Intelligence artificielle MORAI lève 20,8 millions de dollars pour le développement d'outils de simulation...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Morpho Labs, société de logiciels blockchain open-source, a réalisé une levée de fonds de 1,2 millions d’euros

La start-up parisienne Morpho Labs a réalisé fin 2021 une levée de fonds de 1,2 millions d'euros pour accélérer sa croissance. Cette jeune société...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

Belgique : nouvelle levée de fonds de 4,2 millions d’euros pour la start-up Deltaray

Deltaray, spin-off d'un laboratoire de l'Institut flamand de microélectronique et composants (Imec) et de l'Université d'Anvers, a annoncé une nouvelle levée de fonds de...

MORAI lève 20,8 millions de dollars pour le développement d’outils de simulation destinés aux voitures autonomes

MORAI, plateforme de simulation automobile basée à Séoul, en Corée du Sud, a annoncé début février, une levée de 20,8 millions de dollars dans le cadre d’un cycle de financement de série B. Le tour de table a été dirigé par Korea Investment Partners avec KB Investment et Korea Development Bank, les investisseurs existants Naver D2 Startup Factory, Hyundai Motor Group, Kakao Ventures et Atinum Investment ont également répondu présent. MORAI a ainsi bénéficié d’un total de 24,9 millions de dollars d’investissements depuis sa création.

La start-up MORAI a été créée en 2018 par Jiwon Jung, Juin Hong et Sugwan Lee dans l’objectif de développer des plateformes de simulation de conduite autonome destinées aux fabricants de véhicules autonomes afin de simuler des essais de conduite dans le monde réel. Ce nouveau financement lui permettra d’accroître sa présence à l’international, notamment aux USA, en Allemagne, au Japon et à Singapour mais aussi de doubler ses effectifs (actuellement 84 employés) d’ici fin 2022, selon Jiwon Jung, le PDG. La start-up compte une centaine de clients dont Hyundai Mobis, Hyundai AutoEver, Naver Labs et 42dot, mais aussi des instituts de recherche : Korea Advanced Institute of Science and Technology (KAIST), Korea Automotive Technology Institute (KATECH) et la Korean Transportation Safety Authority. D’autre part, MORAI est partenaire d’importantes sociétés comme NVIDIA, Ansys ou dSPACE.

Le nouvel investissement va également permettre d’accélérer le développement de ses plateformes de simulation qui peuvent être appliquées à la conduite autonome mais aussi à d’autres domaines tels que la mobilité aérienne urbaine (UAM), la logistique et les villes intelligentes. KunHo Kim, directeur exécutif de Korea Investment Partner, a déclaré :

« La technologie de simulation de MORAI devrait jouer un rôle essentiel dans l’amélioration de la sécurité et de la fonctionnalité des voitures autonomes. Nous nous attendons à voir la croissance continue de l’entreprise car elle a le potentiel de diriger le marché de la conduite autonome non seulement en Corée mais dans le monde. »

La solution de simulation MORAI SIM Cloud

Les co-fondateurs se sont entourés des meilleurs éléments du Korea Advanced Institute of Science and Technology (Kaist) lors de la création de MORAI pour développer une nouvelle solution de simulation: MORAI SIM puis MORAI SIM Cloud. Juin Hong, Directeur technique et co-fondateur de MORAI explique:

« Un jour, je testais des voitures autonomes sur une piste de course avec Jiwon, où nous roulions à grande vitesse, plus de 100 km/h. Nous venions de développer un nouvel algorithme, et les choses étaient assez tendues au début, mais heureusement, notre véhicule d’essai a réussi à rouler pendant cinq tours en toute sécurité. C’est alors que j’ai pensé que les tests ne devaient pas être menés de cette façon, les algorithmes devaient être systématiquement testés avant de les mettre sur le terrain. Réalisant que cela profiterait non seulement à notre équipe, mais également à d’autres qui développent des systèmes de conduite autonome, nous avons décidé de lancer notre propre entreprise pour développer des plateformes de simulation. »

Les plateformes de MORAI reposent sur la technologie du jumeau numérique, MORAI SIM, en particulier, permet aux utilisateurs de tester leurs algorithmes dans des environnements de simulation 3D basés sur des cartes haute définition (HD) de plus de 20 villes du monde entier. Juin Hong a déclaré :

« L’une des caractéristiques les plus uniques de MORAI est ses plates-formes de simulation à grande échelle activées par la technologie de jumeau numérique, une réplique numérique d’un objet dans le monde physique. »

En janvier, au CES 2022, MORAI a dévoilé MORAI SIM Cloud, un logiciel SaaS de sa carte SIM MORAI, qui permet aux utilisateurs d’effectuer des tests de simulation dans le cloud sans avoir à installer de logiciel sur leurs ordinateurs locaux. L’entreprise qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,7 million de dollars l’an passé compte bien continuer sur sa lancée et continue de travailler au perfectionnement de MORAI SIM, contribuant ainsi à l’accélération du développement de véhicules autonomes sûrs et efficaces. Jiwon Jung conclut :

« Nous avons effectué de nombreux tests sur de vraies routes en utilisant de vrais véhicules à KAIST, et ces tests étaient vraiment difficiles car il n’y avait pas beaucoup d’options de test disponibles en utilisant des jumeaux numériques et des environnements métavers. Tester des systèmes de conduite autonome était très dangereux et coûteux, nous avons donc décidé de fabriquer notre propre produit qui rendrait le processus de développement beaucoup plus efficace. Notre objectif final est de devenir le simulateur de choix des équipementiers pour valider leurs systèmes de conduite autonome et ainsi accélérer la commercialisation des véhicules autonomes. »

 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Découvrez ActuIA n°8, le nouveau numéro du magazine de l’intelligence artificielle

L’été est bien là et c’est déjà l’heure du nouveau numéro d’ActuIA, votre magazine de l’intelligence artificielle ! Pour ce n°8 d’ActuIA, disponible dès...

Victor Schmidt, doctorant sous la direction de Yoshua Bengio, est le lauréat de la 6ème bourse Antidote en TAL

Druide informatique a annoncé fin mai la nomination du lauréat de la 6e Bourse Antidote en traitement automatique de la langue (TAL). Victor Schmidt,...

Retour sur le lauréat du Prix CNIL-INRIA pour la protection de la vie privée

Fin mai, François Pelligrini et Mathieu Cunche, co-présidents du Jury du Prix CNIL-Inria, ont remis le prix pour la protection de la vie privée...

La Lufthansa s’appuie sur le logiciel « Virtual Aviation Training » de NMY pour former ses équipes de cabine

La pandémie a fortement impacté les compagnies aériennes. Depuis la levée des restrictions sanitaires, elles doivent affronter un autre problème : malgré une forte...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci