Microsoft investit 50 millions de dollars dans un programme contre le changement climatique

Microsoft investit 50 millions de dollars dans un programme contre le changement climatique
Actu IA
AI4Earth

En juillet dernier, Microsoft lançait AI for Earth, un fonds d’investissement encourageant la création de projets d’IA répondant aux enjeux environnementaux. À l’occasion du One Planet Summit qui se tient aujourd’hui à Paris, le géant a annoncé doter ce programme de 50 millions de dollars.

Un investissement pour accélérer le développement de solutions aux problèmes environnementaux

Dirigé par Lucas Joppa, spécialiste de l’environnement, AI for Earth soutient des solutions innovantes sur des problèmes environnementaux non-résolus. Le programme, lancé cet été, était à l’origine doté de 2 millions d’euros. Il devait fournir à des projets IA axés sur l’agriculture, la question de l’eau, la biodiversité ou encore les changements climatiques, les moyens techniques de se développer. Les initiatives sélectionnées pouvaient disposer des services cloud de l’entreprise et de différentes ressources techniques.

Brad Smith, Président de Microsoft, a profité de sa venue au One Planet Summit pour annoncé que le géant investira 50 millions de dollars, sur une période de cinq ans dans AI for Earth.

“Nous croyons que nous devons, de façon urgente, nous confronter aux problèmes climatiques de la planète (…). Si vous regardez les 200 dernières années, une série de révolutions industrielles a radicalement amélioré les standards de vie des êtres humains. Mais cela a eu un coût pour la planète.”

Cet investissement devrait permettre de fournir les ressources techniques nécessaires à davantage d’entreprises, projets universitaires ou organisations non-gouvernementales proposant des solutions innovantes.

“La vérité c’est que les plus grandes avancées technologiques ne font pas juste une seule chose, elles peuvent tout faire, ou elles peuvent contribuer à tout faire. C’est là tout le potentiel et les promesses de l’IA, qui peut nous aider à résoudre d’importants problèmes sociaux. Et très certainement, le climat de la planète est l’un des plus gros.”

Il devrait donc les aider à accélérer leurs recherches et à mettre leurs produits sur le marché plus rapidement.

Un engagement de Microsoft éthique mais aussi économique

La firme de Redmond s’est illustrée pour son opposition au retrait des États-Unis de l’accord de Paris concernant le changement climatique. À l’annonce de la décision de Donald Trump, Microsoft, tout comme de nombreuses entreprises telles que Google, Amazon ou encore Starbucks, avaient co-signé une lettre en faveur de l’accord demandant la réduction des émissions de CO2. Deux après la signature de l’Accord de Paris, Brad Smith explique:

“Je pense que tout le monde connait la position actuelle du gouvernement américain. (…) La technologie change clairement la donne sur ce sujet. À l’heure où nous ne pouvons pas compter sur la participation active du gouvernement des États-Unis, je pense que les opportunités, le besoin technologique et des entreprises technologiques doivent être encore plus importants”.

La création d’AI for Earth a permis au géant de se donner une image plus “verte”. Le programme a soutenu 35 projets indépendants, de 10 pays différents, et compte bien poursuivre ses efforts dans les années à venir. Grâce à ces bourses, Microsoft identifiera également les solutions les plus innovantes pour les aider à passer à la phase de commercialisation.