Intelligence artificielle RATP : La station Gare de Lyon se dote d'un dispositif d'intelligence...

Pour approfondir le sujet

  • Plus d'actualités sur
  • RATP

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...

RATP : La station Gare de Lyon se dote d’un dispositif d’intelligence artificielle pour fluidifier le trafic

La Régie autonome des transports parisiens (RATP) expérimente depuis le 25 mai, un outil basé sur l’IA au niveau des quais de la station Gare de Lyon de la ligne 14 du métro de Paris. Il s’agit d’un dispositif d’aide à la gestion des flux : l’objectif est de fluidifier les déplacements sur les quais et prévenir tout risque de forte affluence. Pendant trois mois, le système sera testé afin d’améliorer l’expérience des utilisateurs du métro parisien en leur proposant des informations en temps réel et des solutions alternatives de transport. 

Une augmentation du trafic sur la ligne 14 à l’horizon 2024

Depuis le 14 décembre 2020, la ligne 14 a été prolongée au nord, de la Gare Saint-Lazare, à la Mairie de Saint-Ouen. Ce prolongement de 5,8 kilomètres a pour objectif de désengorger la ligne 13 du métro parisien, l’une des plus prises du réseau, et qui sature en fréquentation notamment aux heures de pointe sur le tronçon des deux fourches vers Saint-Denis Université et Les Courtilles.

La Ligne 14 sera par la suite prolongée au sud, vers l’aéroport d’Orly. Au moment de son ouverture prévue pour 2024, la fréquentation devrait augmenter de 50 %, ce qui amènera le nombre total de voyages quotidiens à 1 million sur la ligne. D’où l’importance de proposer un système permettant de fluidifier les déplacements.

Un système d’intelligence artificielle pour fluidifier les déplacements

Le dispositif utilise les caméras de vidéoprotection déjà existantes dans les stations de métro, ainsi que l’intelligence artificielle afin de mesurer en temps réel la densité de voyageurs sur les quais. Un écran informera les utilisateurs ainsi que le poste de contrôle, l’affluence dans les stations en temps quasi réel et proposera des solutions afin de faciliter l’expérience voyageur. Par exemple, si un utilisateur souhaite se rendre à Châtelet depuis Gare de Lyon, que le quai de la ligne 14 est saturé et qu’il est devant le dispositif, celui-ci lui proposera une alternative : prendre la ligne 1, le RER A ou le RER D.

Plusieurs actions seront possibles grâce à la mise en place de ce système dans les stations pour aider les utilisateurs et rendre le trafic plus fluide. Prenons le cas de la ligne 14 et de la station Gare de Lyon :

  • Une amélioration de l’information voyageur à travers des annonces sonores afin d’inciter les voyageurs à se répartir sur l’ensemble du quai en cas de flux trop importants ou à prendre un itinéraire de substitution : ligne 1, RER A, RER D.
  • La canalisation par des agents pour guider les voyageurs sur les stations en amont de Gare de Lyon, à savoir Bibliothèque François Mitterrand et Châtelet, pour contrôler le niveau de charge des trains à l’approche de Gare de Lyon.
  • Des navettes supplémentaires afin d’absorber le flux important de voyageurs : la ligne 14 étant automatique, il n’y a pas besoin de chauffeurs supplémentaires et les rames peuvent être ajoutées au compte-goutte selon les besoins du moment.

Une expérimentation respectueuse des données personnelles

L’ensemble des voyageurs sont informés de cette toute nouvelle expérimentation à l’aide d’une campagne d’affichage déployée dans la salle des billets, les couloirs du métro et les quais de la station Gare de Lyon de la ligne 14. Les usagers ne souhaitant pas faire partie du test pourront prendre un parcours alternatif qui sera indiqué grâce à un balisage dédié. Sur le quai, une zone de droit d’opposition aussi longue que deux voitures sera disponible en bout de quai.

Le dispositif utilise des caméras pour compter en temps réels les silhouettes des usagers. Tout ceci est réalisé de manière anonyme afin de respecter la réglementation sur les données personnelles et le règlement général sur la protection des données (RGPD). L’ensemble des éléments juridiques et techniques ainsi que les informations liées à l’expérience ont été présentés à la CNIL qui a rendu un avis favorable sur le projet.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...