Actualité Renault Nissan Mitsubishi annonce le lancement de son incubateur à 1 milliard...

Pour approfondir le sujet

Lancement des Challenges IA Lauréats Vague 2 portés par SAFE et SCS sur la thématique Défense/Sécurité

Dans le cadre de la stratégie nationale d’IA mise en place par le gouvernement, les challenges IA ont été lancés en 2019 pour une...

Replay : L’intelligence artificielle – défis et opportunités pour la philanthropie | ESSEC Chair

Le 5 mai dernier, dans le cadre de son Lunch & Learn, la Chaire Philantropie de l'ESSEC s'est intéressée à la thématique de l'intelligence...

Replay : “iHuman – L’intelligence artificielle et nous” de Tonje Hessen Schei

Arte propose actuellement sur arte.tv le documentaire norvégien "iHuman – L'intelligence artificielle et nous", de Tonje Hessen Schei. Il pose la question du remplacement de...

Renault Nissan Mitsubishi annonce le lancement de son incubateur à 1 milliard de dollars

L’alliance Renault Nissan Mitsubishi a annoncé la création d’Alliance Ventures, un fonds de capital-risque d’1 milliard de dollars. Il jouera le rôle d’incubateur et financera durant 5 ans des start-ups dans le domaine de l’intelligence artificielle, des systèmes autonomes ou encore de la connectivité.

Une approche d’open innovation

Cette annonce a été faite par Carlos Ghosn, Président-Directeur général, en marge du CES. Il a déclaré :

« Notre approche d’open innovation créera un cadre de travail adapté pour les entrepreneurs et les start-ups, qui pourront en retour bénéficier des effets d’échelle et de l’envergure globale de l’Alliance ».

Alliance Ventures sera doté d’un milliard de dollars et investira 200 millions la première année dans différentes start-ups. Le fonds se focalisera sur les jeunes pousses internationales innovant en matière de nouvelles mobilités : intelligence artificielle, connectivité, électrification ou encore systèmes de conduite autonome.

Dirigé par François Dossa, ex-CEO de Nissan do Brazil Automóveis et de la Société Générale Brazil, Alliance Ventures est financé par Renault (40%), Nissan (40%) et Mitsubishi Motors (20%). Il opérera depuis des locaux à Paris, Pékin, San Francisco et Yokohama et pourra investir en fonction de la stratégie de développement des dix marques du groupe en innovations technologiques.

Un premier investissement : Ionic Materials

L’entité a d’ores et déjà dévoilé son premier investissement. Le fonds a en effet sélectionné une start-up prometteuse: Ionic Materials. Cette société américaine, basée dans le Massachusetts, est l’une des pionnières en matière de batteries lithium-ion à électrolyte solide.

L’électrolyte polymère solide que la start-up a développé permet d’améliorer la performance tout comme le rendement économique des batteries à haute densité énergétique. Plus d’autonomie, une plus grande durée de vie, mais également moins de risques d’explosion ou de problèmes lors d’une exposition à des températures extrêmes.

Lancement des Challenges IA Lauréats Vague 2 portés par SAFE et SCS sur la thématique Défense/Sécurité

Dans le cadre de la stratégie nationale d’IA mise en place par le gouvernement, les challenges IA ont été lancés en 2019 pour une...

Replay : L’intelligence artificielle – défis et opportunités pour la philanthropie | ESSEC Chair

Le 5 mai dernier, dans le cadre de son Lunch & Learn, la Chaire Philantropie de l'ESSEC s'est intéressée à la thématique de l'intelligence...

Replay : “iHuman – L’intelligence artificielle et nous” de Tonje Hessen Schei

Arte propose actuellement sur arte.tv le documentaire norvégien "iHuman – L'intelligence artificielle et nous", de Tonje Hessen Schei. Il pose la question du remplacement de...

Appel à contribution pour le premier colloque international sur l’intelligence artificielle dans la fiction

Le premier colloque sur le thème de l’intelligence artificielle dans la fiction (littérature, séries, films, bande dessinée, jeux vidéo, arts plastiques) se tiendra à...