrassant l’avenir ». Depuis lors, le groupe, qui a acquis la société de robotique Boston Dynamics et créé un institut d’IA, n’a cessé de travailler au développement des solutions de mobilité intelligente. 

Lors de ce sommet, Youngcho Chi, Président et Directeur de l’innovation de Hyundai Motor Group, a présenté la vision du groupe en matière de ville intelligente :

« Le modèle maître HMG Smart City est notre vision d’une ville centrée sur l’humain qui revitalisera les communautés urbaines. Dans les futures villes intelligentes, notre ambition est que l’humanité vive avec la nature tout en adoptant la technologie. Nos solutions de mobilité aérienne et terrestre redéfiniront les frontières urbaines, connecteront les gens de manière significative et revitaliseront les villes. Nous continuerons à travailler avec les gouvernements du monde entier pour concrétiser notre vision de la ville intelligente, tout en faisant progresser rapidement les capacités des futures solutions de mobilité ».

Le Boston Dynamics AI Institute

En 2021, Hyundai rachetait 80% des parts de Boston Dynamics, qui a notamment conçu les robots Spot, Stretch et Atlas, à Softbank pour près d’1 milliard de dollars, afin d’étendre son concept de mobilité du futur, notamment les voitures autonomes, la logistique et la mobilité aérienne urbaine. Le groupe déclarait alors vouloir créer “une chaîne de valeur robotique, de la fabrication de composants robotisés aux solutions logistiques intelligentes”.

Le 18 août 2022, Hyundai Motor Group annonçait le lancement du Boston Dynamics AI Institute, dans le but de réaliser des avancées fondamentales dans les domaines de l’IA, de la robotique et des machines intelligentes. Hyundai et Boston Dynamics ont investi plus de 400 millions de dollars dans ce nouvel Institut, dirigé par Marc Raibert, fondateur de Boston Dynamics. Les travaux de ce dernier portent sur les domaines techniques de l’IA cognitive, de l’IA sportive et de la conception de matériel organique.

En parallèle au lancement de l’institut, Hyundai Motor Group annonçait son intention d’établir un Global Software Center, dédié au développement des capacités et technologies logicielles, et au renforcement des compétences liées aux véhicules définis par logiciel (SDV).

La robotique au cœur de la smart city

La ville du futur imaginée par Hyundai sera reliée par des infrastructures routières  souterraines. Les biens et services y seront transportés grâce à la mobilité autonome vers les centres logistiques automatisés, des robots autonomes effectueront ensuite la livraison du dernier kilomètre.

Le groupe travaille au développement de solutions intelligentes en partenariat avec sa division logistique, Glovis, et Autoever, sa branche informatique. Grâce à l’acquisition de Boston Dynamics, il a développé des robots mobiles autonomes (AMR) pour le chargement et le déchargement, des solutions d’exploitation optimisées telles que Stretch, et des solutions de livraison du dernier kilomètre à l’instar de Spot.

Selon la vision d’Hyundai, les individus se déplaceront entre les villes grâce à la mobilité aérienne avancée (AAM), autre sujet d’intérêt pour le groupe dont le projet d’aéroport urbain Air-One, conçu par Urban Air Port pour accueillir les drones, les futurs avions électriques à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL) a été sélectionné par le gouvernement britannique en 2021.

Marc Raibert explique :

« Les robots sont d’ores et déjà dotés d’aptitudes physiques impressionnantes, mais ils restent limités dans leur capacité à évaluer la situation dans laquelle ils se trouvent, à interpréter les actions des autres et à utiliser cette compréhension de leur environnement pour adapter leur propre comportement . Il est essentiel de développer leurs capacités de perception, de compréhension situationnelle et de réflexion, ainsi que d’autres fonctions cognitives associées, po ur exploiter le plein potentiel de la robotique et d’autres types de machines intelligentes. Une fois doués de telles qualités, et d’aptitudes physiques encore plus évoluées, ils pourront commencer à libérer l’être humain des tâches pénibles et dangereuses , et contribuer à une amélioration de la productivité et des conditions de vie des individus ».

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
EXTRACT par RECITAL

Capturez des données dans tous vos documents, qu'ils soient simples ou complexes, structurés ou non structurés … automatisez vos processus de capture ...

 
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.