Retour sur le processeur NNP-I développé par Intel avec la collaboration de Facebook

Retour sur le processeur NNP-I développé par Intel avec la collaboration de Facebook
Actu IA

À l’occasion du CES de Las Vegas la semaine dernière, Intel a annoncé l’arrivée d’un nouveau processeur dédié à l’intelligence artificielle et destiné à effectuer des tâches d’inférence (c’est à dire qu’il n’est pas destiné à entraîner des réseaux de neurones, mais à exploiter des réseaux préalablement entraînés). Présentée sur le salon, la puce 10nm dénommée NNP-I (Nervana Neural Processor for Inference) et basée sur l’architecture du nouveau CPU Ice Lake est prévue pour la seconde moitié de cette année.

Exploitant une technologie développée par Nervana Systems dont Intel a fait l’acquisition en 2016, le NNP-I confirme l’intérêt d’Intel pour l’intelligence artificielle.

Les utilisateurs, dont Facebook, pourront donc déployer leurs algorithmes de machine learning plus facilement et surtout à un coût plus réduit que sur des configurations plus lourdes, utiles pour l’entraînement de réseaux de neurones mais pas forcément indispensables pour l’inférence. Facebook l’utiliserait notamment pour réaliser de l’étiquetage de photos. Naveen Rao, vice-président de la gamme de produits IA chez Intel, a précisé lors de cette annonce que cette puce serait compatible avec les principales librairies IA et a mis en avant son efficacité face à celles actuellement sur le marché.

Notons qu’Intel propose également un stick USB dédié à l’inférence, dont nous vous présentions au mois de décembre 2018 la seconde version.