Actualité Paris Sciences & Lettres veut créer un fonds de 50 millions d'euros...

Pour approfondir le sujet

Anne Peyroche est nommée présidente du CNRS par intérim

Anne Peyroche est nommée présidente du CNRS par intérim ce 24 octobre 2017. Elle remplace Alain Fuchs, président du CNRS depuis 2010, et nommé...

CES Las Vegas 2018: découvrez les 9 start-ups françaises du Village by CA qui seront présentes

Le Village by CA, écosystème créateur de valeur pour start-up innovantes et grands groupes, avait annoncé sa participation au CES Las Vegas 2018. Pour...

Un modèle deep learning d’Alibaba fait ses preuves dans le Global Machine Understanding Test

Alibaba Group a annoncé ce jour que l'Alibaba DAMO Academy Language Technology Lab, avait obtenu un excellent résultat dans le test de compréhension en...

Pluribus, l’IA développée par l’Université Carnegie Mellon et Facebook devient la 1re à battre l’homme au Hold’em no-limit à six joueurs

Pluribus, un bot IA développé par des chercheurs de l'Université Carnegie Mellon et de Facebook, est parvenu à battre des joueurs professionnels de haut niveau...

Paris Sciences & Lettres veut créer un fonds de 50 millions d’euros pour accélérer la création de start-up

Le PSL Innovation fund a été créé par Paris Sciences et Lettres (PSL) afin de financer les start-ups issues de ses laboratoires. Il devrait être doté d’un fonds d’amorçage de 50 millions d’euros.

Paris Sciences et Lettres, un partenaire de référence

Visant à valoriser sa recherche, la communauté d’université et établissement a annoncé la création du PSL Innovation fund. Regroupant 19 établissements supérieurs dans Paris, dont Les Mines ParisTech, l’ENS, ESPCI Paris ou encore Chimie ParisTech, elle vise ainsi à booster le développement de ses start-ups et d’entrepreneurs extérieurs.

PSL est d’ores et déjà un partenaire important pour de nombreux entrepreneurs. Elle soutient en effet les chercheurs dans leur souhait de monter leur entreprise et de déposer des brevets.

Un fonds d’investissement pour soutenir les start-ups

PSL investira notamment dans des start-ups issues des laboratoires de la Comue (181 à ce jour) ayant déjà réussi leur entrée sur le marché. Le fonds sera géré par deux sociétés, Elaia Partners et Auriga Partners.

La levée de fonds commencera prochainement et cherche à atteindre une quantité totale d’entre 40 et 50 millions d’euros. Cela permettrait de financer entre 20 et 40 projets.

Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Focus sur le projet APRIORICS de l’IUCT-O Toulouse : IA et médecine personnalisée pour lutter contre le cancer du sein

Le projet APRIORICS (Apprentissage Profond Renforcé par l’ImmunohistOchimie pour la Requalification d’Images de Cancers du Sein) a pour objectif d’utiliser l’intelligence artificielle afin de décrire...

Focus pays : Webinaire « L’intelligence artificielle, instrument de relance économique en Tunisie ? »

Le 29 juillet dernier, le ministère de l'industrie et des PME, en collaboration avec le projet Innov’i – EU4Innovation, a organisé un webinaire réunissant...

Le corpus d’articles arXiv est désormais disponible sur Kaggle

Le corpus d'articles arXiv permet depuis plus de 30 ans à la communauté de chercheurs et au public d'avoir accès aux articles scientifiques dans...

Scikit-learn, SOFA, Coq, Pharo : Inria lance son Academy de formation continue dédiée aux logiciels libres

Inria a présenté fin juillet son nouveau dispositif de formation continue. Centré sur les logiciels libres cette structure permettra l’accès aux grands noms des...