Intelligence artificielle Qualcomm acquiert la start-up de machine learning Scyfer

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Contentsquare annonce l’acquisition de Upstride et une levée de fonds de 500 millions de dollars

Contentsquare, une société spécialisée dans l'experience analytics, a annoncé l'acquisition d'Upstride, une deeptech française qui vise à améliorer les performances d'outils de machine learning...

GoldSpot Discoveries acquiert le canadien Geotic afin d’améliorer son offre de logiciels SaaS géoscientifiques

GoldSpot Discoveries, une société de services technologique de pointe, annonce l'acquisition de Geotic, un fournisseur de logiciels pour l'industrie minière, notamment d'applications pour la...

Focus sur les gagnants de la session de pitch du Village Francophone : les 15 meilleures solutions IA

L'édition 2021 du salon Viva Technology (VivaTech) s'étant déroulé du 16 au 19 juin 2021, a vu le lancement du collectif technologique Intelligence Artificielle...

Etude de cas : comment la Deeptech Customs Bridge exploite le cloud

Depuis 2015, le programme start-up d'OVHcloud accompagne les jeunes structures (start-up et scale-up depuis 2020) de la même manière qu'un accélérateur de start-up. Accompagnements...

Qualcomm acquiert la start-up de machine learning Scyfer

Qualcomm Technologies a annoncé l’acquisition de Scyfer B.V. et se concentre sur l’intelligence artificielle et le machine learning.

Une acquisition en accord avec son développement

Affiliée à l’Université d’Amsterdam, cette start-up créée par Max Welling développe des solutions d’intelligence artificielle pour les entreprises. Elle a notamment travaillé avec des sociétés dans le domaine de la santé, de la finance et de l’industrie.

Dans le communiqué de Qualcomm, Matt Grob indique:

“Nous avons lancé des recherches fondamentales il y a dix ans et nos produits prennent désormais en charge de nombreux cas d’utilisation de l’IA, de la vision par ordinateur et du traitement du langage naturel, en passant par la détection de malwares sur une grande variété de dispositifs.

Nous faisons des recherches sur des sujets plus vastes, comme l’intelligence artificielle pour la connexion wireless, la gestion de l’alimentation et la photographie.”

Une vision du futur tournée vers l’IA

Qualcomm a fait le pari de l’intelligence artificielle. A l’occasion de cette acquisition, la firme de San Diego a en effet expliqué sa vision du futur dans laquelle l’IA est omniprésente, permettant de rendre les outils, les véhicules et les ordinateurs plus intelligents.

Pour cela, Qualcomm souhaite désormais faire en sorte que le machine learning soit accessible sans réseau ou Wifi.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Lutte contre la cybercriminalité : l’exemple du défi IA lancé par le gouvernement canadien aux petites entreprises

Comme les autres organismes de police canadiens, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) peine à accéder aux données chiffrées saisies lors d'enquêtes criminelles. C'est...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

ADAM9, un gène potentiellement impliqué dans les formes graves de Covid-19 identifié par l’intelligence artificielle

Pourquoi certains patients atteints de Covid-19 sont-ils asymptomatiques alors que d'autres développent des formes graves, notamment le SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) ?...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci