Prochain numéro du magazine ActuIA le 15 octobre
Actualité Le MIT lance le MIT Intelligence Quest pour faire avancer la recherche...

Pour approfondir le sujet

“Intelligence artificielle et cognition : les grands enjeux de société”, retrouvez en vidéo la session sociétale de la Conférence Olivier Legrain 2018

L'École Normal Supérieur - PSL propose sur son compte Youtube la vidéo de la "Session sociétale : "Intelligence artificielle et cognition : les grands...

“Intelligence artificielle: un marché en plein essor” – L’Entretien de l’intelligence économique

L'émission de France24 "L'entretien de l'intelligence économique" du 13 septembre dernier s'est intéressée à l'intelligence artificielle. Présentée par Ali Laïdi, elle a accueilli François...

Watson Summit Paris 2017: IoT et IA, le mariage du siècle

IBM a organisé ce mardi 10 octobre son très attendu Watson Summit au Carrousel du Louvre, à Paris. IBM BusinessConnect, grand rendez-vous annuel d’IBM...

Prix EY Born Global pour la région Auvergne-Rhône-Alpes : Cosmo Tech récompensé

La start-up lyonnaise Cosmo Tech a reçu le prix EY Born Global dans la catégorie start-up de l’Année pour la région Auvergne-Rhône-Alpes. Récompensée le 23 septembre...

Le MIT lance le MIT Intelligence Quest pour faire avancer la recherche grâce à l’IA

Le MIT a annoncé la semaine dernière la création du MIT Intelligence Quest (MIT IQ). Il s’agit d’une initiative de l’institut pour permettre de mieux comprendre le fonctionnement de l’intelligence humaine et d’ainsi développer de meilleurs outils technologiques pouvant influer positivement sur l’ensemble de la société.

Intelligence humaine et Intelligence artificielle

Les avancées se multiplient dans de nombreuses disciplines grâce aux nouvelles technologies et à l’essor considérable de l’intelligence artificielle. MIT IQ espère pouvoir transcender les disciplines pour proposer des algorithmes innovants combinant le machine learning et l’intelligence humaine. Pour ce faire, l’initiative comptera sur plus de 200 chercheurs et partenaires, dont IBM et le Watson AI Lab. Anantha Chandrakasan, doyen de l’école d’ingénieur du MIT expliquait à Metro :

“Tout simplement, nous voulons créer une approche permettant à une machine d’apprendre comme un enfant apprendrait. (…) Lorsque vous mettez ensemble des chercheurs de différents disciplines, ils finissent par collaborer et créer quelque chose de vraiment novateur qu’ils n’auraient pas pu créer individuellement (…)

Notre but est de permettre le développement de possibilités qui changent le monde. Nous imaginons prévenir les décès dus au cancer en utilisant le deep learning pour une détection précoce et un traitement personnalisé. Nous imaginons l’intelligence artificielle combinée avec, complétant et aidant notre propre intelligence. Et nous imaginons chaque scientifique et ingénieur ayant accès à des algorithmes inspirés de l’intelligence humaine qui ouvriraient de nouvelles voies de découverte dans leurs domaines. Les chercheurs de notre campus veulent repousser les limites du possible.”.

Le MIT IQ encouragera donc les chercheurs à travailler sur des problèmes complexes en termes d’intelligence humaine et de nouvelles méthodes d’apprentissage mais aussi sur les implications sociales et éthiques de ces outils. Des applications pratiques devraient également être développées dans le domaine de la santé ou encore de la finance. Le directeur du MIT, L. Rafael Reif développait dans l’annonce du lancement du MIT IQ :

“Aujourd’hui, nous prévoyons de répondre à deux grandes questions : Comment fonctionne l’intelligence humaine, en termes d’ingénierie? Et comment pouvons-nous utiliser cette compréhension profonde de l’intelligence humaine pour développer des machines plus sages et plus utiles, pour le bien de la société?”

“The Core” et “The Bridge”

Deux entités seront créées au sein du MIT IQ, le “Core” et le “Bridge”. Le premier aura pour axes la science et l’ingénierie tant pour l’intelligence humaine qu’artificielle. L’accent devrait être mis sur les algorithmes de machine learning et la recherche sur l’intelligence humaine en utilisant l’informatique. James DiCarlo, professeur de Neuroscience et responsable du département Cognitives Sciences au MIT précisait :

“Pour révolutionner le champ de l’intelligence artificielle, nous devrions continuer à regarder les racines de l’intelligence: le cerveau. En travaillant avec des ingénieurs et des chercheurs en IA, les chercheurs en intelligence humaine peuvent développer des modèles de systèmes cérébraux produisant un comportement intelligent.

C’est le moment ou jamais, et développer des modèles à l’échelle de ces systèmes cérébraux est désormais possible. Découvrir comment le cerveau fonctionne en termes d’ingénierie ne permettra pas seulement de transformer l’IA, cela génèrera des façons totalement novatrices de réparer, d’éduquer et d’améliorer nos propres esprits”.

Le “Bridge” sera de son côté en charge de trouver des applications aux découvertes, notamment en IA, du MIT. L’institut a indiqué qu’il accueillera des outils à l’état de l’art venant des laboratoires de recherche mais aussi des entreprises du monde entier. L’entité devrait fournir à la communauté MIT des outils et services tels que : “des technologies intelligentes, des plateformes et infrastructures ; des formations concernant les outils IA pour les étudiants, la faculté et les équipes : des bases de données riches et uniques ; du support technique ; et des programmes spécialisées”.

 

Thomas Calvi

Partager l'article

8 startups et PME françaises lauréates de l’appel à projets EUREKA – Challenge international COVID-19

Bpifrance a annoncé ce jour les lauréats du Challenge international Covid-19. Suite à l'appel à projets ouvert du 15 avril au 15 mai 2020,...

Une approche européenne de l’intelligence artificielle : EIT Digital fait part de ses recommandations

EIT Digital a présenté son troisième rapport de sa série Policy Perspective. Il aborde la manière dont l'Europe devrait gérer l'intelligence artificielle et fournit...

Replay – Conférence 1re Pierre : Cité de l’Intelligence Artificielle organisée par le département des Alpes-Maritimes et l’Institut EuropIA

Le lundi 14 septembre 2020 s'est déroulé le troisième #IADATES organisé par le département des Alpes-Maritimes et l’Institut EuropIA. Intitulée "1re Pierre : Cité...

reciTAL, spécialiste du TAL, lève 3,5 M€ auprès de Breega

Paris, le 10 septembre 2020 - reciTAL, start-up IA spécialisée dans les solutions de Document Intelligence, effectue une première levée de fonds de 3,5 M€...