Actualité Open source : Alink, la plateforme machine learning algorithmique d'Alibaba Cloud disponible...

Pour approfondir le sujet

Le projet Astrid SPIN-IA – Intelligence artificielle avec des nanocomposants spintroniques radiofréquence

Focus sur le projet Astrid SPIN-IA, mené conjointement par l'IMS - Laboratoire d'intégration du matériau au système, TRT Thalès Research & Technology, l'Unité mixte...

Le forum du CNRS « Que reste-t-il à découvrir ? » se tiendra ce week-end à Paris

Les 25 et 26 novembre prochains à la Cité internationale universitaire de Paris, se tiendra la cinquième édition du forum du CNRS « Que...

Un modèle deep learning d’Alibaba fait ses preuves dans le Global Machine Understanding Test

Alibaba Group a annoncé ce jour que l'Alibaba DAMO Academy Language Technology Lab, avait obtenu un excellent résultat dans le test de compréhension en...

Pluribus, l’IA développée par l’Université Carnegie Mellon et Facebook devient la 1re à battre l’homme au Hold’em no-limit à six joueurs

Pluribus, un bot IA développé par des chercheurs de l'Université Carnegie Mellon et de Facebook, est parvenu à battre des joueurs professionnels de haut niveau...

Open source : Alink, la plateforme machine learning algorithmique d’Alibaba Cloud disponible sur Github

Alibaba Cloud a annoncé en ce début de mois de décembre que Alink, sa plateforme machine learning algorithmique serait désormais disponible sur GitHub. En faisant le choix de ce mode open source pour les codes principaux de la plateforme, Alibaba Cloud souhaite faciliter le traitement de données par flux et par lot pour les développeurs.

Alibaba Cloud, la branche data intelligence d’Alibaba Group, a annoncé que les principaux codes de sa plateforme algorithmique, Alink, ont été rendus disponibles en open source sur Github. La plateforme dispose d’une large gamme de bibliothèques d’algorithmes qui prennent en charge le traitement par lots et le traitement par flux, qui sont essentiel pour les tâches de machine learning comme la recommandation de produits en ligne et les services clients intelligents.

Les data analystes et les développeurs de logiciels peuvent accéder aux codes sur Github pour construire leur propre logiciel, facilitant ainsi des tâches telles que l’analyse statistique, le machine learning, la prédiction en temps réel, la recommandation personnalisée et la détection d’anomalies.

« En tant que plateforme composée de divers algorithmes combinant l’apprentissage dans différents modèles de traitement de données, Alink peut être une option intéressante pour les développeurs à la recherche d’outils robustes pour le big data et le machine learning », a déclaré Yangqing Jia, President and Senior Fellow of Data Platform chez Alibaba Cloud Intelligence.

« En tant que l’un des dix premiers contributeurs de Github, nous nous engageons à nous connecter avec la communauté open source le plus tôt possible dans nos cycles de développement logiciel. Partager Alink sur Github souligne notre engagement de longue date dans le domaine. »

Alink a été développé sur la base de Flink, un moteur de calcul unifié distribué. Basé sur Flink, Alink permet une unification transparente du traitement par lots et par flux, apportant aux développeurs une plateforme plus efficace pour effectuer des analyses de données et des tâches machine learning. Alink intègre non seulement les données stockées sur les systèmes d’Alibaba, mais aussi d’autres systèmes d’acquisition de données open-source, tels que Kafka, HDFS et HBase.

Alink a déjà été déployé par plusieurs entreprises de l’écosystème d’Alibaba. Par exemple, il a permis d’augmenter de 4 % le taux de clics des recommandations de produits sur la plateforme de commerce électronique d’Alibaba, Tmall, lors du Global Shopping Festival 2019 d’Alibaba.

À ce jour, Alibaba a gagné plus de 690 000 étoiles, avec environ 20 000 contributeurs sur Github, étant l’un des dix premiers contributeurs de la communauté. Outre Github, Alibaba a également été actif dans des communautés open-source telles que Cloud Native Computing Foundation, Aliance for Open Media, Cloud Foundry, Hyperledger, Open Container Initiative, Continuous Delivery Foundation, The Apache Software Foundation, MariaDB Foundation et The Linux Foundation.

Thierry Maubant

Partager l'article

Atos IT Challenge 2020 sur l’Intelligence Artificielle Coopérative – découvrez les équipes gagnantes

L'Atos IT Challenge 2020 s'est tenu cette année sur la thématique ''Intelligence Artificielle Coopérative'. Des équipes de 27 pays se sont affrontés au cours...

Marchés et des usages du numérique : Cap Digital présente sa nouvelle cartographie des tendances

Cap Digital a publié sa cartographie des tendances 2020/2021. Un dossier de 72 pages réalisé grâce à l'expertise des 1 000 membres du collectif...

Industrie 4.0 : Partenariat entre Renault et Google Cloud sur la digitalisation des usines et de la chaîne logistique

Aller plus loin dans l'industrie 4.0 grâce au machine learning et à l'intelligence artificielle, c'est l'objectif du Groupe Renault. Pour ce faire, le constructeur...

Ethique de l’intelligence artificielle : Participez à la consultation de l’UNESCO pour l’élaboration d’une recommandation

Dans le cadre de la décision de la Conférence générale de l'UNESCO lors de sa 40e session en novembre 2019, l'UNESCO s'est engagée dans...