Intelligence artificielle Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Le colloque DRIAS évoquera les responsabilités éthiques, juridiques et techniques des outils d’IA en santé

Les 21 et le 22 juin prochains aura lieu le Colloque DRIAS (Droit, IA et Santé), une initiative coorganisée par l'Institut de Recherche en...

L’Université Grenoble Alpes et Orange inaugurent leur laboratoire commun dédié à l’IA en santé

Alors que l'OMS vient de remettre son rapport sur l'intelligence artificielle en matière de santé, Orange et l'Université Grenoble Alpes inaugurent leur laboratoire commun...

AP-HP s’associe avec Gleamer pour innover dans la détection des anomalies radiologiques thoraciques

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la signature d'un partenariat avec Gleamer. Réputé pour avoir conçu une suite de logiciels d'IA d'aide...

Intelligence artificielle, oncologie et immunologie : AP-HP et Owkin présentent leurs résultats

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) et Owkin, start-up technologique spécialisée dans l'IA et dans l'apprentissage fédéré (federated learning) pour la recherche et...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre. Coordonné par Sorbonne Université et répondant à l’appel à projet H2020 sur le diagnostic numérique, ce consortium rassemble 18 partenaires d’Europe, des États-Unis et du Canada. Il s’agit d’un travail innovant pour développer la première plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire.

Considérée comme la première cause d’accidents vasculaires cérébraux et le plus fréquent des troubles du rythme cardiaque, la fibrillation auriculaire touche 1% de la population mondiale.

L’importance d’une prise en charge clinique efficace

Les chercheurs estiment que jusqu’à 8% des personnes de plus de 80 ans en souffrent. La prise en charge clinique de la fibrillation auriculaire est donc centrale afin de pouvoir anticiper la survenue de l’arythmie.

Comme l’indique Sorbonne Université, “en France, près de 750 000 personnes sont atteintes de fibrillation atriale et on estime le nombre de cas annuels entre 110 000 à 230 000. Son incidence et sa prévalence connaissent une croissance rapide, principalement en raison du vieillissement de la population. L’augmentation du nombre de personnes atteintes de FA entraîne un coût élevé sur le système de santé, estimé à près de 2 milliards et demi d’euros. La compréhension et prévention de cette pathologie représente donc un enjeu médical et un enjeu économique”.

Un consortium composé de 18 partenaires

Le projet MAESTRIA, coordonné par le Pr Stéphane Hatem, directeur de l’IHU-ICAN (Institut du Cardiométabolisme et de la Nutrition – Sorbonne Université/Inserm/AP-HP) et de l’unité de recherche Inserm UMR S1166 à Sorbonne Université, a pour objectif le développement et la validation de la première plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire.

Le consortium MAESTRIA regroupe 12 institutions académiques fortement axées sur les données cliniques recherche en intégration et intelligence artificielle, 5 sociétés de biotechnologie (PME) et 1 grande société d’imagerie :

  • Sorbonne Université
  • Assistance Publique des Hôpitaux de Paris
  • Université d’Oxford
  • Université de Birmingham
  • AFNET
  • Université d’Essen
  • Université de Maastricht
  • Université d’Athènes
  • CNIC
  • Hôpital général du Massachusetts
  • IMT Transfert
  • Centre de Recherche du CHU de Sherbrooke
  • Siemens Healthcare
  • Caristo Diagnostics Limited
  • Owkin
  • Idoven
  • Preventicus
  • YourRhythmics

Au total, 18 partenaires participent à la création de cet outil qui permettra d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques afin d’obtenir une précision de diagnostic améliorée en associant des données d’imagerie aux données physiologiques (omics, cliniques…) des patients. Ce faisant, elle augmentera l’efficacité et l’efficience des traitements en permettant une meilleure prévention des complications de la cardiomyopathie auriculaire, telles que la fibrillation auriculaire et les accidents vasculaires cérébraux, deux problèmes de santé majeurs.

carte partenaires MAESTRIA

Trois axes stratégiques

  • Diagnostic personnalisé et parcours de soins innovants pluridisciplinaires grâce à l’utilisation combinée de données de recherche génomiques, métaboliques et sur l’inflammation des tissus. L’analyse de ces données impliquées dans la progression de la maladie permettra d’établir un diagnostic personnalisé et de définir un circuit patient innovant pluridisciplinaire.
  • Stratification du risque chez les patients atteints de FA : l’utilisation de l’intelligence artificielle permettra la lecture et l’analyse d’un grand nombre de données d’imagerie afin de définir le risque pour chaque patient de voir sa maladie évoluer vers un AVC. La stratification du risque permettra de proposer de nouvelles stratégies thérapeutiques.
  • Déploiement d’une plateforme de diagnostic numérique au niveau européen.

MAESTRIA plateforme Sorbonne

Plus d’informations sur MAESTRIA sur le site internet du projet.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Le groupe Manutan investit dans la Robotic Process Automatisation pour dynamiser son département Finances

Manutan, fournisseur européen de produits et services aux entreprises et aux collectivités et spécialiste du e-commerce BtoB, investit dans la Robotic Process Automatisation (RPA)...

Spice AI veut faciliter l’intégration de l’intelligence artificielle dans les applications

Spice AI, startup basée à Seattle, a pour objectif de faciliter le travail des développeurs lors du développement d'applications intelligentes. Bien que l'IA ait...

Podcast : L’université Paris Dauphine-PSL dévoile le premier épisode de « EX MACHINA, l’ère des algorithmes »

"IA : qui sont les humains derrière la machine ?", c'est le titre du tout premier podcast d'EX MACHINE, lancé par l'université Paris Dauphine-PSL....

Les startups Manitty, PaIRe et Beyond Aero récompensées lors de la 11e édition du prix Jean-Louis Gerondeau – Safran

Manitty, PaIRe et Beyond Aero sont les startups lauréates du prix Jean-Louis Gerondeau - Safran 2021. Leurs innovations dans les domaines de l’aéronautique, des...