Intelligence artificielle Quelle est la place de l'intelligence artificielle dans les pratiques d'audits financiers...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

IA et industrie : Trigo rachète la start-up Scortex spécialiste de l’IA appliquée au contrôle automatisé

TRIGO, ETI experte des services d’inspection, de conseil et d’ingénierie qualité dans l’industrie du transport, détenue par le fonds d’investissement Ardian, a annoncé le...

(De)Toxigen et AdaTest, les nouveaux outils de Microsoft pour des modèles de langage plus fiables

Les grands modèles linguistiques (LLM ou large language model), outre être très énergivores, peuvent reproduire les biais et les stéréotypes acquis lors de leur...

Royaume-Uni : l’Office de la Propriété Intellectuelle britannique propose de modifier la loi sur le droit d’auteur

Le Gouvernement Britannique n'a pas caché son intention de s’éloigner du RGPD depuis sa sortie de l’UE, espérant établir une réglementation plus souple. Alors...

Vectra AI lauréate du « Prix d’Excellence-Solutions contre les menaces » des SC Media Awards Europe 2022

C'est au London Marriott Hôtel Grosvenor Square qu'a eu lieu, le 21 juin dernier, la cérémonie des SC Media Awards 2022, récompenses prestigieuses très...

Quelle est la place de l’intelligence artificielle dans les pratiques d’audits financiers ?

Un audit financier permet de de faire un constat et un bilan détaillé des comptes financiers d’une entreprise, les plus grandes ont d’ailleurs l’obligation d’en faire un chaque année. L’IA, avec sa grande puissance de calcul, peut se révéler un outil très utile pour le métier d’auditeur. Le Master CARF (Contrôle Audit et Reporting Financier) de l’Université Paris Dauphine-PSL et l’équipe Business Risk Services de Grant Thornton se sont associés pour mener l’étude sur « La place de l’intelligence artificielle dans les pratiques d’audit. »

Les entreprises doivent faire face à des exigences de conformité de plus en plus fortes, les missions des auditeurs sont de plus en plus diversifiées, qu’ils soient internes ou externes.

L’enquête

L’ enquête a été menée au cours de l’année passée : 120 auditeurs internes et externes ont répondu à l’enquête, dont 2/3 d’internes :

  • Près de 90 % d’entre eux exercent dans des grandes ou très grandes entreprises (53 %);
  • La moitié des entreprises sont cotées;
  • Les principaux secteurs d’activité représentés sont l’Industrie, la Banque et les Services.

La grande majorité de ces 120 auditeurs avait plus de 3 ans d’ancienneté dans la fonction et la majorité des 120 était issue des Masters en gestion et en audit (CCA ou autres), suivis des écoles de commerce (BAC + 5).

Une utilisation de l’IA répandue mais somme toute classique

Les outils d’IA les plus répandus sont les suivants :

  • Les outils de visualisation des données : les 2/3 des répondants utilisent des outils
    de Data Visualisation, 49% d’entre eux le font fréquemment;
  • Les outils d’analyse de données « embarquant » des contrôles génériques pré-paramétrés par l’éditeur: la moitié des répondants utilisent déjà ces outils;
  • Les outils d’analyse de données permettant de paramétrer des contrôles et développer vos scripts: presque la moitié des répondants paramètrent.

Seules 5% des entreprises utilisent des drones, souvent pour des inventaires, 16% des robots et 40% le machine learning.

Synthèse de l’utilisation des outils d’IA pour les pratiques de l’audit

Près de 60 % des auditeurs ont donc déclaré utiliser au moins l’un des outils basé sur l’IA tandis que 13 % n’en ont jamais utilisé. Les plus simples sont les plus utilisés : si 50 % utilisent des outils d’analyse de données, 3 % seulement utilisent des robots de manière régulière, 11 % des technologies de machine learning et 13% des outils de reconnaissance visuelle.

Ces outils d’IA sont principalement utilisés pour :

  •  Le contrôle du Fichier des Écritures Comptables;
  •  Le rapprochement de données;
  •  La recherche d’anomalies ou d’atypies;
  • L’échantillonnage.

Les principaux freins au développement et à l’utilisation des outils liés à l’IA dans l’audit

Pour 63 % des répondants, les principaux freins sont d’ordre financier et technique.

Les freins d’ordre technique sont importants :

  • 73 % des répondants pensent que l’utilisation de ces outils nécessite un investissement
    en temps important afin de bien comprendre l’architecture des données de l’entreprise et le fonctionnement des processus informatisés;
  • 66 % que le manque de compétence en SI des auditeurs est un frein;
  • 65 % que le manque de connaissance des auditeurs sur les possibilités offertes par la data est un frein;
  • 69 % que l’accès aux données est problématique.

Des audits plus efficaces

Questionnés sur les opportunités apportées par l’IA, 84% ont estimé qu’elle apportait une augmentation de la fiabilité des travaux et des conclusions, notamment :

  • L’amélioration de l’efficacité des tests pour 94 % des auditeurs;
  • L’optimisation de l’échantillonnage des tests pour 91 %;
  • Pour la couverture des risques pour 89 %;
  • Pour la pertinence du plan d’audit et de l’identification des risques pour 79 %;
  • Les outils d’IA facilitent l’audit et permettent d’augmenter le périmètre des travaux pouvant être réalisés à distance pour 65 %;
  • Ils permettent le développement de l’audit en continu pour 78 %.

Concernant la rédaction des rapports d’audit, seuls les auditeurs externes semblent y voir une opportunité.

L’auditeur de demain ne sera pas un robot

Les répondants à l’enquête pensent que leur métier ne sera pas bouleversé par le développement de l’IA. Pour 89% d’entre eux, l’auditeur de demain devra avoir une sérieuse culture de l’analyse des données et 96% sont certains que ce ne sera pas un robot!


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
Logiciel no-code de Data Preparation par Invenis

Découvrez invenis, logiciel de data preparation et mise en qualité des données destiné aux équipes data (data scientists, data analysts, data engineer...

 
Marie-Claude Benoit

Partager l'article

IA et Santé : levée de fonds de 27 millions d’euros pour Incepto, spécialiste de la santé digitale

Incepto, plateforme de solutions d’IA appliquées à l’imagerie médicale, a annoncé le 19 septembre dernier, avoir levé 27 Ms€ lors d’un tour de table...

Supply Chain : l’IMT Mines Albi et Scalian dressent le bilan de leurs travaux de recherche au sein de leur laboratoire commun SCAN

Le 2 septembre 2019, Scalian, groupe à dimension internationale spécialisé dans le conseil et l'ingénierie, et l'école d'ingénieurs IMT Mines Albi signaient un partenariat...

Région Occitanie : ANITI et Ekitia lancent une consultation régionale sur le rapport des citoyens à l’IA

Dans le cadre de sa stratégie de diffusion des connaissances en lien avec l’IA, l’Institut Interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle de Toulouse (ANITI) et Ekitia (ex...

Les Galeries Lafayette lancent « Tailored Insights », une plateforme de retail media

Pour les entreprises, la compréhension et l’amélioration continue de l’expérience client sont devenues aussi importantes que le développement de produits, l’innovation ou le marketing....
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci